eric spitz

avocat au barreau de Paris;

Paris, Saint André en Morvan - France

Sa biographie
Ancien professeur agrégé de philosophie, passé par Sciences po et l'ENA, j'ai occupé divers postes dans la fonction publique, magistrat administratif, chargé de mission au Conseil constitutionnel sous l'ère Badinter, conseiller technique au cabinet d'Elisabeth Guigou puis au cabinet du President de l'Assemblée nationale, je suis resté surtout 13 années à la Direction des affaires juridiques de la Ville de Paris pendant les deux mandats de Bertrand Delanoë avant de terminer comme directeur général de la société d'exploitation de la Tour Eiffel. Atteint par la limite d'âge, je suis inscrit au Barreau de Paris, comme Avocat spécialisé en droit public économique. J'exerce notamment au sein du cabinet Earth Avocats, 58 avenue Marceau Paris 8ème. Outre le droit, mes goûts me portent vers la philosophie, la philosophie politique, la littérature, le cinéma et la flânerie urbaine. La bourgogne est un port d'attache et les grands boulevards un perchoir parisien.
Son blog
15 abonnés philosophie, politique, littérature
Voir tous
  • Ceci est un homme

    Par
    Gaspard de la nuit, un livre d'Elisabeth de Fontenay. Qu'est ce qu'être homme lorsqu'on est exilé de la subjectivité? Seulement un vivant? D'abord un vivant? A l'occasion des mots mis sur un frère plongé dans le dénuement, l'auteure revisite certains philosophes, Descartes, Foucault, Heidegger. Silence des hommes et Silence des bêtes. Un anti humanisme véritablement sensible. A lire
  • Ceci est un homme

    Par
    Gaspard de la nuit, un livre d'Elisabeth de Fontenay. Qu'est ce qu'être homme lorsqu'on est exilé de la subjectivité? Seulement un vivant? D'abord un vivant? A l'occasion des mots mis sur un frère plongé dans le dénuement, l'auteure revisite certains philosophes, Descartes, Foucault, Heidegger. Silence des hommes et Silence des bêtes. Un anti humanisme véritablement sensible. A lire
  • le Journal de Maurice Garçon 39-45: l'antisémitisme banal

    Par
    Le journal de guerre d'un très grand Avocat, Maurice Garçon. une lecture de 39-45 au quotidien. Un antisémitisme ordinaire dans une publication par ailleurs truffée d'anecdotes, de personnalités oubliées, de faits cocasses et de hontes bues. Georges Huisman ciblé parmi d'autres. A lire
  • Macron et les ruses de la raison

    Par
    Macron illustre ce que Stendhal et Hegel pensaient du Grand Homme. Celui qui coïncide avec ce qu'exigent les temps. Par ses passions, il veut ce que le peuple veut inconsciemment. C'est la ruse de la raison. L'esprit du monde se place un temps sur la tête de celui qui se trouve à point nommé pour bouleverser le monde ancien. La France veut l'Europe et le monde. Elle veut l'ouverture.
  • le naufrage de l'intellectuel

    Par
    Certains intellectuels refusent de choisir entre Le Pen et Macron. Onffray manie l'invective dans le plus pur style des années 30. Ils écrivent un signe d'équivalence entre la xénophobie et le rôle des banques. Ils ont la mémoire courte et font le lit des abominations.