alain o

Citoyen

Son blog
4 abonnés Le blog de Oppi
Voir tous
  • La pétition Amnistie des Gilets jaunes, une ligne rouge?

    Par
    Le mouvement social et citoyen actuel fait discuter, dans les familles, entre proches et moins proches. Il produit parfois des dissensus, des oppositions, ou éclaire des positions et des postures qu’il faut bien nommer : de classe et réactionnaires. Voici un exemple d’échanges au sein d’un « groupe d’ami.es et de camarades ». Ce texte en rend compte.
  • Le coup d’État enmêmetemps, selon la classe Macron.

    Par
    « Ici, tout n’est que calme, luxe et volupté » poétisait Charles Baudelaire. Le président « philosophe et historien » a lancé, de là-bas le Tchad : « Tout doit être ordre, calme et concorde ». Quelques nuances de gris macronien s’ajoutent ainsi aux précédentes. Sidérant et inquiétant.
  • Arguments d’autorité et autoritarisme

    Par
    La classe exploitante et possédante a toujours voulu faire preuve de « pédagogie » envers (ou contre) les classes dominées et exploitées. C’est le syndrome « sachant, éclairant et guidant ». Quand cela ne passe pas, est démonté, refusé, il ne s’agit plus de faire la leçon, mais d’en donner une. Quitte à verser dans l’autoritarisme, voire pire. Comme d’habitude.
  • C’est le système, stupide!, exprime le mouvement des Gilets jaunes

    Par
    Le fondé de pouvoir des classes dominantes et possédantes voulait faire croire qu’il s’agissait d’une taxe «légitime et égalitaire ». Le mouvement des Gilets jaunes, et la population, ont compris qu’il s’agissait d’un élément de plus dans un système d’ensemble. Alors la réponse du pouvoir s’est éclairci : pas touche au système.
  • « Je ne vous répondrai pas », lance et tance le président.

    Par
    La langue et la posture de E. Macron énoncent avec clarté l’état des choses et sa pratique de l’État. Répondre signifie en même temps : donner une réponse, et être responsable. L’a-responsabilité présidentielle a encore frappé. Et là, il s’agit de la vente d’armes de destruction massive à une dictature.