Bernard.Viguié

citoyen libre qui n 'accepte pas ce qui s'est passé à Sivens

Sa biographie
En guise de biographie très médiapartique, voyez la photo de ce qui reste de la Métairie Neuve à Sivens le 3 juin 2015, sur le bandeau de ce blog. Ces bâtiments, légalement protégés par le PLU de la commune, ont été rasés illégalement par une fine équipe composée de la fine fleur du département. Elle est pas belle ma bio ? Elle n'est pas triste ma photo ? Telle était au départ la présentation de ce blog, que j’avais ouvert sous mon nom d’ancien avocat dans le souci de lutter contre la désinformation sur l’affaire de Sivens, de justifier EN FAIT ET EN DROIT mes critiques et celles de mes amis opposants au barrage, de donner au besoin les preuves documentaires de ce que j’avançais. J’avais ouvert ce blog à une époque où plusieurs de mes articles avaient été refusés ici ou là, en souhaitant en faire le petit blog de combat d’un simple citoyen, sans concession, sans grandes illusions, avec le souci d’informer et de témoigner tout autrement que par des tweets ou des articles d'une page. En octobre 2019, ce blog a été rebaptisé « Feuilleton de la Métairie Neuve » quand j’ai expliqué dans une série de 25 articles détaillés ce qui s’était passé dans les affaires judiciaires ouvertes, que je crois scandaleux et sans précédent, vu les diverses procédures engagées et les personnes compromises jusqu’au cou dans cette affaire de la Métairie neuve de Sivens. En février 2020, le piratage de mon compte Mediapart est clairement apparu, avec l’explication de diverses anomalies que j’avais constatées depuis longtemps et que je croyais relever de problèmes techniques (il est établi que mon compte était piraté depuis plus de 2 ans sans que le pirate ait pu être identifié). Ajouté aux mauvais coups que nous avons subis, ce piratage ne changera pas ma détermination et le combat pour le droit que j’entends poursuivre, qui justifie le nouveau nom de ce blog : JUSTICE POUR SIVENS
Son blog
88 abonnés JUSTICE POUR SIVENS
Voir tous
  • Dupond-Moretti : comment un fier-à-bras peut jouer petit bras

    Par
    "Mon fil conducteur, c'est rétablir la confiance du citoyen dans la justice". Eric Dupond-Moretti, 3 mars 2021 ... Je vais montrer ici comment nous avons été servis en la matière par le ministre Dupond-Moretti.
  • Plainte contre Philippe Pouzoulet, président de chambre à la CAA Bordeaux

    Par
    Je publie ici la plainte pour abus d'autorité déposée contre des magistrats administratifs suite à l'escroquerie judiciaire (je pèse mes mots) dont a été victime notre ami Egidio dans l'affaire du prétendu arrêté de péril pris le 29 mai 2015 pour raser illégalement la Métairie Neuve de Sivens juste après un incendie criminel
  • Plainte contre Didier Guérin, président de la chambre criminelle, et autres

    Par
    Je publie ici la plainte déposée par Jean-Claude Egidio contre Didier Guérin du chef du délit d'abus d'autorité de l'article 432-1 du code pénal, pour laisser une trace aussi précise que possible du scandale judiciaire inédit auquel a donné lieu l'affaire de la Métairie Neuve de Sivens, dans laquelle plus de 20 magistrats français ont couvert à ce jour un procureur de la République délinquant
  • Recours contre la décision scandaleuse du procureur Alzéari

    Par
    "C’est toujours un très grand bien d’instruire l’opinion, car si elle n’est pas le juge des particuliers, elle est en tout temps le juge des juges et loin que cette assertion, que j'ai déjà osé imprimer en d'autres termes, soit un manque de respect à la magistrature, je sens vivement qu'elle doit être aussi chère aux bons magistrats que redoutable aux mauvais." Beaumarchais
  • Le procureur Alzéari DOIT me citer en justice !

    Par
    Je viens de mettre en cause vertement le procureur Alzéari sur ce blog : je l’accuse publiquement de forfaiture. Je l’accuse d’avoir tenté de couvrir son collègue le procureur Dérens qui a commis des délits graves et caractérisés à Sivens. Chef d’un des plus importants parquets de France, Dominique Alzéari va-t-il pratiquer la politique de l’autruche dans cette affaire ?