Carta Academica

Carta Academica est un collectif d'universitaires belges qui a décidé d’intervenir dans le débat public

Sa biographie
Carta Academica est un collectif d’universitaires belges, francophones et néerlandophones, qui a décidé d’intervenir dans le débat public, même si cela les conduit parfois au-delà de leur strict champ de compétences. En effet, ce qui devrait caractériser le monde académique, c’est la production de savoirs scientifiques robustes et fiables qui permettent de répondre aux défis que notre société affronte. Ces savoirs doivent aussi être mis en relation dynamique et créative avec les événements autant qu’avec d’autres formes de savoirs, afin de formuler des propositions susceptibles d’élargir l’éventail des possibles. Nos actions sont diverses : en mai 2019, nous avons organisé une journée sur la migration ; en janvier, nous avons remis nos premiers Academic Honoris Causa (à Julian Assange, Sarah Harrison, Chelsea Manning et Edward Snowden) et la deuxième édition aura lieu en mars 2021, centrée sur des académiques en danger ; au printemps dernier, en plein confinement, 123 académiques ont rendu public des recommandations pour l’après-crise, dans tous les domaines ; cette réflexion a été approfondie et affinée en mai 2020. À partir d'octobre 2020, nous organiserons une série de débats publics, en collaboration avec le journal Le Soir (Bruxelles) et avec la participation de la société civile, sur les grands enjeux de société qui ont été mis en évidence par la crise du Covid. Par ailleurs, depuis un an, nous publions chaque semaine sur le site du journal Le Soir une chronique signée par un ou plusieurs de nos membres. Notre première collaboration avec Mediapart remonte à la cérémonie des AHC ; Edwy Plenel y était venu faire un exposé d’ouverture. Aujourd’hui, cette collaboration s’élargit à travers le blog sur le site de Mediapart. Nous y publierons régulièrement des chroniques sur les sujets de société pour lesquels nous pensons pouvoir apporter un regard novateur, spéculatif et engageant. Si la plupart, pour l’heure, ont un ancrage belge, nous sommes convaincus que celui-ci peut constituer un enrichissement pour les lecteurs et lectrices de Mediapart ; le cas échéant, nous fournirons évidemment les éléments d’information nécessaires à la bonne compréhension. Plusieurs universitaires français ont signé notre charte ; nous sommes évidemment ouverts à toute collaboration venant de nos collègues français. Carta Academica a vocation internationale, comme l’ont eue les universités européennes dès leur naissance. Vous trouverez plus de renseignements : https://www.cartaacademica.org/
Son blog
62 abonnés Le blog de Carta Academica
Voir tous
  • Les internés en annexe psychiatrique de prison : a never-ending story ?

    Par
    En Belgique, les auteurs d’infraction pénale atteints d’un trouble mental font l’objet d’une mesure d’internement. Ce régime conduit au maintien d’un certain nombre d’internés en annexe psychiatrique de prison, au mépris des condamnations de la Cour européenne des droits de l’homme. Par Yves Cartuyvels, Olivia Nederlandt, Delphine Paci et Harold Sax.
  • Un plaidoyer pour l'égalité de droits entre natifs et immigrés

    Par
    Les immigrés représentent-ils la plus grande menace qui pèse sur les pays occidentaux? En fait, le grand public perçoit les immigrés comme menace lorsqu’ils ne bénéficient que de droits restreints. Ce sentiment s’atténue lorsqu’ils jouissent de droits égaux à ceux des autres citoyens. Par Judith Kende et co-autrices
  • L'arbitrage des conflits : un défi pour la politique climatique de l’UE ?

    Par
    Le règlement par l’arbitrage des différends entre investisseurs et Etats a fait l’objet de fortes tensions politiques, notamment lors de la signature du traité CETA. Prévu par la Charte européenne de l’énergie, ce mécanisme vient d’être condamné par la Cour de Justice de l’Union européenne.
  • L’ouverture du droit et de la justice : où en est-on ? Où va-t-on ?

    Par
    Si la France commence à digitaliser ses décisions de justice, la Belgique est à la traîne. Pourtant juriDict offre un accès gratuit et ouvert à la jurisprudence du Conseil d’État, en ayant recours à des logiciels libres qui garantissent l’indépendance de la juridiction vis-à-vis des tiers. Cet exemple illustre quelques enjeux essentiels pour nos démocraties. Par Christophe Dubois et Lisa Pelssers
  • Hongrie : les politiques anti-genre ne traitent pas vraiment de questions de genre

    Par
    Billet de Aniko Gregor, sociologue à l'université Eötvös Loránd à Budapest où elle était responsable du master en études de genre dans une université de Budapest, jusqu’à ce que le gouvernement hongrois décide de retirer l’accréditation du programme. Carta Academica lui décerne un Academic Honoris Causa ce 21 octobre 2021.