Voir tous
  • En Algérie seuls les oligarques savent ce qu'ils veulent

    Par
    Depuis déjà plusieurs mois, les journaux électroniques et papiers, les blogueurs et autres youtubers sont poussés vers les jeux d'ombre et de simulacres offerts d'en haut par le régime. Pour donner du piquant au spectacle, on arrête puis on libère des personnages curieux, devenus symboles de la liberté de la presse.
  • Entre les extrêmismes, le régime algérien est acceptable.

    Par
    En Algérie, sans doute aussi ailleurs, le pouvoir veut être jugée sur ses ennemis- repoussants- plutôt que sur ses résultats. Par rapport aux "dangers extrêmes", le régime devrait sembler plutôt acceptable.
  • ALGERIE. L'Armée obtient l'exclusion du FFS de Salima Ghezali

    Par
    Prix Sakarov pendant la "Décennie noire", proche conseillère de Hocine Aït Ahmed le défunt fondateur du FFS, Salima Ghezali dirigeait jusqu'en juillet dernier le journal du FFS Libre Algérie après avoir dirigé le courageux hebdomadaire La Nation. Elle avait été élue député d'Alger il y a un an.
  • ALGER. Le président de l'Assemblée nationale descend dans la rue

    Par
    Hier, le président de l'Assemblée nationale dont le régime veut la destitution provoque des attroupements dans les rues d'Alger, prenant à témoins les passants contre cette décision anticonstitutionnelle. L'obstination de Saïd Bouhadja n'est-elle que l'entêtement sénile d'un vieil "apparatchik" ou rencontre-t-elle le sentiment anonyme de ras le bol de la communauté à l'égard du système?
  • Le pouvoir algérien phagocyte le monde du travail et ... le journalisme

    Par
    Au sens figuré, l'action de phagocyter, dérivé d'un phénomène biologique, consiste à détruire les forces contraires en les absorbant, en les intégrant à soi, puis en les neutralisant. En Algérie, depuis des décennies, le pouvoir d'Etat ne se contente pas de gouverner sans contrepouvoir, il définit ce qui convient au monde du travail ou à celui de la presse.