Nestor Romero

Enseignant... encore un peu

Sa biographie
Dix ans de travail dans l'industrie, puis... professeur d'espagnol, en ZEP, volontairement, comme on dit...Publications :"L'école des riches, l'école des pauvres" , Syros-La Découverte, 2001."Los Incontolados : chronique de la Colonne de Fer", Acratie, 1997."Histoires de guerres de révolutions et d'exils" (récits), Acratie, 2009.
Son blog
96 abonnés Nestor Romero
Voir tous
  • Lot : L'horreur de la méthanisation

    Par
    Le Lot est non seulement menacé par des idées folles comme celle de l'implantation d'une "cité de la mode, du luxe, etc". à Souillac mais aussi par la méthanisation sur les causses du Quercy comme le dénoncent sept scientifiques dans une tribune publiée par La Vie Quercynoise.
  • Folie des grandeurs (touristiques) en Occitanie

    Par
    Après la lettre ouverte adressée à la Présidente d’Occitanie Carole Delga par les « Invités de Médiapart » et au moment où le GIEC publie son inquiétant rapport il est instructif, mais combien désolant, de feuilleter « Le journal de ma Région », région qui n’est autre, bien sûr, que l’Occitanie.
  • Souillac : espérance ou desespérance?

    Par
    Le projet de création d' une « Cité de la mode et des produits de luxe » vient de se convertir en « Cité de la mode et des Arts créatifs » si l’on en croit le tract de l’association nouvellement créée pour soutenir ce dessein, « Souillac Espérance » . Exit le mot luxe donc. Serait-ce là une première satisfaction pour les opposant(e)s qui elles et eux préfèrent les coquelicots au luxe ?
  • Souillac: les coquelicots sont notre luxe

    Par
    Les opposants au projet d’implantation d’un « village de marques, de la mode et du luxe », ceci au détriment de l’environnement c’est-à-dire de l’air que nous respirons, de l’eau que nous buvons, de la terre que nous habitons, ont une nouvelle fois manifesté publiquement leur détermination le vendredi 7 juin.
  • Commune internationaliste du Rojava : Make Rojava green again

    Par
    Pierre Bance, auteur de " Un autre futur pour le Kurdistan" nous fait parvenir cette note de lecture à propos de " Make Rojava green again" dont l'intérêt, en ces temps de prise de conscience écologique par des jeunes dans le monde entier, ne fait pas le moindre doute.