Benjamine Weill2

Philosophe spécialisée sur les questions liées au travail social et la culture Hip-Hop

Bagnolet - France

Sa biographie
Parallèlement à mon investissement dans le secteur social et medico-social en tant que consultante, formatrice, accompagnatrice d'équipe pour ouvrir la réflexion sur les pratiques où j'ai pu développer les liens entre la philosophie (ma formation première) et les questions propres au champs social et médico-social, j'agis pour la culture Hip-Hop et notamment sa branche textuelle : le rap. En effet, un livre consacré à ce sujet paraîtra bientôt, plusieurs articles sont parus sur le Blog du Huffington Post, mais aussi sur le nouvel Obs traitant du sujet. J'utilise aussi désormais ce blog pour relayer une autre image de la culture Hip-Hop, loin des clichés du genre, loin des caricatures, proche d'une pensée dans la pure tradition des lumières françaises ;-)
Son blog
46 abonnés Essais de rapologie positive
Voir tous
  • Suis-je le gardien de mon père?

    Par
    Des vies d'humains © Hashka Des vies d'humains © Hashka
    Dans nos sociétés occidentales, les liens de parentés évoluent et font l’objet de nombreux débats . A croire que s’opposent des modèles : famille traditionnelle et famille moderne. Le rôle du père assurant l’autorité au sein du foyer en prend nécessairement un coup. Qu’en est-il aujourd’hui des pères modernes ? Qu'en dit le rap français ?
  • L'irrévérence faite rap.

    Par
    Sans titre © Hashka Sans titre © Hashka
    Ces dernières semaines,des attaques ont été essuyées par des rappeurs du fait de leur expression artistique. Certains propos irrévérencieux et certains artistes, voir certains arts, semblent plus acceptables que d'autres. Que cache donc ce procès régulier au rap dit "à texte" ou "engagé"? L'irrévérence n'est elle pas aussi pertinente?
  • Il n'y a pas que Orly dans la vie!

    Par
    Extrait de nature urbaine © Hashka Extrait de nature urbaine © Hashka
    Après un été marqué par la confusion en tous genres, il était nécessaire de revenir sur les chantiers qui ont occupé les acteurs de terrain, loin des projecteurs et des réseaux sociaux. Déployant leur énergie pour faire évoluer le mouvement, beaucoup proposent en cette rentrée d'élever réellement le débat. Rapide tour d'horizon non exhaustif.
  • A qui profite le sale?

    Par
    Paris Dessus Dessous © Hashka Paris Dessus Dessous © Hashka
    Avec Mekolo Biligui, blogueuse et journaliste rap pour divers médias, nous nous sommes interrogées sur le sale dans le rap français. Pourquoi est il si présent? Comment est il perçu? A quoi ou à qui sert il? Se cantonne-t-il au rap ou y est il juste plus remarqué? Si oui, pourquoi? Voici les questions que nous nous sommes posées pour amorcer notre échange.
  • Au temps pour nous !

    Par
    Des vies d'humains © Hashka Des vies d'humains © Hashka
    Le temps passe, file, défile, mais qu'est-il? Est-il en soi, une fois pour toutes ou selon l'époque, l'endroit, l'âge? Comment chaque génération se définit par rapport au temps? Comment dialoguent elles sur le temps, dans la durée? Comment le HipHop s'est il approprié la question du temps et de sa relativité?