Service national universel : l’éducation populaire au garde-à-vous

Le 4 juin, une vingtaine d’associations ont signé avec Attal une convention de partenariat pour le SNU. A quelques jours du lancement du dispositif, les milieux éducatifs confirment qu'ils ne se sentent toujours pas concernés.

Le 4 juin, une vingtaine d’associations ont signé avec Attal, secrétaire d’état auprès du ministre de l’EN, une convention de partenariat pour le SNU (service national universel). Des associations, parmi lesquelles des mouvements d’éducation populaire (mais ce n’est pas une surprise) qui cautionnent l’encasernement des jeunes de 15-16 ans, la militarisation de la citoyenneté, la dilapidation de l’argent public (3 milliards d’euros par an pris sur les budgets éducatifs) au profit d’un projet ubuesque et totalitaire.

A quelques jours du lancement du dispositif, les milieux éducatifs (enseignants, syndicats, parents, mouvements lycéens etc) ne se sentent toujours pas concernés, confirmant ainsi qu’ils sont des Français comme le autres… Finalement, Blanquer ne dérange pas tant que ça.

Voici la liste des associations en question. Diffusion souhaitée.

  • IFAC
  • Le projet imagine
  • Animafac
  • Ligue de l’enseignement
  • UCPA
  • Familles rurales
  • PEP (pupilles de l’enseignement public)
  • Fédération Léo Lagrange
  • Ordre de Malte
  • Croix rouge française
  • Ceméa
  • France volontaire
  • Unis Cité
  • France télévision
  • Association Junior
  • Fédération française de sauvetage et de secourisme
  • AFEV
  • Jeunesse au plein air
  • Croix blanche
  • Union nationale de l’information jeunesse

 

assoc-partenaires

 

Le SNU sur ce blog :

- Dans une indifférence quasi générale, le SNU se met en place
- Le SNU, cache-misère d'une école inégalitaire
- Un service militaire financé par l'Education nationale
- Le recul de Blanquer ne met pas fin à la menace
- Les lycéen.nes au péril des gilets jaunes
- Service national … : les profs ne voient pas le problème
- Une consultation tronquée, malhonnête, qui ne convainc personne
- Attal, secrétaire d'état au service national, s'est déjà bien servi
- Ligue de l'enseignement et Léo Lagrange au garde-à-vous pour le service national
- Le service national contre l'ennemi de l'intérieur
- Obligatoire, militarisé et punitif, le SNU est d'abord une servitude militaire
- Service national universel : surveiller et soumettre
- Financement du service national : 1800 postes supprimés dans l'éducation

- Service national : un projet qui vise les plus jeunes, toujours plus jeunes
- Eté 2018 : dernier été de liberté pour les 16-18 ans ?
- Service national : internement obligatoire confié à l'Education nationale

- Les députés et le service national : l'école en première ligne
- Service national Macron : une France qui a peur de sa jeunesse

- Brassage social : la grosse arnaque du service national
- Une consultation en ligne pour les dupes
- La ministre des armées me répond...mais vise à côté

 

http://journaldecole.canalblog.com/

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.