Samuel Dixneuf

Journaliste, Professeur de littérature

Suisse

Son blog
25 abonnés Ici et ailleurs
Ses éditions
  • suivie par 91 abonnés A l'heure suisse
1 / 8
Voir tous
  • « Profitez de ce qui vous reste d'innocence. »

    Par
    « L'appel du ventre », ou l'irrépressible, douloureuse, envie d'enfanter. Titre idéal d'un premier roman. Celui de Nadia Harre, paru au début de l'année chez L'Harmattan. Une tension à double tranchant qui peut s'achever en dévoration, comme le suggère l'épigraphe du livre, tiré d'une chanson de Dominique A : « Et ces noeuds que vos bouches démêlent, non vraiment, ça ne vous dit rien. Vous êtes bien tous les deux pareils : vous ne savez pas que vous avez faim. »
  • Le temps de l'info

    Par
    Le temps fait violence. C'est la seule violence.Simone Weil
  • Car show parano

    Par
    J'avais pas mis les pieds à un car show depuis la fois où j'y avais déposé une bande de jeunes types sapés en noir, tout droit sortis d'un film mafieux de série B. Ca devait être à la fin des années 90. A l'époque, j'étais chauffeur privé. Mon permis portait la bannière du Venezuela. Ça évite pas mal d'emmerdes crois-moi.
  • Penser le métissage: ni crispation ni dilution

    Par
    Hier soir, entre deux somnolences, j'entendais Plenel se faire étriller joyeusement par le duo de valets Zemmour-Duhamel. «Oui Oui Plenel, Père Plenel, évangéliste d'un idéalisme bon teint, curé!», lâchera Zemmour – qui n'est pas à une connerie près – joueur de bonneteau, escroc patenté, etc. Une bonne rigolade.
  • L'écrire numérique

    Par
    Netizenship © Kaosmovies
    Voici quelques réflexions publiées à l'issue d'un travail réalisé sur un ouvrage collectif traitant de la citoyenneté numérique, dont une version bêta sera présentée le 8 septembre prochain à Lausanne. Pendant près de 3 mois, j'ai aidé Théo Bondolfi à mettre en forme un projet de manuel traitant des enjeux sociaux d'Internet -projet qu'il fait croître depuis 1996. Je présenterai ce manuel avec plus de détails dans quelques semaines.
Voir tous