• Ton bateau

    Par Jonasz | 8 commentaires | 6 recommandés
    Il devrait pourtant savoir que tes cendres dansent maintenant au soleil dans l’eau verte de la baie, ton bateau.
  • Je me demande certains jours...

    Par Jonasz | 15 commentaires | 12 recommandés
    Je me demande, certains jours Pourquoi nous poursuivons toujours Cette éternelle promenade...
  • Le jour où la cloche de bord du « Port Calédonia » a sonné la chamade pour Maija

    Par Jonasz | 15 commentaires | 5 recommandés
    Ses deux petites nattes blondes qui dansent ; ce sont quelques mèches abandonnées aux vents de Finlande venus voleter sur l’île. Maija raconte, les yeux brillants, encore abasourdie par ce qu’elle a vécu il y a peu, si près et si loin à la fois de sa Finlande natale:
  • Grain de Sel a ouvert sa gibecière : le livre

    Par Jonasz | 176 commentaires | 28 recommandés
    Quand les pylônes auront des feuilles Quand les pylônes auront des feuilles
    Grain de Sel a posé tellement de pièges aux émotions qu’il lui a fallu ranger ses prises dans un livre. Pas étonnant. Il y a un moment où dégager un peu de place dans la grange aux souvenirs s’impose.
  • Billet taupe secret

    Par Jonasz | 78 commentaires | 13 recommandés
    Il y a les bons et les mauvais secrets. Les bons sont réservés à une minuscule élite autoproclamée respectant une vieille tradition qui veut que moins il y a de gardes plus les secrets sont bien gardés...
  • L’heure qui fait blêmir le jour

    Par Jonasz | 40 commentaires | 9 recommandés
  • Les mots de passage

    Par Jonasz | 37 commentaires | 8 recommandés
    ─ Attends-moi ! ─ Je n’peux pas ; j’viens de voir passer « absolu ». Je dois me dépêcher si je veux le rattraper. ─ Le mot ou la chose ? Pfff ! Tu ne l’atteindras jamais si c’est la chose. On est toujours trop vieux pour y parvenir et trop jeune pour savoir comment faire. Reste plutôt avec moi.
  • Vacances, vacance

    Par Jonasz | 10 commentaires | 5 recommandés
    C’est quoi ce stylo gadget dans ma boite à gants ? Ah ! Çà y est ! Ça me revient ! C’était pendant les vacances. Je revois la scène comme si c’était hier. Des parfums végétaux planent sur la pierre serpentine brûlante. Les oliviers centenaires la fissurent par endroit de leurs racines presque bleues. Une tarente plaquée au mur guette la cigale écervelée pour en faire ripaille.
  • Les recluses

    Par Jonasz | 27 commentaires | 8 recommandés
    Depuis l’échauguette piquée sur un angle du couchant de la citadelle de Brouage, je laisse mon regard errer sur les marais. Ses chenaux s’étendent à perte de vie jusqu’à l’Océan.
  • Votre voix me hante, Mélina

    Par Jonasz | 17 commentaires | 7 recommandés