Joëlle Stolz

Journaliste

Vienne - Autriche

Sa biographie
Longtemps correspondante de presse - en Algérie, en Europe centrale, au Nigeria, au Mexique puis de nouveau en Europe centrale - pour le compte de RFI, de Libération et, pendant 25 ans, du Monde -, je vis aujourd'hui à Vienne, dans une région souvent mal connue du public francophone alors qu'elle a beaucoup compté dans l'histoire de notre continent. Ce blog est l'occasion d'éclairer par des analyses, des billets d'humeur ou des portraits cette autre Europe que je fréquente depuis bientôt quatre décennies.
Son blog
44 abonnés Le blog de Joëlle Stolz
Voir tous
  • Annette, rouge et claire

    Par
    L'Allemande Anne Weber a réussi un livre formidable sur Annette Beaumanoir, 96 ans, figure lumineuse de la Résistance et des réseaux d'aide au FLN. Peut-être parce qu'en dépit de sa connaissance profonde du sujet comme de la langue du pays où elle vit, la France, et de l'histoire tourmentée qu'elle raconte, elle peut faire le "pas de côté" nécessaire à la littérature.
  • La Hongrie interdit le changement de sexe

    Par
    Les conservateurs hongrois viennent d'interdire tout changement de sexe sur les papiers d'identité. C'est avec ce pays éclairé que s'est liguée l'Autriche pour bloquer une déclaration commune des 27 membres de l'Union européenne appelant Israël à renoncer à l'annexion des territoires occupés.
  • Juriste antiféministe et policière noire: quand la série Tatort décoiffe

    Par
    La série policière "Tatort", culte dans le monde germanique, a récemment mis en scène une juriste homosexuelle anti-féministe et deux enquêtrices de choc, dont la Germano-Ougandaise Florence Kasumba. Municipalité de gauche contestée par les identitaires, fachosphère sur Internet, racisme et Cour constitutionnelle: pile dans l'actualité.
  • Shoah: ce que savait l'Eglise

    Par
    Les archives secrètes du Vatican sur Pie XII sont enfin ouvertes. Un historien allemand a déjà trouvé la preuve que le chef de l'Eglise catholique était informé sur la Shoah dès septembre 1942.
  • «A quatre repas de l'anarchie», une méga-crise du monde interconnecté

    Par
    En 2012 l'Autrichien Marc Elsberg publiait «Black Out», un thriller scientifique où il imagine qu'un groupe terroriste veut abattre notre système néolibéral fondé sur l'interconnexion, en déclenchant une méga-panne d'électricité. Instructif à la lumière de la crise d'aujourd'hui.