Samuel Dixneuf

Journaliste indépendant

Son blog
27 abonnés Ici et ailleurs
Ses éditions
  • suivie par 101 abonnés A l'heure suisse
1 / 8
Voir tous
  • Après le confinement : refaire société.

    Par
    La crise sanitaire a renforcé la crise démocratique et la difficulté à "faire société." Contre la tentation d'accélerer l'atomisation du corps social, la réactivation de la créativité et de la fertilité des territoires pourrait esquisser un futur désirable. C'est le sens de l'Appel de Démocratie Ouverte, qui propose un scénario démocratique pour le « monde d’après. »
  • « Profitez de ce qui vous reste d'innocence. »

    Par
    « L'appel du ventre », ou l'irrépressible, douloureuse, envie d'enfanter. Titre idéal d'un premier roman. Celui de Nadia Harre, paru au début de l'année chez L'Harmattan. Une tension à double tranchant qui peut s'achever en dévoration, comme le suggère l'épigraphe du livre, tiré d'une chanson de Dominique A : « Et ces noeuds que vos bouches démêlent, non vraiment, ça ne vous dit rien. Vous êtes bien tous les deux pareils : vous ne savez pas que vous avez faim. »
  • Le temps de l'info

    Par
    Le temps fait violence. C'est la seule violence.Simone Weil
  • Car show parano

    Par
    J'avais pas mis les pieds à un car show depuis la fois où j'y avais déposé une bande de jeunes types sapés en noir, tout droit sortis d'un film mafieux de série B. Ca devait être à la fin des années 90. A l'époque, j'étais chauffeur privé. Mon permis portait la bannière du Venezuela. Ça évite pas mal d'emmerdes crois-moi.
  • Penser le métissage: ni crispation ni dilution

    Par
    Hier soir, entre deux somnolences, j'entendais Plenel se faire étriller joyeusement par le duo de valets Zemmour-Duhamel. «Oui Oui Plenel, Père Plenel, évangéliste d'un idéalisme bon teint, curé!», lâchera Zemmour – qui n'est pas à une connerie près – joueur de bonneteau, escroc patenté, etc. Une bonne rigolade.
Voir tous