ribellu62

Dr en pharmacie

Corsica

Sa biographie
Dr en pharmacie qui a appris à réfléchir il y a une vingtaine d'années en s'abonnant à Prescrire à la fin de ses études. Je soutiens le Réseau Environnement Santé et le Collectif des 39 contre la nuit sécuritaire. Ex fan des regrettés Evènement du jeudi et Actuel. Milite contre la spéculation immobilière et pour la ratification de la charte des langues minoritaires. Trop jeune pour avoir connu le combat de l'Argentella et des boues rouges,mais reste vigilant(incinérateur,centrales au fuel lourd,collectif pour la loi littoral) Passé du  vote PS à EELV, fâché avec Melenchon pour ses positions ultra-jacobines sur les langues minoritaires ,ses propos tonitruants et simplistes dénués de propositions concrètes,son manque de respect des journalistes(oui certains éditorialistes sont à vomir,ce n'est pas une raison une raison pour s'attaquer de manière grossière à de jeunes stagiaires!),son admiration béate pour Chavez en refusant aveuglément de voir le revers de la médaille.Il est loin d'avoir toujours tort,mais arrive à rendre son message inaudible avec ses excès verbaux.Les médias bien-pensants et l'UMP l'assimilent aux populistes,ce qu'il n'est pas. Il se retrouve ainsi,en grande partie par sa faute,mis dans le même sac que Marine Le Pen,dommage...
Son blog
2 abonnés Le blog de ribellu62
Voir tous
  • Merci Jean Guy et Gilles de sauver l'honneur du pays ami!

    Par
    Et oui, vous êtes les seuls politiques français à avoir pris une position humaniste!! Ciotti vous crache dessus pour cette position courageuse, non simplement normale!
  • Soutien inconditionnel au Point et aux kiosquiers

    Par
    La une du Point du 24 mai intitulée 《Le dictateur. Jusqu'où ira Erdogan ? Enquête sur le président turc. Sa folie des grandeurs, ses réseaux en France, son offensive sur l'Algérie, ses crimes...》 a tellement déplu à certains qu'ils ont voulu faire retirer les affiches de cette une au Pontet et aussi à Valence, n'hésitant pas à menacer les kiosquiers.
  • Mar a beach, la justice siffle la fin de la récréation, une fois de plus !

    Par
    Le TGI de Bastia a rendu son verdict : Mr Franck Maraninchi et sa paillote Mare a beach sont (enfin !) expulsés de la Revelatta. Avec une astreinte de 1000 €/ jour et une autorisation de recours à la force publique.
  • Mar a beach, ava basta !

    Par
    Mr Maraninchi exploite une paillote illégale depuis 2000 à la pointe de la Revelatta à Calvi. Il a pour cela été systématiquement condamné depuis 2003 pour diverses infractions. Le Conservatoire du littoral a ensuite acquis par expropriation sa parcelle privée et ce Mr a perdu tous ses recours. Le TGI de Bastia doit se prononcer le 15/5 sur son expulsion.