mot de passe oublié
1 euro 15 jours

Construisez avec nous l'indépendance de Mediapart

Accédez à l'intégralité du site en illimité, sur ordinateur, tablette et mobile à partir d'1€.

Je m'abonne
Le Club de Mediapart jeu. 29 sept. 2016 29/9/2016 Édition du matin
Blog suivi par 328 abonnés

Sortons de l'âge des fossiles !

Maxime Combes

Economiste et militant pour la justice climatique !
Ailleurs que Paris ! - France
À propos du blog
Les entrailles de la Terre contiennent suffisamment de pétrole, de gaz et de charbon pour déclencher le chaos climatique. Prendre au sérieux le réchauffement climatique implique de laisser dans le sol la majorité des réserves d’énergies fossiles connues. Pour survivre, nous sommes donc condamnés à apprendre à vivre sans brûler des énergies fossiles dangereusement surabondantes. Ceux qui tergiversent, ceux qui s’y refusent, ceux qui étendent la logique extractiviste en forant toujours plus loin et toujours plus sale, ceux qui professent que les marchés, la finance ou les technosciences vont sauver le climat nous détournent de l’essentiel. Ils gaspillent le temps et les ressources dont nous avons besoin pour enclencher la transition. Nous ne nous résignons pas au naufrage planétaire. Contre l’extractivisme, les hydrocarbures de schiste, les grands projets inutiles et la marchandisation de l’énergie et du climat, nous inventons aujourd’hui les contours d’un monde décarboné, soutenable et convivial de demain. Il est temps de sortir de l’âge des fossiles. La transition, c’est maintenant !
  • Comme Sarkozy, Wauquiez et Vidalies sont dans le déni de l'urgence climatique!

    16 sept. 2016 | Par Maxime Combes | 32 commentaires | 29 recommandés
    Nicolas Sarkozy vient d'opérer un virage climatosceptique. Hallucinant et désolant. Stratégie minable pour refuser de s'attaquer à notre mal-développement. Mais il n'est pas seul. Plus discrètement, ministres et élus locaux valident des projets incompatibles avec l'impératif climatique. Exemple avec l'autoroute A45, entre Lyon et Saint-Etienne, que Laurent Wauquiez et Alain Vidalies ont entérinée.
  • Vers la fin du Tafta ? Une annonce qui ne doit pas rester un trompe l'oeil...

    30 août 2016 | Par Maxime Combes | 28 commentaires | 29 recommandés
    Matthias Fekl et François Hollande ont annoncé vouloir « demander l'arrêt des négociations du Tafta ». Si elle doit être confirmée par des actes, cette bonne nouvelle, mérite examen : qu'exprime-t-elle ? Quel crédit faut-il lui apporter ? Signifie-t-elle la fin des négociations ? Que change-t-elle vraiment ? Et que devons-nous faire ?
  • Notre-Dame des Landes : vers un conflit de légitimité démocratique !

    27 juin 2016 | Par Maxime Combes | 60 commentaires | 28 recommandés
    Pour Manuel Valls « la démocratie a parlé ». Les élus locaux appellent à ce que les travaux commencent à l'automne. « Consultation illégitime, résultat biaisé » répondent les opposants qui prévoient de maintenir l'occupation du site pour « habiter, cultiver et protéger le bocage ». Si le Oui l'a emporté, la consultation sur le transfert de l'aéroport n'a manifestement pas réglé le conflit.
  • Après le Brexit, un monde d'incertitude où il va falloir apprendre à naviguer juste

    24 juin 2016 | Par Maxime Combes | 6 commentaires | 18 recommandés
    Quoiqu'on en pense, le Brexit va générer un séisme politique, institutionnel et économique. Un séisme qui ne vient pas de nulle part. Un séisme sur lequel surfent des forces réactionnaires. Un séisme auquel les élites vont vouloir répondre avec des recettes éculées. Un séisme qui doit conduire les forces progressistes à naviguer juste dans un monde d'incertitude. Immense défi.
  • Loi Biodiversité : la compensation instaure un droit à détruire !

    22 juin 2016 | Par Maxime Combes | 7 commentaires | 13 recommandés
    Le projet de loi relatif à la biodiversité est de retour à l'Assemblée nationale. Malgré les plus vives réserves de plusieurs ONG, les députés devraient confirmer la généralisation des obligations de compensation et la création de banques de biodiversité. Avec deux dangers : l'instauration d'un véritable droit à détruire et les prémices d'une financiarisation de la nature. Décryptage.
  • Carton rouge au projet d'autoroute A45 entre Lyon et Saint-Etienne

    18 juin 2016 | Par Maxime Combes | 8 commentaires | 8 recommandés
    Ce samedi, à Saint-Etienne, des milliers de personnes ont brandi un carton rouge au projet d'autoroute A45 entre Lyon et Saint-Etienne. Non-sens économique et climatique, ce projet détruirait des terres agricoles indispensables sans résoudre les problèmes de mobilité dans la région.
  • Que cache la proposition d'un prix plancher pour le CO2 ?

    23 mai 2016 | Par Maxime Combes | 3 commentaires | 1 recommandé
    Lors de la conférence environnementale des 25 et 26 avril derniers, François Hollande a déclaré qu'il engageait le pays à « donner unilatéralement un prix plancher au carbone ». Ségolène Royal vient d'annoncer le montant : 30 euros la tonne. Mesure symbolique, cette proposition masque une dangereuse mansuétude envers le secteur gazier.
  • Que cache la proposition d'un prix plancher pour le CO2 ?

    23 mai 2016 | Par Maxime Combes | 4 commentaires | 6 recommandés
    Lors de la conférence environnementale des 25 et 26 avril derniers, François Hollande a déclaré qu'il engageait le pays à « donner unilatéralement un prix plancher au carbone ». Ségolène Royal vient d'annoncer le montant : 30 euros la tonne. Mesure symbolique, cette proposition masque une dangereuse mansuétude envers le secteur gazier.
  • Message aux députés qui sont conduits à ratifier l'Accord de Paris

    17 mai 2016 | Par Maxime Combes | 1 commentaire | 1 recommandé
    Les députés sont amenés à voter ce mardi 17 mai le projet de loi autorisant la ratification de l’Accord de Paris adopté le 12 décembre 2015, en clôture de la COP21. Quelle que soit l'analyse qui peut-être faite de l'Accord de Paris, il est frappant de constater le décalage existant et persistant entre l'auto-congratulation d'un côté, et l'inertie des politiques climatiques de l'autre.
  • Le climat après la COP21: c'est à la société civile de faire respecter les 2°C

    17 mai 2016 | Par Maxime Combes | 17 commentaires | 15 recommandés
    Plus de 3500 personnes ont paralysé pendant le week-end l'un des sites européens les plus polluants : une gigantesque mine de charbon (et la centrale qui va avec). Déterminé et non-violent, ce mouvement citoyen massif, qui s'est exprimé aux quatre coins de la planète, prend au sérieux l'urgence climatique et entend faire respecter les (maigres) engagements positifs pris lors de la COP21.