Blog suivi par 21 abonnés

Nous Bouger!

Président du Comité de Libération des Prisonniers Politiques (CL2P) http://www.cl2p.org, et de l'Association Nous Pas Bouger http://www.nouspasbouger.org
Paris - France
À propos du blog
Logo du Comité de Libération des Prisonniers Politiques (CL2P), ONG située dans le onzième arrondissement de Paris Site internet: http://www.cl2p.org E-mail: camliberationpolitique@yahoo.com
  • Journée de mobilisation "STOP BOLLORÉ", Samedi 08 avril à Paris: MISSION ACCOMPLIE

    Par | 1 commentaire
    Samedi 8 avril 2017 le public était convié à la manifestation organisée par la Convergence Actions Bolloré entre les places Nation et République. Nous avons marché afin de sensibiliser contre la nouvelle Françafrique dont ce Groupe est l'incarnation avec d'autres multinationales françaises, notamment leurs méthodes managériales inhumaines,l'accaparement des terres,ou leur soutien aux dictateurs.
  • Cameroun, Opération Epervier: Justice Punitive d’État ou Justice Réparatrice d’État?

    Par
    À la suite de la condamnation inique (une de plus) de l'ancien ministre de la santé du Cameroun, Dr. Urbain Olanguena Awono,quelle est réellement la mission poursuivie par l'institution judiciaire de ce pays? Une justice punitive ou une justice réparatrice?À l'évidence c'est la première qui s'impose au regard de l’assujettissement de toute l'institution judiciaire au seul bon vouloir du dictateur.
  • Crise anglophone au Cameroun : à quoi joue la justice?

    Par | 1 commentaire
    Lorsqu'on observe la scène judiciaire camerounaise depuis le déclenchement de l’« affaire dite anglophone », on est frappé par trois phénomènes, qui renseignent sur le style actuel de la gouvernance politique. La justice apparaît d’abord comme une ressource du politique, aveugle mais armée d’un glaive, une police des consciences, dans une régression généralisée de l’État de droit.
  • Cameroun, Africa N°1 Paris: Le Grand débat du mardi 28 mars sur la crise anglophone

    Par | 2 commentaires
    Débat sur les vives tensions dans les régions habitées par les populations anglophones du Cameroun,au nord-ouest et au sud-ouest du pays.Entre manifestations catégorielles d’enseignants, dénonciation de la marginalisation des populations anglophones,revendications fédéralistes,voire sécessionnistes,la crise qui a éclaté dans ces régions s’est peu à peu imposée au cœur de l’actualité camerounaise.
  • Un an après sa réélection contestée, Sassou-Nguesso toujours maître du Congo

    Par | 2 commentaires
    Contre la nouvelle Françafrique, Journée de mobilisation Samedi 08 avril à Paris, afin notamment de sensibiliser l'opinion publique nationale et internationale sur la persistance de ces réseaux informels et formels au sein des institutions de la république française et du patronat, qui participent activement à la pérennisation des dictatures comme celle de M. Sassou Nguesso au Congo-Brazzaville.
  • France-Cameroun: AFFAIRE ÉSÉKA, PLAINTE RECEVABLE À PARIS

    Par | 19 commentaires
    À la suite de la catastrophe ferroviaire qui a eu lieu à Éséka au Cameroun le 21 octobre 2016, causant la mort de plus de 79 personnes et d'au moins 550 blessés,le Comité de Libération des Prisonniers Politiques (CL2P) et le Syndicat National des Conducteurs de Train du Cameroun (SPTC) ont porté plainte contre X à Paris.Le train appartenait à la Camrail, une filiale camerounaise du groupe Bolloré.
  • le 8 avril 2017

    Journée de mobilisation "STOP BOLLORÉ" Samedi 08 avril à Paris

    Par | 1 commentaire | 1 recommandé
    Le public est convié à la manifestation organisée par la Convergence Bolloré le samedi 8 avril 2017 après-midi, entre les places Nation et République. Mobilisons-nous contre la nouvelle Françafrique, notamment les méthodes inhumaines du Groupe BOLLORÉ et d'autres multinationales françaises partout où ils se déploient, particulièrement en Afrique noire et dans les médias en France. VENEZ NOMBREUX!
  • Communiqué de presse: Bolloré, le nouveau visage de la Françafrique

    Par
    La Convergence Actions Contre Bolloré, née à la suite de la catastrophe ferroviaire du 21 octobre 2016 à Éséka au Cameroun, est une plate-forme des organisations de la société civile française et africaine. Ensemble, nous nous mobilisons contre les méthodes inhumaines du Groupe BOLLORÉ et d'autres multinationales françaises partout où ils se déploient. Rejoignez-nous dans la mobilisation.
  • Rétablir Internet ou Bring back our intenet in South West and North West Cameroon

    Par | 8 commentaires | 1 recommandé
    "Une crise politique oppose depuis plusieurs mois les régions anglophones de cet État bilingue et le gouvernement, qui suspecte une tentative de déstabilisation. Les autorités ont fait suspendre l’accès à Internet dans les zones frondeuses, aggravant le ressentiment de leurs habitants." Fanny Pigeaud, "Cameroun: la partie anglophone du pays est privée d'Internet", Médiapart 25 février 2017
  • DICTATURE: LE SUJET CAMEROUNAIS DANS UNE CULTURE D'ASSERVISSEMENT DE LA PRESSE

    Par | 2 commentaires
    Scène vue à la télévision camerounaise où "l'arène" devient un pugilat débarrassé de toute règle de savoir vivre, que des téléspectateurs seraient en droit d'espérer d'une "célèbre" invitée, de surcroît estimable écrivain...Bref Mme Calixte Beyala dans tous ses états. Ses admirateurs et admiratrices y décèlent aussitôt de "l'irrespect", de "la jalousie", de "la vengeance" chez les journalistes...