Blog suivi par 45 abonnés

Essais de rapologie positive

Philosophe spécialisée sur les questions liées au travail social et la culture Hip-Hop
Bagnolet - France
À propos du blog
Ce blog est destiné à des éditos rédigés par mes soins autour des questions de société traitées à partir de leur rayonnement dans la culture Hip-Hop et plus précisément dans le rap français. A partir d'un angle philosophique, l'idée est de mettre en parallèle la pensée philosophique et la pensée rapologique.
  • A qui profite le sale?

    Par | 33 commentaires | 21 recommandés
    Paris Dessus Dessous © Hashka Paris Dessus Dessous © Hashka
    Avec Mekolo Biligui, blogueuse et journaliste rap pour divers médias, nous nous sommes interrogées sur le sale dans le rap français. Pourquoi est il si présent? Comment est il perçu? A quoi ou à qui sert il? Se cantonne-t-il au rap ou y est il juste plus remarqué? Si oui, pourquoi? Voici les questions que nous nous sommes posées pour amorcer notre échange.
  • Au temps pour nous !

    Par | 10 commentaires | 3 recommandés
    Des vies d'humains © Hashka Des vies d'humains © Hashka
    Le temps passe, file, défile, mais qu'est-il? Est-il en soi, une fois pour toutes ou selon l'époque, l'endroit, l'âge? Comment chaque génération se définit par rapport au temps? Comment dialoguent elles sur le temps, dans la durée? Comment le HipHop s'est il approprié la question du temps et de sa relativité?
  • De Médine au Jihad en passant par le Bataclan : la méprise jusqu'à quand?

    Par | 106 commentaires | 44 recommandés
    Suite aux débats autour d'un concert de Médine au Bataclan en octobre prochain, Asif Arif (Avocat au Barreau de Paris, auteur et conférencier spécialisé sur les questions d’islam et de laïcité) et moi avons souhaité remettre les choses en perspective pour sortir d'une récupération politique stérile.
  • Esprit Hip Hop, es-tu là?

    Par | 1 commentaire | 2 recommandés
    Trait d'Union #05 Le Saut de l'Ange @albatros perso de Psykose 156 © Hashka Trait d'Union #05 Le Saut de l'Ange @albatros perso de Psykose 156 © Hashka
    Qu’en est-il de l’esprit Hip Hop en 2018 ? Mais de quel esprit parlons-nous ? D’un esprit fantasmatique que des illuminés ésotériques appelleraient dans le secret de l’underground ? D'un esprit quasi immortel et immuable qui insufflerait l’âme du Hip Hop à ses messies ? Ou est-ce un état d’esprit, des valeurs partagées qu’il s’agirait d’incarner ?
  • Nous sommes, donc je suis

    Par | 2 commentaires | 4 recommandés
    #checkDaBox © Hashka #checkDaBox © Hashka
    L’humain dispose de capacités d’empathie. C’est face à la nécessité que cette solidarité naturelle se met en place. C’est précisément parce que l’Homme n’est pas le plus fort, le plus adapté, le plus armé face à la nature et ses évolutions qu’il a besoin des autres, que le collectif est porteur. Forcément, ces éléments résonnent avec la culture HipHop dans son ensemble.
  • La vie, c'est pas toujours Pouloulou

    Par | 4 recommandés
    Réseau © Hashka Réseau © Hashka
    Un outil de communication, initialement, permet d’être en lien. Constituer un réseau est fondamental pour se construire un environnement et s’inscrire dans le monde. Sauf que s’il reste virtuel, il rate sa cible. La virtualité n’est qu’un moyen d’aller vers le réel et ne peut pas être une fin en soi, sans quoi, c’est le fantasme qui prend le pas sur la réalité.
  • Genre, le rap est misogyne!

    Par | 22 commentaires | 17 recommandés
    Hair © HashKa Hair © HashKa
    Alors que la parole se libère de nouvelles formes de musellement se dévoilent. Prendre la parole sur les réseaux sociaux rend suspect la déclaration ? Plus facile de dénoncer certaines dérives que de regarder l’ampleur du problème en face. Si le gentlemen est attaqué dans son « art de vivre » et de « séduire », trouvons pire pour le dédouaner : le rap n'est-il pas alors le suspect idéal ?
  • Entre amour viscéral et éducation, les paradoxes de la parentalité en rappant

    Par | 8 commentaires | 4 recommandés
    Photo sans titre extrait de la série "Des vies d'humains" © HashKa Photo sans titre extrait de la série "Des vies d'humains" © HashKa
    La culture HipHop ayant atteint l'âge de la maturité, ses acteurs abordent, pour certains, des thèmes moins adolescents qu'à leur début. En cette fin d'année, la question de la parentalité semble au coeur des dernières sorties posant la nécessité d'interroger le message laissé aux générations qui suivent, les enjeux de la transmission et le déplacement des priorités.
  • Des racines et des rêves via le rap français. Partie 3 : Rêvolution !

    Par | 4 commentaires | 5 recommandés
    Respublika © HashKa Respublika © HashKa
    La rencontre, le dialogue et même l’opposition des points de vue font advenir la République. Critiquer et dénoncer les dérives sociétales est donc un pilier du sentiment républicain que le rap français a toujours mis en avant pour exprimer son indignation quant aux reniements que Marianne peut opérer. N'est-il pas encore le lieu de cette expression républicaine, l'agora publique pour débattre ?
  • Des racines et des rêves via le rap français. Partie 2: intégration?

    Par | 2 recommandés
    Pour l'Horizon © HashKa Pour l'Horizon © HashKa
    Le mot intégration vient du latin integrare qui signifie : renouveler, rendre entier. Il est donc constitutif de la santé du système. Or, le durcissement des frontières et l'augmentation des conditions d’obtention de papiers de circulation laissent penser que l’intégration a changé de visage et deviendrait pathologique. Comment la torsion s'est elle opérée pour en faire un «problème» politique?