• Édition Les mots en campagne

    Hollande, c'est... Hollande ! Joseph Prudhomme président

    Par Alain Brossat | 42 commentaires | 37 recommandés
    A l'heure où le quinquennat de François Hollande s'achève, alors que ce président singulier est politiquement mort, ce qui frappe, ce n'est pas tant sa franche impopularité que son impressionnante obsolescence, son insignifiance et sa transparence vaporeuse, dûment constatées tant par les gouvernés que par les observateurs patentés, par Alain Brossat.
  • Édition Les mots en campagne

    Mayotte: le laboratoire d’un état d’exception permanent

    Par alain naze | 6 commentaires | 3 recommandés
    Mayotte: un département français comme les autres? Non, un département où les étrangers sont soumis à un état d’exception permanent. Un département où 5500 enfants ont été placés en rétention administrative au cours de la seule année 2014 cependant que, depuis 1995 et le visa Balladur, 20 000 personnes sont mortes en tentant de traverser l’archipel des Comores sur des embarcations de fortune pour gagner cette île française.
  • Édition Les mots en campagne

    La solidarité criminalisée?

    Par GENEVIEVE JACQUES | 8 commentaires | 61 recommandés
    Atterrant, stupéfiant, révoltant : les qualificatifs ne manquent pas pour exprimer nos réactions face à la multiplication des mesures de harcèlement, d’intimidation ou d’assignation devant les tribunaux de citoyennes et de citoyens accusés, ou soupçonnés, d’être un peu trop humains, un peu trop généreux, un peu trop solidaires de personnes étrangères en désarroi ! Par Genevieve Jacques, présidente de la Cimade.
  • Édition Les mots en campagne

    La colonisation israélienne soigne sa com'

    Par Alain Brossat | 1 commentaire | 6 recommandés
    Voici qui a un air de déjà-vu – pour les moins jeunes d'entre nous, du moins : la politique dite du bouton-pression mise en œuvre par un Etat patibulaire, au service de la plus douteuse de ses causes – hier l'Union soviétique aux riches heures où les tomates poussaient plus grosses et plus rouges dans le jardin de Lyssenko, aujourd'hui d'Etat d'Israël à celle où l'annexion de la Cisjordanie est promue par les colons et leurs alliés comme solution définitive au « problème » palestinien.
  • Édition Les mots en campagne

    Colonisation: repentance, reconnaissance et réparations

    Par Olivier Le Cour Grandmaison | 50 commentaires | 21 recommandés
    «Les pourfendeurs de la repentance rongeaient leur frein. Les déclarations d’Emmanuel Macron sur la colonisation leur ont permis de sortir de leur torpeur hivernale. Quelle aubaine ! De Riposte Laïque à Alain Finkielkraut en passant par l’inévitable Yvan Rioufol du Figaro, les voilà qui chevauchent de nouveau leur fier destrier pour défendre la République honteusement attaquée»
  • Édition Les mots en campagne

    Le «bonheur» de Trump fait le malheur des Palestiniens

    Par Alain Brossat | 18 commentaires | 16 recommandés
    154 députés et sénateurs et une poignée d'ambassadeurs français s'adressent au Président de la République, demandant la reconnaissance sans délai de l'Etat palestinien. Beau geste, quoiqu'un peu tardif et qui, dans les circonstances présentes, est voué à connaître le destin des vœux pieux et des pétitions sans suite, par Alain Brossat.
  • Édition Les mots en campagne

    La colonisation: un crime contre l’humanité? Polémiques et contorsions

    Par Olivier Le Cour Grandmaison | 48 commentaires | 42 recommandés
    «A l’extrême droite et à droite, l’heure est au grand roman national et à la réhabilitation obscène du passé colonial ; les crimes commis à l’époque étant soit niés, soit euphémisés. (...) Quant aux dirigeants des gauches, leurs rappels à l’ordre masquent mal un embarras certain. En cette matière, leurs audaces fondent comme neige au soleil. Ils en appellent à la prudence pour mieux se dérober sur le fond et ne rien dire qui puisse froisser leur électorat et porter atteinte à leur image», par Olivier Le Grandmaison, universitaire.
  • Édition Les mots en campagne

    Le jeu pervers de la campagne autour du passé colonial

    Par Laurence De Cock | 30 commentaires | 28 recommandés
    Suite à la «petite phrase» d'Emmanuel Macron qualifiant la colonisation de crime contre l'humanité, l'historienne Laurence de Cock décrypte l'usage politicien du passé colonial dans la campagne électorale. «On devrait l’applaudir pour cela mais quelque chose nous retient. Ce quelque-chose relève justement du volontaire bannissement des historien.ne.s de ce pervers échiquier politicien, et de la transformation d’un objet d’histoire en Supermarket du passé où le candidat circule de rayon en rayon selon sa liste de courses et sa recette du jour.»
  • Édition Les mots en campagne

    Police «républicaine» et quartiers populaires: l’état d’exception permanent

    Par Olivier Le Cour Grandmaison | 52 commentaires | 89 recommandés
    «Les origines coloniales des pratiques actuelles des forces de l’ordre ne font aucun doute et ceux qui trouvent que «bamboula» est une expression acceptable en font la démonstration exemplaire», par Olivier Le Cour Grandmaison, universitaire.
  • Édition Les mots en campagne

    «Défendre nos valeurs»

    Par Olivier Le Cour Grandmaison | 18 commentaires | 22 recommandés
    «A l’heure des échafaudages programmatiques, hâtivement conçus pour conquérir le pouvoir ou pour tenter de s’y maintenir, ces valeurs, complaisamment sollicitées, permettent à celles et ceux qui s’en réclament de défendre ce vieux monde en laissant entendre que leurs propositions convenues sont l’expression audacieuse d’une volonté réformatrice trop longtemps bridée par de nombreux conservatismes», par l'universitaire Olivier Le Cour Grandmaison.