Blog suivi par 12 abonnés

Cinelatino

Rencontres Cinémas d'Amérique latine de Toulouse
Toulouse - France
  • Compétition - El impenetrable

    Par
    La forêt en héritageDANIELE INCALCATERRA ET FAUSTA QUATTRINI / ARGENTINE 2012 / 1h35 21 mars _ 17h40 _ ABC 1 L'oncle d'Amérique, le rêve de fortune... là, c'est raté. Daniele Incalcaterra, le réalisateur, et son frère, italiens, ont hérité de leur père quelques dizaines d'hectares de forêt sauvage paraguayenne, qu'on appelle l'Impénétrable. Celle-là même qu'aujourd'hui, des ravageurs, affidés du soja transgénique, défrichent par  milliers d'hectares.
  • Autour du festival - Muestra "Médias et pouvoir"

    Par
    Médias, pouvoir dangereux“Celui qui contrôle les médias, contrôle les esprits” a dit Jim Morrison. Mais qui les contrôle ? Entre corruption, manipulation et propagande, il est difficile de savoir qui se cache derrière les médias, ce quatrième pouvoir qui a souvent été utilisé à des fins politiques.
  • Autour du festival - Cinéma en construction 23

    Par
    Cinéma à venirÀ l’occasion de la 25e édition du festival Cinélatino, plusieurs films dans différentes thématiques sont soutenus par Cinéma en Construction. Enfance Clandestine du réalisateur argentin Benjamin Avila et La Playa D.C. de Juan Andres Arango ont fait l’ouverture, le 15 mars. Era uma vez Verônica, Joven y alocada et Tanta agua sont en compétition longs-métrages de fiction, tandis que d’autres se retrouvent en Panorama, comme La Sirga et Villegas.
  • Autour du festival - La Sirga

    Par
    © Laura Morsch KihnEntre le début de votre projet en 2005 et le tournage en 2011, la réalité sociale a changé, avec entre-temps un changement de gouvernement : comment le film en témoigne-t-il ?J’ai tenté avec mon film de me libérer de la chronologie historique pour ne pas être lié à une époque spécifique. Cela se traduit par un certain anachronisme : le présent du film est donc une fusion d’époques de l’histoire de la Colombie. Inutile d’y reconnaître une année précise de la réalité rurale. Le traitement historique des événements est indépendant de la succession des gouvernements au pouvoir et leurs choix sur la réalité colombienne. 
  • Compétition - Noche

    Par
    ÉMOUVANT INVISIBLELeonardo Brzezicki, Argentine 2013, 1h25Mer 20 mars 19h45 Cinémathèque 1Si la nuit est l’univers de l’onirisme, du fantastique, des apparitions fantasmatiques, la nuit de Noche est le lieu d’un drame psychologique. L’étanchéité des frontières temporelles autour de l’expérience du deuil rend l’inacceptable que constitue la mort, abordable, transfiguré par les associations poétiques du film.
  • Compétition - Las lagrimas

    Par
    SECRET DE FAMILLEDELGADO SANCHEZ PABLO / MEXIQUE 2012 / 1h0820 mars  _  22h  _  ABC 1Dans une grande maison qui paraît bien vide, Gabriel, dix ans, tue le temps pendant ses vacances d’été. Il attend Fernando, son grand frère qu’il idolâtre, moins enclin à jouer aux jeux vidéo qu’à faire la fête à la grande tristesse du petit garçon. Délaissés par une mère qui semble ne jamais vouloir quitter sa chambre, ils essaient de se débrouiller seuls, surmontant péniblement l’ennui et la solitude qui les rongent.
  • Compétition - Buscando al huemul

    Par
    A LA RECHERCHE D’UNE UTOPIEJuan Diego Kantor, Argentine, 2012, 1h18Mer 20 18h10 ABC 1Le huemul est un cerf autochtone du sud de la Cordillère des Andes voué à l'extinction. Ladieslao Orozco, un métis de sang indien tehuelche, un homme de la Patagonie, part à la recherche du huemul qu’il n’a jamais vu. Dans le cadre de montagnes imposantes, de déserts de rêves, en somme de paysages magiques, Ladislao et son camarade Nazareno recherchent, en même temps que le huemul, leurs identités, leurs racines et tout ce qui peu à peu est en train de disparaître.
  • Autour du festival - Programme 1 Courts-métrages

    Par
    DES IDENTITÉSLe premier programme de courts en compétition est composé de quatre films questionnant l’intimité des personnages à travers leur identité : dédoublements, recherche d’identité, identités déplacées, marginales, personnes en mutation ou transformation. 
  • Autour du festival - Entretien avec le groupe Papaya Republik (+ extrait vidéo)

    Par
    « RÉPUBLIQUE PAPAYÈRE »Le groupe colombien Papaya Republik propose une musique festive aux consonances électro, fortement influencée par leurs racines afro-latino-américaines. Ils se définissent comme un groupe « folk-core » comme un clin d’œil à leur passé de rockeurs hardcore.
  • Autour du festival - Interview de Walter Tournier et Laura Severi

    Par
    Pouvez-vous nous parler de la situation du cinéma d’animation en Amérique latine à partir de votre expérience de Selkirk ?La situation du cinéma d’animation en Amérique latine est assez compliquée : ce n’est pas facile de faire des longs-métrages d’animation. Seulement quelques pays comme l’Argentine, le Mexique, le Brésil produisent et réalisent des films d’animation. Il faut en chercher la raison dans l’intérêt des États à développer et soutenir ce type de projet.