Nestor Romero

Enseignant... encore un peu

Sa biographie
Dix ans de travail dans l'industrie, puis... professeur d'espagnol, en ZEP, volontairement, comme on dit...Publications :"L'école des riches, l'école des pauvres" , Syros-La Découverte, 2001."Los Incontolados : chronique de la Colonne de Fer", Acratie, 1997."Histoires de guerres de révolutions et d'exils" (récits), Acratie, 2009.
Son blog
90 abonnés Nestor Romero
Voir tous
  • Souillac se mobilise contre le projet de «village du luxe»

    Par
    A Souillac (Lot) les nombreux opposants au projet mégalomaniaque et destructeur d’un superbe environnement, se mobilisent et s’organisent pour défendre leur « terre », la Terre.
  • Souillac : une tradition de solidarité

    Par
    Il y a bien longtemps, à peu près à cette époque, nous, réfugiés de la guerre d’Espagne, fûmes accueillis à Souillac et dans sa région par des femmes et des hommes bons. Bons, c’est-à-dire généreux et attentifs au désarroi des autres, bref, solidaires.
  • Souillac : le luxe contre la planète

    Par
    Désormais la France entière connaît Souillac depuis que le Président y tint son deuxième « grand débat » et Manon Aubry son premier meeting de campagne pour les élections européennes. Il se pourrait que ce gros bourg fasse encore parler de lui avec ce projet « pharaonique » qui vient de germer dans le cerveau de quelques notables.
  • Education : réponse à Stanislas Dehaene

    Par
    Comment ne pas être impressionné par les titres de Stanislas Dehaene énumérés dans le « chapô » coiffant son article « L’école doit être une cause nationale » (Le Monde, 24, 25 février 2019) ? Comment n’aurait-il pas raison cet homme alors qu’il sait tant de choses, qu’il sait, pour ainsi dire, lire dans le cerveau ?
  • Des drapeaux dans la classe: une atteinte à la neutralité

    Par
    Un vague député de droite vient de proposer un amendement à la loi dite « L’école de la confiance »  qui imposerait d’orner toutes les classes de ce pays d’un drapeau tricolore accompagné du drapeau européen et du refrain de l’hymne national. Amendement que le ministre s’est empressé d’adopter.