Blog suivi par 84 abonnés

CONGONEWS-BRAZZAVILLE

Information et lancement d'Alertes... sur le Congo-Brazzaville
France
  • Congo : Le mensonge n'a pas de mémoire

    Par | 1 recommandé
    Le mensonge n'a pas de mémoire. C'est le cas de Denis Sassou Nguesso...
  • Sassou Nguesso reconnaît qu'il a été battu par un mort

    Par | 1 recommandé
    Sassou Nguesso reconnaît qu'il a été battu par un mort au grand dam des magistrats de la cour constitutionnelle
  • Contre le soutien de la France à Sassou Nguesso...

    Par | 1 recommandé
    Les populations du Congo commencent à prendre conscience...
  • République du Congo. Répression des voix dissidentes...

    Par | 1 recommandé
    Les autorités de la République du Congo ont mené une alarmante répression contre les défenseurs des droits humains et les militants qui ont dénoncé les conséquences de la crise économique et de son impact sur le quotidien des populations, et notamment sur l’accès à la santé, a déclaré Amnesty International dans un rapport publié lundi 19 avril 2021.
  • Le couronnement de l’Empereur Sassou Nguesso Ier au Congo-Brazzaville

    Par | 1 recommandé
    C’est un couronnement à la Bokassa, le couronnement de la fin de règne, de toute une sacrée œuvre politique et économique au service de la Françafrique... Brazzaville est devenue la capitale de la Françafrique après avoir été celle de la France libre. Au total au moins 700 invités ont assisté à la fête. Pour les mesures barrières contre la Covid-19, on repassera plus tard.
  • Comment Sassou peut-il oser prêter serment devant la communauté internationale ?

    Par | 1 recommandé
    Quelle indécence ! Sassou Nguesso ose prêter serment aujourd’hui, 16 avril 2021, alors même que Guy-Brice Parfait Kolélas, celui qui a gagné l’élection et qui est décédé avant le vote – en vérité empoisonné – n’a pas encore été enterré et dont la dépouille mortelle est encore en France.
  • COMMUNIQUE : Guy-Brice Parfait Kolélas, un autre mort dans le placard de Denis Sassou

    Par | 1 recommandé
    Après le décès de Guy-Brice Parfait Kolélas, président élu à l’élection présidentielle du 21 mars 2021, le peuple congolais ne reconnaît à M. Sassou Nguesso ni la légalité permettant de gouverner le Congo-Brazzaville, ni la légitimité constitutionnelle d’être président.
  • Le Congo-Brazzaville au bord de l'abîme

    Par | 2 recommandés
    De drame en drame notre pays se dirige tout droit vers un trou noir d’une immensité effrayante. Il est temps que retentisse la sonnette d’alarme avant que nous soyons tous engloutis dans un gouffre très profond. Même dans ces périodes de difficultés restons vigilants pour ne pas léguer aux générations futures, si cela n’est déjà fait, un pays complètement délabré.
  • La France n’arrive-t-elle pas à sortir son loup de la bergerie congolaise ?

    Par | 1 recommandé
    Kolelas est mort, mais il continue à faire parler de lui. Le cadavre bouge encore. Après son décès, des membres de la famille ont demandé l’autopsie. Mais, selon une certaine presse, les investigations conduites par l’Institut médico-légal de Paris confirment la thèse d’un décès provoqué par une insuffisance cardio-respiratoire due à une pneumopathie au virus SARS-COV-2
  • Congo :Voici comment Sassou Nguesso tripatouille les résultats électoraux

    Par | 3 recommandés
    « Lorsque la constitution est violée, les démocrates ne doivent pas l’accepter ». M. Jax Okouya nous en donne des éléments palpables. Car le système n'a jamais changé ses méthodes et ses pratiques... C'est par les mêmes méthodes et pratiques que M. Sassou dit encore avoir gagné les dernières présidentielles...