jeff Lafontaine

Enseignant/Formateur

schoelcher - Martinique

Sa biographie
Juriste de formation, j’ai milité dès le lycée dans des organisations politiques d’extrême gauche notamment la branche jeunesse du groupe révolution socialiste qui s’appelait "Jeunesse d’avant-garde" (JAG). Après les études j’ai enseigné en Guadeloupe et me suis rapproché des milieux politiques de gauche et j’ai participé à la création du PPDG (Parti Progressiste Démocratique Guadeloupéen) qui naissait de la scission du Parti Communiste guadeloupéen. Revenu en Martinique j’ai participé dans l’académie de Martinique à l’émergence de dispositifs « politique de la ville ». De 2004 à 2015 une longue expérience en collectivités territoriales. Successivement : Directeur de la sécurité à la ville de Schoelcher, Directeur du contrat urbain de cohésion sociale à la ville de Fort de France, chef de cabinet du Maire de Fort de France, Directeur de cabinet du Président de Région Martinique. En ce moment chargé de mission d’inspection auprès de l'inspecteur des sciences biologiques et sciences sociales appliquées dans l'académie de Martinique. Formateur au CNFPT. Dans le champs non professionnel Blogueur politique indépendant.
Son blog
11 abonnés le blog de jeff Lafontaine
Voir tous
  • La bête immonde c’est vous !

    Par
    bete-immonde
    Moi je vous dis que vous êtes la bête immonde parce que vous avez choisi l’allégeance et la soumission volontaire à votre maître plutôt que le courage d’emprunter des chemins sinueux et dangereux pour échapper, aux supplices, insultes, brutalités, à la barbarie.
  • La Loi 4 D : Un nouvel acte de décentralisation adapté à chaque territoire.

    Par
    loi-4d
    cette loi 4D qui n’est qu’un aménagement administratif des institutions pour un meilleur contrôle des dépenses publiques, ne soit du pain béni pour notre classe politique, car ne conférant dans ses intentions aucunes responsabilités. Ni collective ni individuelle
  • Ma vie commence maintenant.

    Par
    Tous les matins en chantant pour mes fleurs, mes plantes, mon jardin, le cœur débordant d'amour et d'espérance.
  • Au nom du réalisme et de la bonne conscience !

    Par
    bonne-conscience-2
    Ce qui se déroule sous nos yeux est symbolisé par une triste loi sur l’urgence sanitaire qui dans sa mise en œuvre transforme la privation de liberté et le contrôle social en politiques publiques. En conséquence ce n’est plus seulement la police nationale qui s’en occupe mais maintenant tout agent dépositaire d’une quelconque autorité publique
  • Nous savons pourquoi !

    Par
    comprendre
    Comment comprendre cette obstination vaccinale alors que des traitements préventifs et curatifs existent et ont fait leur preuve en Martinique et dans d'autres pays