Blog suivi par 230 abonnés

Le blog de La Chapelle en Lutte

  • On achève bien l'Asile en Françafrique, par Valérie Osouf

    Par | 1 recommandé
    Aujourd'hui, le 28 Août en début d'après-midi, à l'Élysée, Emmanuel Macron va négocier un deal mortifère. Les récipiendaires : des chefs d'État (enfin, d'États...) pour partie autoritaires et corrompus jusqu'à l'os. Idriss Deby, le président nigérien Mahamadou Issoufou, ainsi que le chef du gouvernement d’« union nationale » libyen, Faïez al-Sarraj.
  • Persécutions quotidiennes des exilé-e-s: un parc parisien leur est interdit

    Par | 7 commentaires | 29 recommandés
    Une scène quotidienne pour les exilé-e-s : police, violence, racisme. Une scène parmi d'autres dans le quotidien insupportable des exilé-e-s à la rue en France. Ce témoignage d'une intervention policière au Jardin d'Eole dans le XVIIIème arrondissement de Paris cherche à briser un morceau du silence qui règne autour de ces humiliations quotidiennes.
  • Guide d’information pour les familles des disparus en Méditerranée

    Par | 1 commentaire | 11 recommandés
    Un guide d'information à destination des familles des disparus en mer Méditerranée et de leurs soutiens est publié par Boats 4 People. Il est traduit en cinq langues (anglais, arabe, italien, français, tigrinya) et conseille au long de cette procédure difficile.
  • Porte de la chapelle, zone de mise à l’abri des regards par L. Manac'h.

    Par | 1 commentaire | 3 recommandés
    Les fourches caudines © LM Les fourches caudines © LM
    Les exilés attendent toujours à la porte de la chapelle, aux abords du camp dit humanitaire, sas de transit et vestibule du mythe d'une maison nationale hospitalière. Impression retour sur une énième opération d'évacuation policière matinale. "Mise à l'abri" surtout des regards et mise en scène très médiatique d'une gestion des corps.
  • Nouvelles d'un déporté, par La Chapelle Debout !

    Par | 3 commentaires | 13 recommandés
    Cela fait maintenant plus de six mois que Roman a été mis de force dans un avion pour Kaboul. Six mois que par une procédure administrative pudiquement nommée « transfert », la France a expulsé Roman en Norvège, en sachant qu’il serait « renvoyé » dans un pays où sa vie est en danger. Depuis nous avons gardé contact avec Roman, qui nous a écrit.
  • «Brigade Anti Rafle. Affronter, agir, espérer» par La Chapelle Debout

    Par | 7 commentaires | 27 recommandés
    Non aux rafles © La Chapelle Debout Non aux rafles © La Chapelle Debout
    La BAR, Brigade Anti Rafle, créée par la Chapelle Debout, agit depuis un an dans les rues. C'est une armée de gens ordinaires qui brise la technique policière de la rafle et sort la rafle du silence et de l'invisible. Elle est née en 2016, pendant un Été policier ...
  • Réfugiés à Paris: la politique de l'effacement, par Christophe Ruggia

    Par | 8 commentaires | 19 recommandés
     © CR © CR
    A Porte de la Chapelle, Ils sont quelques centaines... qu'on force à vivre comme des rats, dans l'espoir qu'ils finiront par ne plus le supporter et qu'ils disparaîtront... Le «centre d'accueil», autour duquel ils sont agglutinés, est situé sur un terrain suffisamment grand pour en accueillir facilement dix fois plus, mais à la place, on les gaze, on les frappe, on les prive de nourriture...
  • 10 juin, quartier La Chapelle: Houria ! par Denis Godard

    Par | 1 commentaire | 3 recommandés
     © DG © DG
    Tout le monde est surpris du nombre pour cette manifestation de quartier initiée par le collectif du 18è « Zone de Solidarité Populaire » et d’autres réseaux. La police qui ne s’attendait pas à ça est quasi absente. Et du coup l’ambiance est bien meilleure.
  • Non au délit de solidarité ! Soutenons Sadok !

    Par | 1 recommandé
    Le 9 juin 2017, Sadok, soutien indéfectible des migrant.e.s, passera en procès à la Cour d'appel de Paris, Pôle 2 Chambre 7, ce vendredi 9 juin à 13h30 ! Soyons à ses côtés, 10 Boulevard du Palais, dans le premier arrondissement, pour dire Non au délit de solidarité.
  • À toi. À la Chapelle, par Jeanne Casilas, passante solidaire

    Par
    Une semaine après le passage de Valérie Pécresse et le lancement de la campagne législative des Républicains sur des questions sécuritaires, on peut constater trois ou quatre fois plus de présence policière qu’à l’ordinaire. Les hommes étrangers qu’elle s’évertue à chasser nuit et jour sont encore là. Au coin d’une grille l’un d’eux me salue et je reconnais.