Voir tous
  • A ND, coeur de Paris

    Par
    Difficile de trouver des mots rationnels.
  • Gilets jaunes : questions sociales, questions spatiales

    Par
    Les racines de la crise traversée par le pays sont anciennes, mais ont connu une brutale accélération suite à des mesures perçues comme injustes et affectant d'abord les catégories populaires résidant loin des métropoles. Y répondre nécessite de trouver des solutions pertinentes en termes de justice spatiale et de s’appuyer sur les innovations provenant des territoires de faible densité.
  • Gilets jaunes: la revanche du référendum de 2005

    Par
    La crise d’ampleur traversée par le pays appelle des analyses prenant en compte de multiples dimensions (sociales, spatiales, générationnelles, politiques). Elle incite également à des comparaisons historiques. Sans remonter loin dans l’histoire politique du pays, il apparaît que le mouvement des Gilets jaunes réactive et accentue des clivages puissants identifiés dès le référendum de 2005.
  • Comment s’effondrent les pays ?

    Par
    La situation résultant de l'opposition lors du second tour de l'élection présidentielle débouche sur l'absence de front républicain et sur une grande variété d'arguments développés par ceux qui hésitent à rejeter le Front National en optant pour E. Macron. Certains paraissent paradoxaux, alambiqués dans leur logique. Compte tenu de l'enjeu, regardons-en quelques-uns de façon plus précise.
  • VOTER LE PEN : UN VOTE TOUT SAUF BANAL

    Par
    A ceux et celles qui ont connu le 21 avril 2002 et à ceux et celles qui ne l’ont pas connu (ou ne s'en souviennent pas). L'accès du Front national au second tour d'une élection présidentielle, pour la seconde fois après "l'étrange défaite" de Lionel Jospin en 2002, ne semble susciter qu'une inquiétude modérée. Ce parti se serait-il à ce point banalisé ? Tout prouve que non.
Voir tous