Nestor Romero

Enseignant... encore un peu

Sa biographie
Dix ans de travail dans l'industrie, puis... professeur d'espagnol, en ZEP, volontairement, comme on dit...Publications :"L'école des riches, l'école des pauvres" , Syros-La Découverte, 2001."Los Incontolados : chronique de la Colonne de Fer", Acratie, 1997."Histoires de guerres de révolutions et d'exils" (récits), Acratie, 2009.
Son blog
119 abonnés Nestor Romero
Voir tous
  • TROIS ABORIGÈNES À LA SOUS PREFECTURE

    Par
    Michel Lorblanchet est préhistorien, directeur de Recherche CNRS retraité et membre de l'AMIE ( alerte méthanisation industrielle environnement ) et du CSNMR ( comité scientifique national pour la méthanisation raisonnée). Il nous met en garde, non sans humour et gravité, sur les risques qu'une méthanisation incontrôlée fait peser sur notre Terre et les trésors qu'elle renferme.
  • Souillac : les mensonges volent bas (suite)

    Par
    viaduc
    Gravement diffamée dans un tract mensonger lors de la campagne des départementales par G. Liébus et Chantal Lacassagne(battus) , Elodie Rouziès (élue), cheville ouvrière de l'opposition à l'absurde projet de "Cité de la mode et du luxe" s'insurge contre de telles pratiques et rétablit les faits.
  • Du Tolerme à la Samaritaine

    Par
    Une plage à peine aménagée, accueillante, quelques pédalos et canoës, un petit restaurant sur chaque rive et des barbecues à disposition sous les frondaisons épaisses pour casser la croûte à moindre coût dans la fraîcheur bienfaisante. Et c'est tout. Et c'est bien suffisant. Mais, bien sûr, les margoulins...
  • Souillac : les mensonges volent bas

    Par
    Le maire de Souillac, Gilles Liébus, candidat aux départementales, arrivé de peu en tête au premier tour, n'est absolument pas assuré d'être élu dimanche, alors il entre en transes et il ment sans vergogne rabaissant le débat démocratique à des querelles de caniveau.
  • Souillac (Lot) : libertaire à 20, réactionnaire à 70 !

    Par
    Cette évolution en marche arrière (fréquente au demeurant) m'a toujours intrigué. A Souillac comme partout la « bataille » des départementales et régionales bat son plein et voici qu'un vieux monsieur (comme moi) qui fut libertaire à vingt ans (comme moi) prend la plume...