Blog suivi par 37 abonnés

Le blog de Jacques Cuvillier

À propos du blog
Le blog d'un "électron libre" qui s'efforce de réfléchir de manière constructive sur des questions de société.
  • Engagement... Le courage des femmes

    Par | 1 commentaire | 3 recommandés
    Les vestiges d'un assez long passé professionnel et associatif m'ont amené à trier/jeter quelques caisses d'archives qu'il est toujours instructif de regarder malgré quelques bouffées de nostalgie.Certaines pièces du passé suscitent plus de vénération que de désinvolture, et leur abandon à la benne a quelque chose d'un sacrilège.C'est pourtant l'occasion d'un regard sur les chemins suivis, d'une jauge sur les valeurs qui bougent.
  • Aux enfants d'Outreau

    Par | 2 commentaires | 1 recommandé
    Merci Chérif ! Merci Dimitri ! Merci Jonathan !Le film de Serge garde, une décennie après les faits, envoie en pleine figure des spectateurs des faits pourtant connus, mais qui ont été curieusement négligés ou minimisés. Beaucoup de leurs commentaires, sur la page Facebook du film, mais aussi dans la presse en ligne au bas d'articles souvent partisans et assassins,  saluent et remercient Serge Garde pour son film très utile à la cause des enfants. Je m'y associe. Je pense qu'il faut aussi remercier toutes les personnes qui ont bien voulu offrir leur témoignage : sans eux, le film n'existerait pas. Il faut pour nombre d'entre eux un certain courage pour se lever comme ils l'ont fait à l'encontre d'un mythe qui ne laisse pas l'opinion publique indifférente au point de susciter – on l'a vu – des réactions agressives.Je pense tout particulièrement à Chérif et Dimitri qui apparaissent dans le film - et avec quelle force ! Pour eux mais aussi pour leur frère Jonathan,  c'est d'une certaine façon l'épreuve d'une nouvelle comparution. Leur légitime désir n'est-il pas d'avoir la possibilité de vivre en paix en dans un sentiment de sécurité ?
  • Outreau : les vraies raisons du malaise

    Par | 23 commentaires | 9 recommandés
    Que ce qu'exprime le film « Outreau, l'autre vérité » laisse mal à l'aise, je le conçois. Pour ceux qui ont suivi les procès, comme autant de lecteurs, d'auditeurs, de téléspectateurs à l'époque, il rappelle des souvenirs... Typiquement ceux d'une émotion, voire d'une colère qui a été mainte fois réactivée à mesure que parvenaient les images et les textes. Etions-nous tous fautifs d'avoir ressenti de la révolte ? D'avoir hurlé avec les loups ? Pourtant, ce film nous donne un sentiment d'une honteuse culpabilité, tant il nous renvoie l'écho de notre crédulité.
  • Quand le père de Gabriel Iacono parle de pédophilie..

    Par | 1 commentaire | 5 recommandés
    On se préoccupe souvent  des enfants victimes d’abus, mais rarement des adultes à qui ils ont la bonne idée de révéler leurs abus. Que voici un article agréable à lire malgré la gravité du sujet.
  • Dominique Wiel : encore un coup et puis j'arrête...

    Par | 12 commentaires | 5 recommandés
    Dominique Wiel, l'un des acquittés d'Outreau, se prépare à intervenir « une dernière fois » ce jeudi 29 novembre 2012 à Toulon dans le cadre des Journées nationales de la prison.Un article de Var Matin, sous la signature de Peggy Poletto, en a fait part lundi. J'ai lu l'article, qui depuis a été modifié et raccourci. Il parlait des conditions de détention – ce qui est bien normal, puisqu'il s'agit du thème de la rencontre.On ne peut reprocher à Dominique Wiel de dénoncer ce qui devrait s'améliorer dans les conditions de détention. Mais on pouvait noter un  un fatal retour sur l'affaire d'Outerau, en particulier en fin d'article : « Une succession de dysfonctionnements. Ça a dérapé à tous les niveaux. Ce qui m’est arrivé peut arriver à tout le monde ».On ne peut évidemment pas s'attendre à ce que ce personnage fasse l'impasse sur cette affaire quand on sait l'acharnement qu'il a déployé depuis des années à parcourir la France pour entretenir les contre-vérités qu'il a publiées en ce qui la concerne.
  • L'autorité parentale de Myriam Badaoui et Thiery Delay

    Par | 4 commentaires | 3 recommandés
    Mon précédent billet «  Le scandale caché des enfants d'Outreau exilés puis administrativement bannis » a suscité des commentaires, mais aussi des réactions qui me sont parvenues directement ou indirectement. Je suis donc amené à apporter quelques précisions qui me paraissent indispensables.
  • Mon témoignage

    Par | 1 commentaire | 2 recommandés
  • Quand Eric Dupond-Moretti reparle d'Outreau... Ah, vous l'avez vu ? Eh bien moi je l'ai senti...

    Par | 9 commentaires | 3 recommandés
    Cette phrase tirée d'une fable de La Fontaine m'est venue à l'esprit quand j'ai eu sous les yeux quelques assertions d'Eric Dupond-Moretti dans son livre « La bête noire »1 qui vient de paraître. Impossible de lire ce qu'il ose écrire à propos de l'affaire d'Outreau et des expertises qu'il dénigre, sans les mettre en perspective avec certaines anecdotes relatives au comportement de quelques protagonistes : EDM, bien sûr, mais aussi Philippe Houillon, Thierry Normand, et bien d'autres...
  • Storytelling : la faim de mythes...

    Par | 10 commentaires | 3 recommandés
    Le procès de Philippe Berre, cet escroc apprenti superman, a donné lieu à différents articles de presse qui ont rappelé ses « exploits », des impostures audacieuses qui ont tellement marqué les esprits qu'elles ont été racontées dans le film « A l'origine » de Xavier Giannoli.Plus intéressant que les tentatives de cet homme, ce fait divers vient donner l'occasion de nous pencher sur un phénomène tout à fait remarquable tant il montre la complexité de cette alchimie qui transmute l'information en une opinion puis en une croyance, par un singulier processus où interviennent les désirs, l'émotion, le rêve, et finalement cette sorte de consensus qui se tisse par les échanges entre ceux qui façonnent les représentations et ceux qui les adoptent et les expriment à leur tour.
  • Justice : l'appel des enfants d'Outreau peut-il changer quelque chose ?

    Par | 5 commentaires | 5 recommandés