Blog suivi par 78 abonnés

Un regard de l'Autre

Ecrivain, musicien, chroniqueur. Né en 1968.
Saint-Malo - France
  • Salut, la gauche !

    Par | 2 recommandés
    La gauche a fait long feu, c’est affaire entendue. Le constater ne convoque aucun pathos apocalyptique : la gauche est morte, il n’est pour s'en convaincre que d’en observer la théorie des défaites empiriques, l’inanité pratique mal offusquée par une prosopopée criarde qui ne dit du corps tombé que la redoutable hantise de le voir abattu.
  • PERESTROÏKA : reConstituons !

    Par | 3 recommandés
    Quelques propositions "de chic" et en vrac pour une république refondée...
  • L'Affreux débat des mutités

    Par | 1 recommandé
    Ils sont nombreux ceux qui, au coucher, au réveil, ont vécu ce harassant épisode de « paralysie du sommeil » au cours duquel une conjonction paradoxale de la veille cérébrale et de l’inhibition corporelle crée un état de « conscience de mort »
  • L'affreux dialogue des mutités

    Par | 6 commentaires | 3 recommandés
    Ils sont nombreux ceux qui, au coucher, au réveil, ont vécu ce harassant épisode de « paralysie du sommeil » au cours duquel une conjonction paradoxale de la veille cérébrale et de l’inhibition corporelle crée un état de « conscience de mort »...
  • L'HEURE DU "MALGRE TOUT" : entretien avec Michel Maffesoli

    Par | 1 recommandé
    Dire de l'œuvre de Michel Maffesoli qu'elle donne depuis longtemps des clés de compréhension des évènements en cours en France est peu dire. Il importait qu'il rappelât ici quelques-unes de ces clés.
  • D’un poudroiement léger des fins: la peinture de Tatsuo Jikumaru

    Par | 15 commentaires | 10 recommandés
    dsc03342
    « Il y a, pour chaque homme, un nuage qui commence par une vapeur transparente et s'épaissit rapidement devant sa vue de son avenir. Ce nuage est commun à tous. Il est comme tous les nuages de la couleur de l'heure même », écrit Valéry dans son "Poésie perdue".
  • Entre Gaulois et Franc, la gauche de toujours

    Par | 17 commentaires | 9 recommandés
    Un peu d’Emmanuel Macron a lu Michelet. Pas tout Emmanuel Macron, et pas assez, peut-être.
  • AGNES SEBYLEAU, "L'ASYMETRISTE"

    Par | 3 recommandés
    Le crocheteur est un arpenteur. La régularité de son geste est mesure parce qu’il est rythme. L’itération ostinato du geste du crocheteur est mesure de son temps et de celui du public, que son goût exclusif du produit de "l’ars" distrait de l’atelier.
  • "ADIEU MON CHANT" par CASTRO ALVES, POETE DES ESCLAVES

    Par | 2 recommandés
    Antônio Frederico de Castro Alves (1847-1871) est le grand poète abolitionniste brésilien. Son oeuvre est esthétiquement sise entre celles de Victor Hugo et d'Arthur Rimbaud. L'on traduit ici l'un des poèmes de son recueil Les Esclaves, de 1883, qui paraît aujourd'hui pour la première fois en français chez Gwen Català éditeur.
  • LES YEUX NOIRS (sur Véronèse) : un feuilleton (17)

    Par | 3 commentaires | 2 recommandés
    LES YEUX NOIRS (sur Véronèse). SAISON 2 : "L'Appel du vide", épisode 9.