Blog suivi par 472 abonnés

UNE AUTRE REPUBLIQUE EST POSSIBLE

Professeur Emérite à l'Université de Montpellier. Membre du Conseil National du Parti socialiste. Président de la Convention pour la 6° République (C6R).
Montpellier - France
  • Notre Dame des Landes: bon sens paysan et présidentialisme

    Par | 9 commentaires | 5 recommandés
    « C’est quand même malheureux de gagner de cette façon, sur la décision d’un homme qui a seul, le pouvoir de le faire. La logique paysanne aurait voulu que ce projet soit abandonné depuis des années ou arrêté pour d’évidentes raisons environnementales. Mais non ».
  • La réforme de la V° République entre «modernisation» et archaïsme

    Par | 26 commentaires | 12 recommandés
    Il devait préciser son projet de réforme de la V° République dans ses vœux aux membres du Conseil Constitutionnel. C’était donc l’après-midi de ce mercredi 3 janvier. Mais rien n’a filtré de ces curieux vœux à huis clos. La dite réforme semble n’être qu’une affaire des sommets de l’Etat, loin des regards des élus et de la société civile.
  • Quand HSBC fait reculer la démocratie

    Par | 26 commentaires | 55 recommandés
    HSBC est cette banque suisse qui est passée maitresse dans l’organisation professionnelle de la délinquance financière. Elle a réussi à échapper jusqu’ici aux procès en payant de fortes amendes. Cela vient d’être le cas pour la première fois en France. Elle est ainsi devenu un organe dangereux pour la démocratie.
  • La question démocratique au cœur de la reconstruction de la gauche

    Par | 58 commentaires | 8 recommandés
    Dans le champ de ruines qu’est présentement et globalement la gauche en général, quel peut-être l’élément fédérateur de ses bilans et perspectives ? Quel sujet peut la rassembler et la relancer ? La question démocratique peut et doit remplir ce rôle.
  • Macron et la réforme démocratique: En attendant Godot

    Par | 26 commentaires | 7 recommandés
    Beaucoup demandent de donner du temps à Emmanuel Macron avant de le juger à l’aune de ses promesses. Celles faites en matière de réforme démocratique ne sont pas secondaires. Et nous sommes de ceux qui les avons prises au pied de la lettre.
  • Maroc: toujours moins de libertés

    Par | 3 recommandés
    Les atteintes aux libertés fondamentales se poursuivent tous azimuths au Maroc. Aussi bien contre les militants du Rif que contre les activistes des Droits fondamentaux. Le chaos judiciaire qui y règne en apparence recouvre une répression peut-être sans précédent contre le droit à l'information. Dans le silence de notre propre gouvernement.
  • La liberté d'expression en procès à Rabat

    Par | 7 recommandés
    La 9° audience d'un procès sans fin va se tenir à Rabat ce mercredi. C'est la liberté d'expression mais aussi tout un travail de formation au journalisme citoyen qui est en cause, celui des sept accusés, autour de Maâti Monjib. Dans le contexte ouvert par le mouvement social dans le Rif, on veut les réduire au silence. Des observateurs étrangers seront présents lors de cette audience.
  • «La Catalogne sans l'Etat ?»

    Par | 7 commentaires | 9 recommandés
    C'était le titre du numéro 40 de la Revue «Pôle Sud» paru au premier semestre 2014. Un numéro dont le sommaire était établi par des universitaires catalans. Malgré un important service de presse, le sujet n'a pas intéressé alors les titres et supports (dont France Culture ou Arte) auxquels il a été adressé. Un séminaire à Science Po eut lieu pourtant à Paris toute la journée du 18 septembre 2014.
  • Conseil Constitutionnel: la honte

    Par | 52 commentaires | 86 recommandés
    Le président du Sénat vient de nommer un nouveau membre du Conseil Constitutionnel en la personne de Michel Mercier. Tant sur la forme que le fond il s’agit d’une nouvelle turpitude qui disqualifie la France sur la scène des cours suprêmes de la planète.
  • Institutions: y-a-du bon dans le Macron

    Par | 92 commentaires | 19 recommandés
    Ces derniers jours ont donné le spectacle d’un monde politique qui semblait découvrir le présidentialisme. Ses coups portés contre le discours au Congrès ont passablement manqué leur cible. Ceux venant de la gauche en particulier: rien n’a été dit anticipant les annonces du président de la République, susceptible de les dépasser. Il a donc aisément pris une longueur d’avance sur ses critiques.