Carta Academica

Carta Academica est un collectif d'universitaires belges qui a décidé d’intervenir dans le débat public

Sa biographie
Carta Academica est un collectif d’universitaires belges, francophones et néerlandophones, qui a décidé d’intervenir dans le débat public, même si cela les conduit parfois au-delà de leur strict champ de compétences. En effet, ce qui devrait caractériser le monde académique, c’est la production de savoirs scientifiques robustes et fiables qui permettent de répondre aux défis que notre société affronte. Ces savoirs doivent aussi être mis en relation dynamique et créative avec les événements autant qu’avec d’autres formes de savoirs, afin de formuler des propositions susceptibles d’élargir l’éventail des possibles. Nos actions sont diverses : en mai 2019, nous avons organisé une journée sur la migration ; en janvier, nous avons remis nos premiers Academic Honoris Causa (à Julian Assange, Sarah Harrison, Chelsea Manning et Edward Snowden) et la deuxième édition aura lieu en mars 2021, centrée sur des académiques en danger ; au printemps dernier, en plein confinement, 123 académiques ont rendu public des recommandations pour l’après-crise, dans tous les domaines ; cette réflexion a été approfondie et affinée en mai 2020. À partir d'octobre 2020, nous organiserons une série de débats publics, en collaboration avec le journal Le Soir (Bruxelles) et avec la participation de la société civile, sur les grands enjeux de société qui ont été mis en évidence par la crise du Covid. Par ailleurs, depuis un an, nous publions chaque semaine sur le site du journal Le Soir une chronique signée par un ou plusieurs de nos membres. Notre première collaboration avec Mediapart remonte à la cérémonie des AHC ; Edwy Plenel y était venu faire un exposé d’ouverture. Aujourd’hui, cette collaboration s’élargit à travers le blog sur le site de Mediapart. Nous y publierons régulièrement des chroniques sur les sujets de société pour lesquels nous pensons pouvoir apporter un regard novateur, spéculatif et engageant. Si la plupart, pour l’heure, ont un ancrage belge, nous sommes convaincus que celui-ci peut constituer un enrichissement pour les lecteurs et lectrices de Mediapart ; le cas échéant, nous fournirons évidemment les éléments d’information nécessaires à la bonne compréhension. Plusieurs universitaires français ont signé notre charte ; nous sommes évidemment ouverts à toute collaboration venant de nos collègues français. Carta Academica a vocation internationale, comme l’ont eue les universités européennes dès leur naissance. Vous trouverez plus de renseignements : https://www.cartaacademica.org/
Son blog
83 abonnés Le blog de Carta Academica
Voir tous
  • Les élections au Brésil : changement de cap, ou prélude à un coup d’État ?

    Par
    Les élections qui se dérouleront au Brésil les 2 et 30 octobre prochain auront un impact énorme pour les Brésiliens, mais aussi pour le reste du monde, tant les programmes des deux principaux candidats s’opposent. Tous les sondages indiquent que Lula sera élu, mais la question qui hante les Brésiliens est de savoir si l’armée acceptera la défaite de Bolsonaro. Par Michel Gevers.
  • Afghanistan, Ukraine : deux drames, deux mesures

    Par
    Les drames qui secouent l’Afghanistan et l’Ukraine ont précipité des milliers de personnes en exil. L’accueil qui leur est réservé relève de règles juridiques distinctes mais, surtout, d’une schizophrénie politique : aux unes, les limbes d’un non-accueil sans possibilité de retour au pays ; aux autres, un soutien systématique. Une autre réponse est possible. Par Marie Doutrepont et Diane Bernard
  • L’industrie automobile, cette nouvelle alliée écolo…

    Par
    En 2035, la vente de voitures neuves à moteur thermique sera interdite dans l’UE. La voiture électrique devra remplacer les véhicules essence et Diesel et même les véhicules GPL, pourtant prisés par beaucoup de citadins français en leur qualité de Crit’Air 1, seront bannis. La mesure, dit-on, est écologique. Mais ne faudrait-il pas s’inquiéter de ses impacts sociaux ? par Iris Derzelle.
  • Les algorithmes comme outils d’égalité face à la loi ?

    Par
    Malgré l’importance fondamentale du principe d’égalité des citoyens face à la loi, sa mise en pratique n’est pas constante et, par conséquent, certains citoyens sont jugés plus sévèrement que d’autres. L’une des causes de cette inconstance proviendrait de l’erreur humaine. Pour y remédier, les algorithmes en matière judiciaire pourraient-ils contribuer à plus d’égalité? Par Benjamin Jan
  • Crise sanitaire et crise de biodiversité : un même problème et une même solution

    Par
    Crise sanitaire et crise de biodiversité découlent toutes deux de la déforestation tropicale. Ces forêts produisent viande, bois et minerais que nous importons largement en Europe. Cette déforestation donne l’occasion aux pathogènes, normalement propres aux animaux sauvages tropicaux, de coloniser les humains. Par Caroline Nieberding