Blog suivi par 146 abonnés

un psychanalyste dans la cité

  • Anna Angelopoulos et Eric Hazan: porter à la lumière les nuits du monde

    Par | 13 recommandés
    Raconter c’est transmettre. Anna Angelopoulos le démontre : les contes sont des para-mythes qui transportent avec eux les fondements inconscients d’une culture. Eric Hazan insistera sur les figures politiques de ces fondements. L’une et l’autre nous rappellent le côté merveilleux, magique, du travail de la pensée.
  • James Baldwin et Elise Vigier à Créteil : NAÎTRE HORS DU MONDE

    Par | 2 recommandés
    Je suis optimiste parce que je suis vivant. Vivre avec la peur au ventre. Comment ne pas répondre à la haine par la haine. La guerre est déclarée. Nous sommes tous libres de vivre dans nos ghettos. Eliminer le vivant de la face de la terre. Tu as déjà tué un nègre dans ta vie ? Pas encore ? Comment représenter au théâtre l’excellence d’un ancien combat politique dans ces temps de misères ?
  • COPI SOIt-IL

    Par | 1 commentaire | 1 recommandé
    La Comédie de Caen présente, avant une tournée en Europe, la mise-en-scène de Marcial Di Fonso Bo réalisée pour le Teatro Cervantes de deux pièces de Copi. La représentation est restée 3 mois à l’affiche de ce renommé Théâtre National Argentin – salle de 800 places, toujours pleine pour l’occasion. Une salutaire cure de désintoxication aux conneries qui nous empoissonnent.
  • 120 battements par minute de Robin Campillo: questions d’un cinéaste

    Par | 5 commentaires | 5 recommandés
    Comment représenter le politique aujourd’hui ? La chose est suffisamment rare pour être signalée : un cinéaste avance une problématique pour laquelle il cherche le traitement avec les moyens du cinéma.
  • Sophie Wahnich III: mélancolie de Lévi-Strauss, canaillerie psychanalytique, Histoire

    Par | 26 commentaires | 15 recommandés
    La Révolution française n’est pas un mythe, car elle a bien existé. Elle doit donner du courage, et rappeler dans ces temps d’effroi où l’on veut faire disparaître jusqu’à l’idée de liberté, de réciprocité, que oui, des hommes ont été libres et que donc sans doute, ils pourront l’être à nouveau.
  • Le Pen et Macron : entre le meurtre et l'esclavage

    Par | 5 commentaires | 5 recommandés
    Je voterai Macron, évidemment. Certes, Macron fait partie de la bande néolibérale qui a réduit la Grèce à la misère, l’Espagne et le Portugal à la pauvreté. Alors, on dit : entre Le Pen et Macron, il n'y a pas à choisir, "le vrai combat est ailleurs ». Vraiment ? Il y a-t-il d’autres priorités que de dire non au fascisme ? Mais, en fait, c'est quoi le fascisme ?
  • SOPHIE WAHNICH REMET LA PENSEE SARTRE DANS LA DANSE (II) : L’histoire et le temps

    Par | 2 recommandés
    Oui, c’est cela qu’il fallait faire, c’est cela qu’il faut faire : remettre la pensée Sartre en piste, la faire danser pour nous revigorer, pour être un peu plus intelligent, plus rigoureux dans l’articulation des idées. Pour être, aussi, intraitables.
  • Marcial Di Fonzo Bo et Elise Vigier aux Abbesses: un théâtre citoyen

    Par | 2 commentaires | 5 recommandés
    Le néolibéralisme est une horreur mais le théâtre est une fête. La mise-en-scène : le grand plaisir de l’intelligence. La cruauté du monde et la subtilité des grands acteurs.
  • Justine Laponche, une passante remarquable

    Par | 3 recommandés
    Hier soir, il pleuvait et je suis rentré dans une Galerie d’Art : des sculptures, des peintures, dessins. Tout de suite le sentiment que l’accrochage était parfait, tout de suite l’évidence d’être dans un univers. Le choc de ça. Impressionné par la qualité de l'audience : les personnes étaient présentes aux travaux et aux autres. Mélange de calme, de concentration, de bonne humeur, d'amitié.
  • Sophie Wahnich remet la pensée Sartre dans la danse (I)

    Par | 5 commentaires | 13 recommandés
    Oui, c’est cela qu’il fallait faire, c’est cela qu’il faut faire : remettre la pensée Sartre en piste, la faire danser pour nous revigorer, pour être un peu plus intelligent, plus rigoureux dans l’articulation des idées. Pour être, aussi, intraitables.