Livia Garrigue

Journaliste co-responsable du Club de Mediapart

Paris

Sa biographie

Après des études de philosophie et de science politique, j'ai travaillé à France Culture et écrit pour la revue Sciences Humaines, suite à un passage aux magazines Soixante-Quinze et We Demain. J'ai rejoint Mediapart en janvier 2019 comme journaliste en charge du Club. 

Consultez ici ma déclaration d'intérêts. 

Lire ses articles dans le journal
Ses éditions
1 / 6
Voir tous
  • Édition L'Hebdo du Club

    Hebdo #121 : « vote barrage », le traquenard électoral - « trou de souris » et grève des castors

    Par
    Alors que, depuis cinq ans, les politiques gouvernementales ont pris part à l’inoculation d’un fond de l’air fasciste dans le cours normal des choses, faisant irradier les paradigmes identitaires au-delà des lisières qui leur étaient autrefois affectées, l'élection présidentielle se configure en alternative pipée de part en part. Contributrices et contributeurs racontent l’histoire d’une grande confiscation : voter Macron pour contrecarrer Le Pen a, pour beaucoup, un goût de prophétie auto-réalisatrice et de paradoxe irrésolvable.
  • Édition L'Hebdo du Club

    Hebdo #120 - « Monsieur le Président... » : un quinquennat de violence sociale raconté en lettres ouvertes 

    Par
    Depuis cinq ans, contributrices et contributeurs écrivent, inlassablement, à Emmanuel Macron. Par-delà la liasse de sujets hétéroclites évoqués par cet essaim de missives – le saccage des services publics, les périls climatiques, la consolidation d’un écosystème d’inégalités –, les lettres se constituent en geste politique et racontent un échange impossible. Elles disent l’aporie démocratique du règne de Macron, et laissent entendre des voix inécoutées. Bilan du quinquennat sous forme de florilège épistolaire.
  • Édition L'Hebdo du Club

    Hebdo #118 : « Je vais voter Mélenchon, mais… »

    Par
    À un mois, jour pour jour, du premier tour de l'élection présidentielle, quatre textes de soutien à Jean-Luc Mélenchon publiés dans le Club ont retenu notre attention. Ces billets parient, pour emporter l’adhésion, sur une rhétorique de la franchise, sur des précautions de langage et la mutualisation des doutes et des tâtonnements. Ils offrent une photographie imparfaite, subjective et située des affres et fluctuations de maints électeurs, et contribuent à la création d'un espace critique autour du candidat.
  • Édition L'Hebdo du Club

    Hebdo #117 : roman national et vandalisme mémoriel - mener la bataille de l’histoire

    Par
    Chroniquer l’histoire des opprimés, redécouvrir des figures de l'antifascisme, se souvenir de Charonne, retourner Diderot contre les appropriations réactionnaires des Lumières... Dans le Club, les contributrices et contributeurs inventent des usages émancipateurs de l'histoire, et puisent dans le passé les forces pour une résistance face aux périls du moment. Contre le révisionnisme normalisé par le système médiatique et une vision de l'histoire réduite à une mythologie nationaliste au service de projets d'exclusion, elles et ils mènent la bataille mémorielle. 
  • Édition L'Hebdo du Club

    Hebdo #115 : Ibiza – derrière les symboles, la destruction de l'école

    Par
    Face à la dévastation de l'école, noyautée par le logiciel néolibéral, et à l'éreintement des personnels de l'Education Nationale, certains renvoient Ibiza au registre du superfétatoire. Mais l'« épiphénomène » du protocole des Baléares permet précisément à ces textes d’émerger, à ces bilans terribles de s’écrire, à cette comptabilité macabre de se solder, après plusieurs années de gouvernance inconséquente. Il dévoile le décalage entre le sacrifice des personnels et la désinvolture d'une politique : leur souffrance, son insolence.