Olivier Le Cour Grandmaison

Université d'Evry-Val d'Essonne, sciences politiques et philosophie politique

Son blog
353 abonnés Le blog de Olivier Le Cour Grandmaison
Ses éditions
1 / 3
Voir tous
  • Le triomphe de la Réaction

    Par
    Aujourd’hui, réactionnaires, conservateurs et républicains du parti de l’Ordre s’attaquent aux libertés publiques pour mieux réprimer demain celles et ceux qui contesteront leurs orientations politiques. Eu égard à la situation décrite et à la conjoncture présente, les premiers vont l’emporter aisément. L’obscurité s’étend. Nul doute, elle sera persistante. Le savoir permettra de mieux s’y opposer.
  • Misère des universités et universités de la misère. Suite

    Par
    Si Macron s’obstine à ne pas faire droit aux revendications des enseignant-e-s, chercheur-e-s et étudiant-e-s qui n'ont eu de cesse de multiplier appels, tribunes et actions diverses, l’action collective deviendra une nécessité impérieuse et nombre des personnes concernées, comme les personnels des hôpitaux hier et aujourd’hui, s’estimeront en situation de légitime défense.
  • Brève missive à l’attention du Président: supprimez les cérémonies du 14 juillet 2020!

    Par
    J’ai ouï dire qu’en pleine crise sanitaire, l’organisation des cérémonies du 14 juillet « était un casse-tête supplémentaire ». Annulez donc, monsieur le président ces coûteuses cérémonies – environ 7,5 millions d’euros – du 14 juillet qui sont aux fêtes populaires joyeuses et spontanées ce que les fanfares militaires, le roulement des blindés et les bruits de bottes sont à la musique.
  • 8 mai 1945 en France et en Algérie: mythologie nationale versus histoire coloniale

    Si en raison de la pandémie, la suppression des commémorations municipales du 8 mai 1945 a été un moment envisagée, les protestations ont conduit l’Elysée à les maintenir. Histoire partielle et partiale qui s'ajoute à la violence symbolique du silence opposée aux héritiers de l’immigration coloniale et post-coloniale qui luttent depuis des années pour la reconnaissance de leur histoire.
  • Nationaux-républicains: le grand retour?

    Par
    Que la crise sanitaire présente et celle économique, sociale et financière qui va suivre, sans doute beaucoup plus longue et plus terrible encore pour les salarié-e-s et les précaires, elle a déjà débuté en fait, suscitent de nombreuses envolées lyriques, patriotiques et souverainistes relatives à la grandeur de la France et à la nécessité de renforcer son indépendance ; il n’était pas nécessaire d’être grand clerc pour le prévoir.
Voir tous