Ses éditions
1 / 3
Voir tous
  • L'incendiaire Macron

    Par
    Emmanuel Macron souffle sur les braises de la guerre civile "raciale". Le pétainisme transcendantal, d'où qu'il vienne, est une infamie.
  • Comment je me suis vamPIRisé.

    Par
    Le consensus diffamatoire anti-PIR, récemment illustré par une présentation odieuse dans l'Obs d'un débat entre Gilles Clavreul et Houria Bouteldja, impose à celles et ceux que ce climat révolte d'écrire et/ou de prendre la parole.
  • Pas de policiers dans les écoles !

    Par
    Suite aux dérives du hashtag #PasDeVague et dans le sillage des déclarations de guerre aux cités par Castaner qui parle de "Quartier de reconquête républicaine" à propos de lieux où vivent des gens humbles de partout, des enseignants refusent d'être des auxiliaires de la police et du racisme d'Etat. Ici, une déclaration du lycée de Stains que je mentionnais dans mon dernier billet.
  • À propos du hashtag #PasDeVague

    Par
    Le hashtag #PasDeVague part peut-être d'un bon sentiment mais son destin ne peut être que réactionnaire au sein de l'antienne folle sur un âge d'or fantasmé de l'École de jadis alors que les chahuts sont immémoriaux. Trotsky, dans "Ma vie", les évoque déjà dans la Rusie tsariste. L'alliance avec l'Etat est un piège mortel.
  • Contre la gauche laïcarde comme d'habitude caricaturale.

    Par
    Régulièrement, la gauche satisfaite et contente d'elle-même tombe à bras raccourcis sur le Pape qui a le malheur, au fond, de rappeler la parole évangélique. On ne demandera pas à la gauche de réfléchir à cette parole tant elle en semble incapable.
Voir tous