Marc Milani

2nd Assistant Réalisateur

Paris - France

Sa biographie
Je suis né juste après Playmobil et quelques années avant Albator (deux figures qui ont profondément marqué mon enfance), fils aîné d'un couple de fonctionnaires. Sans doute est-ce pour cela que la notion de service public est, à mes yeux, essentielle, vitale. J'ai toujours aimé écouter, regarder, lire et raconter des histoires. Après de (trop longues) études de cinéma - débutées presque par hasard ! - et quelques années d'errance, j'intègre enfin la "grande famille du cinéma", tout d'abord comme chargé de figuration - ce qui me permettra d'évoluer au sein d'à peu près toutes les catégories sociales, lors de la recherche de potentiels figurants (certains jours, je pouvais passer d'un PMU de banlieue le matin au siège d'une puissante multinationale l'après-midi). Une rencontre déterminante me permettra ensuite de devenir assistant réalisateur - poste très méconnu du grand public, à la fois terriblement ingrat et franchement excitant. Depuis, j'ai eu la chance, grâce à mes "chefs" successifs, de travailler majoritairement sur des projets de qualité, en particulier avec un réalisateur que je continue de suivre aujourd'hui. Touche à tout intellectuel, j'aime, entre autre, Damasio, Pouy, Manotti, Bourdieu, Laborit, Milgram, Deneault, Supiot, Klein, Friot, La Boétie (évidemment !) et Soderbergh, Audiard (fils et père), Perret, Melville, les Coen autant que les Farrelly, et tant d'autres... Et puis Saul Leiter et le Sacre du Tympan. Je crois qu'il ne faut jamais se prendre au sérieux, surtout dans les situations les plus graves.
Son blog
8 abonnés Le blog de Marc Milani
Voir tous