Voir tous
  • D'un Bataclan l'autre

    Par
    De la brutalité de la disparition au lent poison de l'absence, deux regards à trois années de distance sur l'absurdité de la violence terroriste et sur ses conséquences
  • Les autres victimes du Bataclan

    Par
    Trois ans après, l’onde des attentats du 13 novembre 2015 n’en finit pas de se propager. Démunies, des familles voient le temps faire son œuvre à l’envers, avivant les blessures et laissant des gouffres béants. Sans que leur appel à l’aide soit entendu. Exemple.
  • En faire une jaunisse

    Par
    Comment le mouvement des gilets jaunes ravive le sentiment de classe chez ceux qui s’en étaient détaché en s’éloignant de leurs origines
  • Des profs d’éducation artistique et culturelle ?

    Par
    Plus que jamais, l'EAC a le vent en poupe et travaille la psyché des responsables politiques et éducatifs. Au-delà des mantras habituels sur la mise en relation des élèves avec l’art et la culture de la maternelle à l’université, la question lancinante reste la même : comment ancrer, au cœur de l’institution, un mode opératoire viable et en assurer sa pérennité ?
  • Dernière (re)prise aux usines Wonder (Bis)

    Par
    A l'annonce de la mort d'Hervé Le Roux, j'avais écrit ce billet, manière de lui rendre hommage en visitant une dernière fois les lieux, réels ou imaginaires, qu'il avait filmés.La reprise de "Reprise" me donne l'occasion de le remettre en ligne et redire combien est précieuse l'existence de ce film, comme antidote à la start up nation qui voudrait nier tout ce qui le constitue.
Voir tous
  • le 18 juin 2018

    Les pieds sur scène ados à Tremblay

    Par
    Durant un an, Sonia Kronlund, la créatrice des Pieds sur terre diffusés tous les jours sur France Culture, a travaillé avec une classe de 3ème du collège Romain Rolland de Tremblay-en-France. Le résultat, inspiré de la version "live" de l'émission qui s'appelle les pieds sur Scène, est à découvrir le 18 juin à 19h au Théâtre Aragon de Tremblay.
  • le 12 décembre 2016

    Les 10 ans d'IN SITU, artistes en résidence dans les collèges de Seine-Saint-Denis

    Par
    En septembre 2007, 7 audacieux artistes et compagnies essuyaient les plâtres d'IN SITU, avec chacun en tête l'espoir que cette idée de passer une année en résidence dans un collège serait porteuse de belles expériences et découvertes. 100 résidences plus tard, le Département de la Seine-Saint-Denis, en partenariat avec la Philharmonie, fête les 10 ans du dispositif.