Marc Etxeberria Lanz

Syndicaliste révolutionnaire CGT (AS 1906 de la résolution Griffuelhes) à la retraite depuis le 1 juillet 2017 !

TARNOS - France

Sa biographie
Une nouvelle fenêtre sociétale s’est ouverte le 1 juillet 2017 lorsque j’ai cessé de brader ma force de travail à ces « requins » de capitalistes qui se sont goinfrées de la valeur de mon travail cognitif (confère André Gorz). Tout ça pour entretenir des corps inutiles ou parasites, fabriquer des armes de guerre et tuer légalement par puissance étatique interposée des gamins en dégueulant de bombes ou autres saloperies pour mieux honorer la sinistre histoire coloniale des puissances européennes ! J’ai donc mis en musique une philosophie de vie (histoire, communisme, politique) qui m’appartient mais qui n’intéresse pas les personnes que je côtoie. Ce que je peux comprendre. Pourtant comme disait le camarade CGT Victor Griffuelhes : « Le bonheur se réalise et se conquiert. Il ne se donne pas. » J'écris d’abord pour me faire plaisir. Et je marche aussi pour me faire plaisir pour aller vers une utopie que tout révolté se doit d'enseigner !
Son blog
9 abonnés Le blog de Marc Etxeberria Lanz
Voir tous
  • L'histoire retrouvée nous mène aux portes des camps de l'enfermement de la pensée

    Par
    p1480712-2
    Toujours à ce sujet, nous allons emprunté des chemins qui plongent leurs racines dans l'absurdité de l'univers concentrationnaire. Et comme à chaque fois que je me suis lancé dans ces quêtes mémorielles, elles allaient me réserver de sacrées surprises, même au cœur de l'inimaginable.
  • Sur les chemins tortueux et torturés de l'histoire !

    Par
    sans-titre-1
    J'ai profité de cette trêve pour marcher dans un passé négligé au moment où l'horizon se charge de lourds nuages noirs. Avec pour commencer une plongée dans les ténèbres, suivie d'une déroutante traversée en diagonale du roman national pour finir par trinquer à la santé de Rabelais dans une abbaye de Thélème enfin repérée.
  • Les utopistes francs-comtois

    Par
    jeanmi-3
    Le hasard est le seul fil conducteur qui guide une vie sociale. La preuve avec ce second billet qui revient sur la découverte du socialisme libertaire entre Morteau et Besançon, puis sa déclinaison harmoniste qui s'est révélée un peu plus tard du côté de La Chaux-de-Fonds (Suisse) et d'Ornans.
  • Socialisme scientifique ou socialisme utopique ?

    Par
    p1470020
    Pourquoi étudier aujourd'hui cette question qui date ? J'y vois une bonne raison : essayer de réhabiliter une certaine idée du socialisme pour s'imaginer une pensée autre qui dépasse le concept "socialisme et barbarie" (clin œil à l'attention de Cornélius ! ), tout en allant à la recherche de nouvelles fresques murales sur les murs des abbayes de Thélème de demain.
  • L'impossible neutralité : pacifisme ou violence guerrière ?

    Par
    autza-31-jpg
    Voici un titre arrangé à la sauce "Howard Zinn" pour introduire ce dernier billet consacré au pacifisme. En effet l'ancien pilote du B-17 qui avait bombardé Royan, en était revenu des guerres justes ou autres arnaques marquetées par ces assoiffés de pouvoir. Et ce n'est pas la pandémie actuelle qui freine les ventes d'armes, bien au contraire.