Blog suivi par 524 abonnés

Sortons de l'âge des fossiles !

Economiste, travaillant sur les politiques climatiques, commerciales et d'investissement
Ailleurs que Paris ! - France
À propos du blog
Les entrailles de la Terre contiennent suffisamment de pétrole, de gaz et de charbon pour déclencher le chaos climatique. Prendre au sérieux le réchauffement climatique implique de laisser dans le sol la majorité des réserves d’énergies fossiles connues. Pour survivre, nous sommes donc condamnés à apprendre à vivre sans brûler des énergies fossiles dangereusement surabondantes. Ceux qui tergiversent, ceux qui s’y refusent, ceux qui étendent la logique extractiviste en forant toujours plus loin et toujours plus sale, ceux qui professent que les marchés, la finance ou les technosciences vont sauver le climat nous détournent de l’essentiel. Ils gaspillent le temps et les ressources dont nous avons besoin pour enclencher la transition. Nous ne nous résignons pas au naufrage planétaire. Contre l’extractivisme, les hydrocarbures de schiste, les grands projets inutiles et la marchandisation de l’énergie et du climat, nous inventons aujourd’hui les contours d’un monde décarboné, soutenable et convivial de demain. Il est temps de sortir de l’âge des fossiles. La transition, c’est maintenant !
  • TotalEnergies détruit le climat tout en profitant des aides publiques

    Par | 11 commentaires | 25 recommandés
    Signalement n°175 © @MaximCombes Signalement n°175 © @MaximCombes
    L’Assemblée générale des actionnaires de TotalEnergies de ce mercredi 25 mai a été très fortement perturbée par les militants climat. Occasion de rappeler que TotalEnergies, malgré les dénégations de son PDG PAtrick Pouyanné, profite d’un soutien massif des aides publiques liées à la pandémie de Covid19. Dans le même temps, les profits, rémunérations des actionnaires et du PDG explosent.
  • Que nous dit la « Lettre aux Français » d'Emmanuel Macron ?

    Par | 71 commentaires | 137 recommandés
    emmanuel-macron-est-officiellement-candidat-a-sa-reelection-6218535-676x381p
    À 38 jours du premier tour de l'élection présidentielle, Emmanuel Macron officialise sa candidature dans une « Lettre aux Français » par il réalise la prouesse de démontrer aux yeux du plus grand nombre qu'il n'a manifestement tiré aucune leçon des graves crises, des gilets jaunes à la guerre en Ukraine en passant par la pandémie de COVID19, qui ont rythmé son quinquennat.
  • Le bilan de la COP26 tient en 3 mots : criminel, indécent, dilatoire

    Par | 99 commentaires | 110 recommandés
    Criminel parce que les Etats promettent de rester en-deçà de 1,5°C mais nous conduisent vers 2,7°C au moins. Indécent parce que les pays riches refusent de payer le prix de leur responsabilité historique, au détriment des populations pauvres. Dilatoire parce qu'ils vendent une "neutralité carbone" de long terme pour ne (presque) rien faire à court terme. Ils nous font honte.
  • Urgence climatique : la procrastination des gouvernements est un crime climatique

    Par | 75 commentaires | 63 recommandés
    Les terribles inondations qui ont frappé l'Allemagne et la Belgique montrent combien le changement climatique se conjugue au présent (et au Nord aussi), illustrant la procrastination coupable de nos dirigeants. Alors que l'Assemblée nationale vote ce mardi 20 juillet une Loi climat déjà obsolète et ringarde, interpellons-les : que ne comprenez-vous pas dans le terme « urgence climatique » ?
  • Quand Macron inventait « l'écologie de production » pour disqualifier les pensées écologistes

    Par | 45 commentaires | 64 recommandés
    [Rediffusion] Au cours de son allocution télévisée du 12 juillet 2021, Emmanuel Macron a affirmé vouloir « réconcilier la croissance et l'écologie de production ». Innovation sémantique dénuée de sens, ce terme vise à disqualifier les pensées écologistes qui veulent au contraire poser des limites, sociales et écologiques, à la production. Macron, qui veut sauver la croissance quoi qu'il en coûte, n'en veut pas.
  • Un million de personnes appellent UE et France à sortir d'un Traité climaticide

    Par | 15 commentaires | 26 recommandés
    [Archives] Saviez-vous qu'il existe un Traité international qui permet aux multinationales des énergies fossiles de dissuader, retarder, ou bloquer des politiques de transition énergétique vraiment ambitieuses (sortir du charbon, interdire l'exploitation d'hydrocarbures, etc) ? C'est le méconnu Traité sur la charte de l'énergie. Près d'un million de personnes appellent l'UE et la France à en sortir d'urgence
  • Loi Climat: communication mensongère et indigne de B. Pompili et E. Macron

    Par | 14 commentaires | 41 recommandés
    L'objectif initial pour 2019 était 2,3% : le résultat de l'exécutif est très largement insuffisant. L'objectif initial pour 2019 était 2,3% : le résultat de l'exécutif est très largement insuffisant.
    Mensongère, grotesque et indigne. Voilà comment faut-il caractériser l'opération de communication politique à laquelle se livrent Emmanuel Macron et Barbara Pompili quelques jours avant de présenter au Conseil des ministres leur loi climat qui détricote les propositions de la Convention citoyenne. L'exécutif s'auto-congratule alors qu'il reporte à plus tard de ce qui devrait être déjà fait.
  • OnePlanetSummit: protéger la biodiversité ou brancher la finance sur la nature?

    Par | 14 commentaires | 30 recommandés
    D'apparence consensuelle, la protection de la biodiversité ne l'est pas tant que ça. Tapi dans l'ombre d'objectifs généraux et généreux, c'est en fait un projet nocif qui prend corps peu à peu visant à faire de la nature un capital naturel dont il faudrait confier la protection aux marchés et à la finance. Le OnePlanetSummit, organisé par Emmanuel Macron ce 11 janvier ne semble pas y échapper.
  • Cinq ans après l'Accord de Paris, la «neutralité carbone» nous conduit dans le mur

    Par | 18 commentaires | 35 recommandés
    Il y a 5 ans tout juste, la COP21 n'a pas désamorcé la bombe climatique. Elle a même entériné un réchauffement climatique supérieur à 3,5°C. Les mêmes nous promettant une « prophétie auto-réalisatrice » pour résoudre le problème, parient désormais sur la « neutralité carbone » en 2050. Nouvelle promesse sans consistance qui ne peut que nous conduire dans le mur. Le temps est venu de se ressaisir.
  • Macron dit non à la convention citoyenne à propos du CETA: quelles leçons en tirer?

    Par | 30 commentaires | 61 recommandés
    copie-de-eu-mercosur-ge-ne-ral
    Lundi 29 juin, Emmanuel Macron a refusé de mettre fin au CETA comme le proposait la Convention citoyenne pour le climat. Le CETA va continuer à s'appliquer alors qu'il n'est pas ratifié, permettant à Macron de confisquer le débat et ne pas se confronter à l'opinion publique. Sans « aucun tabou », Macron montre qu'il souhaite ripoliner en vert le productivisme néolibéral sans le transformer.