Blog suivi par 583 abonnés

UNE AUTRE REPUBLIQUE EST POSSIBLE

Professeur Emérite à l'Université de Montpellier. Doyen honoraire de la Faculté de Droit. Président de la Convention pour la 6° République (C6R).
Montpellier - France
  • La Convention citoyenne relance la question démocratique

    Par | 51 commentaires | 28 recommandés
    La conclusion des travaux de cette assemblée sur le climat pose plus de questions qu’elle n’en résout. En particulier la question démocratique, escamotée par la V° République. La Convention ne semble pas de nature à pouvoir la résoudre même si cette expérience conforte le diagnostic de faillite.
  • De Gaulle et le coup d’Etat du 13 mai 1958

    Par | 32 commentaires | 23 recommandés
    La célébration de l’Appel du 18 juin 1940 ne saurait faire oublier l’implication du Général dans un autre événement, déterminant pour l’avènement de la V° république. Et il s’agissait bien d’un coup d’Etat.
  • Crise sanitaire et crise de la recherche

    Par | 2 commentaires | 7 recommandés
    C'est le titre de l'éditorial de la revue « Pôle Sud, revue de science politique de l'Europe méridionale » éditée avec le concours du CEPEL (CNRS) à l'Université de Montpellier. Il préface le numéro 52 qui va paraitre sur le thème: « Les nouvelles territorialités du politique ». Cet éditorial a été écrit le 26 avril dernier.
  • Au Maroc, pendant le confinement, la répression continue

    Par | 5 recommandés
    Le Royaume Marocain se flatte d'être dans le peloton des pays qui aurait plutôt bien affronté la pandémie. Les intimidations policières ont prospéré durant le confinement. L'association de défense des journalistes persécutés et harcelés au Maroc: Justice et liberté, vient de publier le communiqué ci-après, suite à la récente campagne menée contre Maâti Monjib.
  • Gabriel Bacquier, au banquet de la vie

    Par | 9 commentaires | 29 recommandés
    Gabriel Bacquier "Deh, vieni alla finestra" Don Giovanni (1960) © Oneguin65
    Hospitalisé juste avant le confinement, le grand baryton n’est pourtant pas mort du virus (trop résistant qu’il était sans doute), mais d’une affection plus ordinaire. Et voilà qu’il nous quitte au jour du déconfinement, ce mercredi. Il aurait fêté ses 96 ans ce dimanche 17 mai.
  • Bicéphalite: retour d’un vieux virus

    Par | 30 commentaires | 48 recommandés
    Le mal est tout politique : la France est un des rares pays au monde à posséder un Exécutif à deux têtes où se confondent les pouvoirs de chacune. Le conflit latent entre le Président de la République et « son » Premier ministre est donc un grand classique. Nous y revoilà.
  • Crise sanitaire et crise démocratique: réinventer la démocratie (5/5)

    Par | 34 commentaires | 27 recommandés
    Les frontières entre Etat de droit sous sa figure démocratique représentative, et despotisme se brouillent encore un peu plus dans cette crise sanitaire. En sortir appelle des réponses précises dans chacun des Etats réellement existant. En particulier en France.
  • Crise sanitaire et crise démocratique: Etat démocratique ou despotisme (4/5)

    Par | 3 commentaires | 20 recommandés
    L'Etat qui ressort, sans en sortir jamais vraiment, de l'extension irrésistible de l'exception appartiendrait toujours à la sphère de la démocratie pour peu qu'on veuille bien qualifier celle-ci d'"illibérale". La réalité est toute autre. Les murailles de l'Etat de droit s'affaissent. On est sur le seuil du possible avènement d'un despotisme moderne.
  • Crise sanitaire et crise démocratique. L’extension de l’exception (3/5)

    Par | 19 commentaires | 32 recommandés
    Le temps aidant, l’exception s’est donc installée jusqu’à dicter, avec les mesures anti-terroristes, le droit positif. On va voir comment nous passons d’une « théorie des circonstances exceptionnelles » à la généralisation de sa mise en pratique avec "l'état d'urgence sanitaire".
  • Crise sanitaire et crise démocratique. La normalisation de l'exception (2/5)

    Par | 4 commentaires | 28 recommandés
    La crise que nous traversons n'est pas, pour l'Etat de droit, sans précédent. On a vu comment avait été inventé une "théorie" de circonstance, pour permettre à l'administration de se "libérer de la norme". On va voir comment l'exception des temps de crise devient de plus en plus la règle. Et comment s'aggrave ainsi la crise démocratique.