Blog suivi par 146 abonnés

un psychanalyste dans la cité

  • LES ENSEIGNEMENTS DE LA FOLIE rappel

    Par | 3 commentaires | 1 recommandé
    Un feuilleton « dangereux » à partir du lundi prochain Le 2 décembre 2008, à l’hôpital d’Antony, Nicolas Sarkozy, Président de la République Française, désigne comme potentiellement criminelles, en tout cas potentiellement dangereuses, toutes les personnes qui présentent des signes peu ordinaires de souffrance psychique. Dans le droit fil de ce discours, au 1 août dernier une loi dite des « soins sans consentement » est entrée en vigueur.
  • LES ENSEIGNEMENTS DE LA FOLIE

    Par | 7 commentaires | 6 recommandés
    Un feuilleton « dangereux » à partir du 10 octobre Lors de la première manifestation appelée par Le Collectif des 39 contre La Nuit Sécuritaire les patients ont inventé un mot d’ordre vite repris par les manifestants : Nous sommes tous des schizophrènes dangereux. C’est en réfléchissant sur le sens de cette proposition que je me suis dit qu’il serait bienvenu d’évoquer les enseignements que nous donnent la folie et les fous. Et j’ai pensé que revisiter le grand clinicien de la folie que fut Dostoïevski pourrait être une contribution à la lutte citoyenne contre l’application de la loi des « soins sans consentement » , lutte inaugurée et soutenue par Le Collectif des 39. Donc à partir du 10 octobre, du lundi au vendredi de chaque semaine, je revisiterai pour un temps une partie de l’œuvre dostoïevskienne.
  • À regarder d’urgence … avant que la censure n’arrive

    Par | 9 commentaires | 5 recommandés
     Pour ceux qui ne connaitraient pas encore, voici le lien, de cette vidéo-détournement du film La Chute (d’Hitler) que des amis m’ont envoyée. Le résultat, vous le verrez, est merveilleusement drôle et terriblement juste ; un mélange réussi de Funès, Brecht et Lubitsch.
  • «La civilisation du cliché» ou la vie

    Par | 12 commentaires | 14 recommandés
    Ce lundi à 14 heures, les groupes Socialiste et Europe-écologie, reçoivent à l’Assemblé Nationale le collectif des 39 contre la nuit sécuritaire. Ce collectif exige le retrait pur et simple du projet de loi sur la santé mentale
  • Penser la folie : enjeu actuel et politique. Les Démons de Dostoïevski au Théâtre de L’Odéon : le ratage de Peter Stein.

    Par | 4 recommandés
       Le choix de Peter Stein, il nous le dit sur le plateau au début du spectacle, est de faire connaître le roman de Dostoïevski. Après onze heures et demie de présence au théâtre –j’ai assisté le montage dans sa version longue, qui va de onze heures du matin jusqu’à vingt deux heures trente – une interrogation se pose : peut-on présenter une œuvre sans l’organiser à partir d’un point de vue ? La réponse est non. Comme on verra par la suite, ce point de vue n’est pas toujours absent, et alors, il n’est pas sans poser problème.
  • La santé mentale est malade

    Par | 10 commentaires | 7 recommandés
      Concernant la santé mentale, l’idéal politique de ce gouvernement est de transformer tous les soignants en marionnettes ventriloquées par le discours répressif, les transformer en agents de police.
  • Il faut interner Marie

    Par | 6 commentaires | 8 recommandés
    Marie-Hélène Malandrin est complètement folle. Figurez-vous, elle pense que le bébé est une personne à part entière. En plus, elle ne fait pas que penser. Avec Françoise Dolto, une autre molle du cervelet, elle a décidé de fonder un lieu de vie pour les bébés dans la ville. Anonymat des visiteurs, pas de sécurité sociale. Un lieu d’accueil pour le tout venant. Totalement inadmissible. Et ce n’est pas tout. 
  • le prix de la dette

    Par | 1 commentaire | 2 recommandés
    Le prix de la Paix décerné par le jury Nobel à Barack Obama a embarrassé les commentateurs. La plupart ont insisté sur le fait que le Président américain n’est à la tâche que depuis dix mois et que, malgré ses positions radicalement opposées à celles de son prédécesseur, ce temps semble trop court pour juger de ses actes.
  • Mettez du théâtre dans votre paranoïa

    Par | 3 commentaires | 6 recommandés