Édition suivie par 60 abonnés

Faire son deuil en temps de pandémie - Hommage collectif

14 rédacteurs

À propos de l'édition

Alors que les médias et la classe politique ont largement rendu hommage aux morts du Covid lors de la première vague, la France ne les regarde plus, désormais, tout à fait en face. Les chiffres sont

pourtant là. Au-delà des chiffres, nous avons voulu le dire avec des mots. Dans le sillage d'un appel à témoignages auquel vous avez été nombreux.ses à répondre, nous proposons de rassembler dans cette édition les hommages et les récits de deuils contrariés à l'heure du Covid-19. Nous souhaitons redonner de la visibilité à ces victimes du Covid, comme aux souffrances que ces disparitions ont charriées depuis un an, dans les familles, les couples, les entreprises, les collectifs militants, etc. La mort est surtout l'affaire des vivants. Ceux-ci racontent ces morts qu'ils n'ont pas pu pleurer ou saluer. Ils disent la culpabilité parfois, d'être celui ou celle qui a survécu, ou encore la terrible expérience de la mort solitaire de leurs proches, mais aussi les minuscules stratégies pour dire au revoir ou pour se reconstruire, malgré tout. La France atteint les 100 000 morts mais ne s’intéresse plus beaucoup aux disparus. Mediapart veut donner la parole aux proches, parler de ces deuils contrariés, des souffrances qu’ils charrient. Si vous souhaitez témoigner, le pouvez, racontez-nous.