Blog suivi par 33 abonnés

Le blog de JOURNAL CESAR

  • Pete Seeger quitte la galaxie folk militante

    Par
    Pete Seeger a tiré sa révérence ce lundi 27 janvier au Presbyterian Hospital de New-York. Celui qui avec sa longue silhouette sèche et son regard malicieux avait l’air de sortir du roman de Steinbeck, Les Raisins de la colère, avait 94 ans. Avec lui disparaît l’icône du protest-song américain qui avait influencé une génération d’artistes, de Bob Dylan à Tom Paxton, de Joan Baez à Bruce Sprinsteen (Cf. son enregistrement de 2006, We Shall Overcome – The Seeger Sessions).
  • Danse des cités : Mourad Merzouki sur le nuage hip-hop

    Par | 1 commentaire | 3 recommandés
    Créée en 1998 par la compagnie Käfig, la pièce Récital a depuis lors sans cesse tourné à travers le globe. Sobrement rebaptisée Récital à 40, cette œuvre énergique est présentée à Avignon dans une version à... quarante interprètes masculins et féminins ! Entretien avec Mourad Merzouki (1), peut-être l'un des chorégraphes hip-hop les plus brillants du territoire hexagonal.
  • Le cirque de création est une exception culturelle française

    Par | 1 recommandé
    Le cirque connaît en France un renouveau éclatant. Soutenu par une politique publique unique en Europe, il se décline en cirque traditionnel, avec ou sans animaux, mono-technique, de création, d’auteurs… et séduit publics et collectivités. Une Région s’engage en France particulièrement pour cette cause : le Languedoc-Roussillon. Grâce entre autres aux talents d’un homme de l’art, Guy Périlhou, elle irrigue son territoire d’expériences circassiennes parmi les plus créatrices.
  • 1914-1918 : le tribunal du monde

    Par | 1 recommandé
    En ce temps du Centenaire, si le big-bang de 14-18 avec l’Europe pour épicentre résonne en France avec force c’est que la Grande Guerre est unique. En cela qu’elle toucha au plus intime l’ensemble du corps social1. Puisqu’avec 8 millions et demi de mobilisés, 1,5 million de morts, 4 millions de blessés, 600 000 veuves, 760 000 orphelins, la totalité des familles fut impactée. La mémoire de ce traumatisme collectif épousant une dynamique fédératrice qui fit de la figure du Poilu le symbole d’une levée en masse faisant se croiser dans la boue des tranchées tous les corps de métiers et la fine fleur des intellectuels.
  • Jean-Yves Le Naour, commissaire de l'exposition La faute au Midi, soldats héroïques et diffamés

    Par | 1 commentaire | 5 recommandés
    « Cette guerre, malgré l’horreur et justement à cause de cette horreur, est l’événement décisif, l’axe frémissant de toute l’histoire humaine. Cette guerre atroce a augmenté la conscience. Elle nous élève irrésistiblement à l’idéal de justice et de vérité que nous attendions. (…) Et c’est nous, combattants, qui avons été sur le front, les créateurs suppliciés du nouvel évangile (…) Nous voulons ce pourquoi nous nous sommes battus : le droit. Notre solidarité saura l’obtenir. » Manifeste des écrivains français anciens combattants, juin 1919.
  • Nicolas Offenstadt: le centenaire de 14-18 est un enjeu mémoriel

    Par | 16 commentaires | 11 recommandés
    "L’un des risques dans le Centenaire est de mythifier l’unité nationale en pensant que tout le monde était convaincu de la justesse de la cause." Nicolas Offenstadt
  • Marseille-Provence capitale européenne de la culture: Clap de fin au pays de Oui-Oui

    Par | 5 commentaires | 6 recommandés
    De Profundis ! Marseille-Provence Capitale européenne de la Culture 2013 s’est éteinte avec les illuminations du Groupe F. Et l’on s’en réjouirait presque tant cette situation d’anémie depuis six mois (1) pour une aventure qui devait libérer les énergies était pénible. Une communication cacochyme tentant de nous faire croire à un miracle qui n’a pas eu lieu.
  • [7-18 janvier] Nîmes: Cadeaux exquis du Festival de Flamenco

    Par | 3 recommandés
    C’est à Nîmes que se tient l’un des grands festivals Flamenco hors d’Espagne, l’autre étant celui de Mont-de-Marsan. Son théâtre, qui vient d’adopter le nom de l’égérie gardoise de la nouvelle vague récemment disparue, Bernadette Lafont, est le cœur battant de cet événement fort prisé.
  • Jean-Louis Foulquier, prince de la chanson flibuste, met les voiles

    Par | 3 commentaires | 3 recommandés
     Jean-Louis Foulquier, voix de velours, gueule de boucanier, carrure d’ancien joueur de rugby, sourcils charbonneux, ce fut au mitan des années 70, Studio de nuit, un nocturne cabaret radiophonique nocturne adoubé par Brassens, dans lequel se produisait des chanteurs comme Higelin ou Lavilliers promis à un bel avenir.
  • Pascal Ory: De Picasso à Yves Montand, la France est un grand pays d’immigration

    Par | 7 commentaires | 6 recommandés