Blog suivi par 4 abonnés

Les Ami(e)s Néo-Donnien(ne)s

Trésorier des Ami(e)s Néo-Donnien(ne)s
Saintes - France
  • Triste épilogue d'une expérience prometteuse ratée.

    Par | 1 recommandé
  • DEMISSION DU CONSEIL CITOYEN DE NOUVELLE DONNE

    Par | 1 commentaire | 4 recommandés
    Message des membres démissionnaires du CC de ND soussignés :"En conformité avec les conclusions du rapport du comité d’audit, supervisé par Éric Alt, nous annonçons notre démission du Conseil citoyen.
  • Irrégularités à Nouvelle Donne. Non, sans blague !!!

    Par | 6 commentaires | 3 recommandés
  • Nouvelle Donne : des « turbulences » ? Peut-être une seconde chance unique pour (enfin) "faire de la politique autrement".

    Par | 1 recommandé
  • Saint-Léon, ya le téléphon qui son...

    Par | 2 commentaires | 4 recommandés
    Et ya person qui y répond ! Ou le silence des ténèbres.C'est ce qu'on pourrait se dire après l'article de Yannick Sanchez paru le 1er mars dans Médiapart à propos du fonctionnement de Nouvelle Donne, aucun responsable de ce parti n'ayant encore exercé son droit de réponse, comme s'il valait mieux, selon eux, opposer un silence méprisant à ce qu'ils considèrent comme une provocation sans fondement. Au terme d'une enquête scrupuleuse et sans complaisance, le journaliste interroge pourtant les pratiques démocratiques douteuses en vigueur au sein de ce mouvement dont l'objectif et le discours étaient à l'origine de "faire de la politique autrement". Au risque de perdre toute crédibilité, ce qui est déjà largement le cas, tout parti politique devrait se conduire de manière irréprochable, au moins sur le plan de l'éthique et de la démocratie. Mais face à ses brebis égarées dont la parole a été dénigrée, le silence, voire le déni, des "nouveaux" responsables de Nouvelle Donne dénote un certain embarras, une honte d'avoir ainsi sacrifié parmi les plus motivés, voire les meilleurs, de ses membres ;-))
  • Sommes-nous condamnés au pire ? 2/2

    Par | 3 recommandés
    Faisant suite à l'enquête du journaliste Yannick Sanchez et son article paru dans Médiapart le 1er mars 2015 : http://www.mediapart.fr/journal/france/010315/departs-et-querelles-ternissent-nouvelle-donne les réactions des lecteurs ont été nombreuses. Même si j'y ai pris plus que ma part, il va tout de même falloir siffler la fin de la récré à un moment. Pour résumer, la principale divergence somme toute classique apparue au sein de Nouvelle Donne, réside dans la maîtrise de l'appareil où l'on voit deux conceptions de l'organisation du parti s'affronter :
  • Sommes-nous condamnés au pire ? 1/2

    Par | 1 recommandé
    Après les Journées d'Été d'Amiens, nous nous posions déjà cette question soupçonnant qu'un mouvement comme Nouvelle Donne auquel nous avions accordé notre confiance, puisse sombrer dans les mêmes travers que les partis de la "Vieille Donne". Serait-il capable d'imaginer une structuration différente correspondant à sa promesse de "faire de la politique autrement" et même de métamorphoser la société ou bien aurions-nous encore affaire à l'un de ces "adversaires de la finance" qui, une fois au pouvoir, se couchent à ses pieds et trahissent leurs engagements faisant le lit du FN, des facistes, des xénophobes et autres intégristes qui reviennent en force.
  • Dire la vérité, changer notre façon de penser et d’agir

    Par | 3 recommandés
  • Yanis Varoufakis: Ce n’est pas l’heure pour les jeux en Europe

    Par | 3 recommandés
  • Décryptage du discours de Nouvelle Donne

    Par | 2 recommandés
    Vous avez dit « couillon(s)» ? OBJECTION ! 17 février 2015 | Par Christian WODLI Retour sur l’interview de Pierre Larrouturou (Co-Président de Nouvelle Donne) par Hubert Huertas et Yannick Sanchez, dans « Objection » le 13 février sur Mediapart :http://blogs.mediapart.fr/blog/christian-wodli/170215/decryptage-vous-avez-dit-couillons-objection