Édition suivie par 17 abonnés

Carnets burkinabè

3 rédacteurs

À propos de l'édition

La première quinzaine de mars, Ludovic Lamant, journaliste à Mediapart, arpentera le Burkina Faso. L'un des pays les plus pauvres de la planète, bousculé par la crise alimentaire, en plein cœur de l'Afrique

de l'Ouest. Prélude aux reportages, nous ouvrons cet espace hybride, tout à la fois bloc-notes avant le départ, lieu de ressources et making-of du voyage en cours.

Au fil du voyage, Damien Glez, journaliste et dessinateur, à Ouagadougou, pour l'hebdomadaire burkinabè Le journal du jeudi, interviendra, sous forme de dessins et de textes, pour proposer sa vision du pays.

  • Édition Carnets burkinabè

    Les rails du Burkina sont propriété bretonne

    Par | 1 recommandé
    Clin d'œil appuyé aux enquêtes de Martine Orange, depuis Bobo-Dioulasso, deuxième ville du Burkina, à quelques encablures de la Côte d'Ivoire. Depuis 1995, Sitarail, le réseau ferré de Côte d'Ivoire et du Burkina, est propriété de Vincent Bolloré.
  • Édition Carnets burkinabè

    Zêdess, antisarkozisme au piment burkinabè

    Par | 4 commentaires | 1 recommandé
    «Nicolas Sarkozy, pourquoi ton père a fui la Hongrie?». La question, quelque peu brutale, se décline sur une langoureuse mélodie reggae.
  • Édition Carnets burkinabè

    Œcuménique Faso

    Par | 1 recommandé
    Ce mardi 10 mars est férié au Burkina Faso, après un lundi lui-même férié pour cause de Journée de la Femme –le 8 mars– tombée un dimanche…
  • Édition Carnets burkinabè

    Mon cher «esclave»

    Par | 6 commentaires | 1 recommandé
    Juin 2000. L’émotion est à son comble aux obsèques du cardinal Paul Zoungrana. Soudain, au lieu de l’inhumation, des hommes descendent dans la fosse destinée à accueillir le cercueil du vénérable prélat. Ils affirment qu’ils empêcheront la mise en terre de leur «esclave», si on ne leur remet pas quelque billet ou mouton.
  • Édition Carnets burkinabè

    Le «JJ», satire à l'africaine

    Par | 1 recommandé
    La Une du dernier numéro est barrée d'un clap de cinéma, qui serre en tenaille une brochette de politiques burkinabè. Un titre : «Fespaco, 21e galère».
  • Édition Carnets burkinabè

    Fespaco 2009 : coupez !

    Par | 1 recommandé
    C’est ce samedi 7 mars que prend fin le 21e Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou.
  • Édition Carnets burkinabè

    Le fantôme de Sankara

    Par | 1 commentaire | 1 recommandé
    Depuis l’assassinat, lundi matin, du président bissau-guinéen Joao Bernardo Vieira, des souvenirs refluent dans l’esprit des Burkinabè.
  • Édition Carnets burkinabè

    A Ouagadougou, le ciné africain pris par la Ousma-mania

    Par | 3 commentaires | 1 recommandé
    A bord de l'avion vers Ouagadougou, un seul film en tête, pour rêver la grande ville. Dans Moro Naba (1957), grand classique de Jean Rouch, le cinéaste ethnographe filme les rues poussiéreuses de la capitale de ce qui était alors la Haute-Volta.
  • Édition Carnets burkinabè

    Faune “exotique” au Burkina (III)

    Par | 1 commentaire | 1 recommandé
    C’est grâce à sa stabilité politique –22 ans de régime Compaoré– que le Burkina Faso séduit les organisations et associations européennes à la recherche d’un point de chute en Afrique de l’Ouest.
  • Édition Carnets burkinabè

    Adresse-toi au baobab!

    Par | 8 commentaires | 1 recommandé
    Dialogue entendu à Ouagadougou… L’autochtone: «Rendez-vous chez moi, juste après les rails, dans le six-mètres à droite derrière le marchand de vélos, vers le poulet bicyclette, portail “anti-rouille” en face du télécentre côté nord du baobab»…