Blog suivi par 34 abonnés

Le blog de TCHAPAIEV

  • CONTRIBUTION CONFERENCE NATIONALE : AUTOUR OU AVEC

    Par | 1 recommandé
    On explore ici quelques aspects de notre positionnement en vue de la séquence présidentielle ARTICLE SUJET A MODIFICATIONS .
  • LE JOURNAL DE DIMITROV (a)

    Par | 3 recommandés
    Ce document extraordinaire , le Journal de G Dimitrov apporte des éclairages sur JD Staline ; bien d'autres études ont été consacrées de façon savante à ce qui fut pour les communistes , en particulier français une période d'égarement . Ce qui suit n'est qu'un hors d'oeuvre et devrait donner à penser .
  • A PROPOS DU LIVRE "JOUKOV "

    Par | 3 recommandés
    A Propos du Livre « JOUKOV »(Jean Lopez et Lasha Otkhmezuri )
  • SUR UN PROPOS DE SANDRA REGOL

    Par | 1 recommandé
    On discute ici un propos de Sandra Regol dans l'Humanité du 23/11/2020
  • UNE VISITE INATTENDUE : ARGENTEUIL ( I)

    Par | 3 recommandés
    J’ai interrompu temporairement mes publications relatives au Journal de Dimitrov à cause de journées épuisantes ( 38° à l’ombre ) : mon organisme ne suit plus à ces températures ) ; je vais d’autant plus les reprendre qu’une Conférence d’Annie Lacroix Riz sur les origines de la seconde guerre mondiale m’y incite….et la température est devenue vivable ….
  • PRESIDENTIELLE : ET SI ON PARLAIT SERIEUSEMENT ?

    Par | 2 recommandés
    Le débat préparatoire au Congrès du PCF étant lancé , personne ne trouvera à redire à une contribution qui vise à participer à une réflexion collective et à rien d’autre .
  • Quatre jours sans guerre

    Par | 1 recommandé
    Ma fille aînée m’avait donné quatre jours avec hésitation ; en Normandie , le virus était encore parait-il actif ; l’envie de les voir me tenaillait et je partis .
  • Une Affaire grave

    Par | 4 commentaires | 1 recommandé
    Considérations sur l'affaire de Vitry
  • BUSINESS AS USUAL

    Par | 1 recommandé
    BUSINESS IS BUSINESS ; la gauche au pied du mur
  • Quelques mots sur une Tribune

    Par | 2 recommandés
    En ce mois de Mai terrible, les textes fleurissent mais il n’y en a qu’un seul qui mérite qu’on en parle