• DICTATURE: LE SUJET CAMEROUNAIS DANS UNE CULTURE D'ASSERVISSEMENT DE LA PRESSE

    Par Joël Didier ENGO | 1 commentaire
    Scène vue à la télévision camerounaise où "l'arène" devient un pugilat débarrassé de toute règle de savoir vivre, que des téléspectateurs seraient en droit d'espérer d'une "célèbre" invitée, de surcroît estimable écrivain...Bref Mme Calixte Beyala dans tous ses états. Ses admirateurs et admiratrices y décèlent aussitôt de "l'irrespect", de "la jalousie", de "la vengeance" chez les journalistes...
  • le 25 février 2017

    PARIS: GRANDE MANIFESTATION DE SOUTIEN AUX COMPATRIOTES ANGLOPHONES CAMEROUNAIS

    Par Joël Didier ENGO | 2 commentaires
    MOBILISATION SAMEDI 25 FÉVRIER À LA PORTE D'AUTEUIL, DES CAMEROUNAIS DE FRANCE ET DE TOUTES LES PERSONNES ÉPRISES DE LA DÉMOCRATIE AU SUJET DE LA CRISE ANGLOPHONE, DES ATTEINTES AUX LIBERTÉS, ET DU VIVRE-ENSEMBLE AU CAMEROUN. VENEZ NOMBREUX À PARTIR DE 14H00
  • France-Cameroun: l'étrange deux poids deux mesures des NOAH sur les Droits de l'Homme

    Par Joël Didier ENGO | 1 recommandé
    Au Cameroun comme à l'international, la famille Noah prospère depuis des décennies. Jeune Afrique a mené une enquête sur cette lignée à qui tout réussit, des terrains de sport au monde des affaires. Mais qui n'a curieusement jamais rien vu, rien entendu, ni rien dit sur les cris sourds de souffrances des millions de Camerounais sous la dictature implacable de Paul Biya depuis 35 ans. Pourquoi???
  • Cameroun-Crise anglophone: Non à la « sécession » numérique

    Par Joël Didier ENGO
    Cela fait un mois qu'Internet est coupé dans l'ouest du Cameroun. Les deux régions anglophones n'ont plus de réseau depuis le 17 janvier, date à laquelle le gouvernement a interdit les mouvements à l'origine des protestations et arrêté plusieurs de leurs responsables. Nous devons collectivement œuvrer à mettre définitivement un terme à cette nouvelle forme de violation des droits de l'Homme.
  • France: Cette culture politique de la négation des crimes de la colonisation

    Par Joël Didier ENGO | 12 commentaires | 3 recommandés
    Alors qu'était-ce donc la colonisation pour la droite, l'extrême droite, et une partie de la gauche françaises? Une joyeuse et paisible mission civilisatrice des "bamboulas" (comme ils disent)? Ben voyons!!! Qu'ils aillent un peu consulter les archives françaises et reviennent nous dire comment il faudrait moralement qualifier les crimes de masse commis sous la colonisation française.Parlons-en.
  • COMMUNIQUÉ DE PRESSE: AFFAIRE ÉSÉKA, UNE ÉTAPE DANS UN LONG PARCOURS JUDICIAIRE

    Par Joël Didier ENGO | 7 commentaires
    À la suite du dépôt jeudi 01 décembre 2016 devant le Tribunal de Nanterre d'une plainte sur la catastrophe ferroviaire d’Éséka au Cameroun, respectivement par le Comité de Libération des Prisonniers Politiques (CL2P) et le le Syndicat National des Conducteurs de Train du Cameroun (SPTC); le parquet de Nanterre s’est déclaré incompétent pour diligenter des enquêtes, dans le ressort dudit TGI.
  • Les Lions Indomptables et les Mallettes Vides: Sport et Victoires Politiques

    Par Joël Didier ENGO
    Le football est une de ces disciplines extraordinaires capables de (re)donner une grande humanité y compris à des personnes d'une insoupçonnable cruauté comme Paul Biya .C'est tout son mérite.Pourvu qu'il participe ou contribue enfin à adoucir sa tyrannie qui aura été si fatale aux Camerounais depuis 35 ans! Malheureusement ses nombreux morts ne sont plus là pour fêter les Lions eux-aussi.
  • Cameroun: l'univers concentrationnaire de la prison centrale de Kodengui à Yaoundé

    Par Joël Didier ENGO
    SURVIE AU QUOTIDIEN À KONDENGUI...ici, la vie n'est rien! Surpopulation, maltraitance, corruption, hygiène quasi-inexistante. C’est avec ces mots que les détenus de la prison centrale de Yaoundé, au Cameroun, décrivent leur quotidien. Un Observateur, aidé de quelques codétenus, a filmé sa cellule bondée, les sanitaires et la cour centrale pour dénoncer des conditions de vie "abominables".
  • Gabon: la campagne très opportune de lutte contre la corruption d'Ali BONGO ONDIMBA

    Par Joël Didier ENGO
    À l'instar de son homologue et grand voisin camerounais Paul BIYA qui se sert depuis plus de deux (02) décennies d'une parodie de campagne nationale de lutte contre la corruption pour éliminer systématiquement tous les proches collaborateurs pressentis comme possibles successeurs, Ali BONGO du Gabon semble emprunter la même voie dans une ultime manœuvre de légitimation d'une présidence usurpée.
  • Cameroun-détention arbitraire: les interminables parodies de procès militaires

    Par Joël Didier ENGO | 2 commentaires
    Au Cameroun ou ailleurs, pour être efficace la lutte contre le terrorisme ne devrait pas se faire au détriment des droits fondamentaux, mais dans un respect scrupuleux de ces libertés qui sont justement la hantise des terroristes. La réponse armée à Boko Haram ne pourra réussir durablement qu’à condition que les autorités s’attaquent aux causes profondes de son émergence dans le nord du pays.