mot de passe oublié
Soutien

Construisez avec nous l'indépendance de Mediapart

Souscrivez à notre offre d'abonnement : 9€/mois + 1 film en VOD offert

ABONNEZ-VOUS
Le Club de Mediapart lun. 8 févr. 2016 8/2/2016 Dernière édition
Blog suivi par 331 abonnés

UNE AUTRE REPUBLIQUE EST POSSIBLE

Paul Alliès

Professeur Emérite à l'Université de Montpellier. Membre du Conseil National du Parti socialiste. Président de la Convention pour la 6° République (C6R).
Montpellier - France
  • Trois fois Non

    4 févr. 2016 | Par Paul Alliès | 17 commentaires | 23 recommandés
    Tort d’avoir eu raison trop tôt ? Dès le 15 novembre on disait ici les raisons de dire Non à l’Etat d’urgence et à sa constitutionnalisation au motif que cette ouverture à l’Etat d’exception allait entrainer une cascade de mesures hors norme. Nous y sommes : de la déchéance de nationalité jusqu’à la réforme de la procédure pénale nous sommes face à un coup d’Etat anti-démocratique.
  • Vers un Etat de police et de suspicion

    5 janv. 2016 | Par Paul Alliès | 123 commentaires | 47 recommandés
    Jusqu’où iront-ils ? Voilà qu’un nouveau projet de loi de réforme pénale vient d’être transmis au Conseil d’Etat. Débordant le champ ouvert par la révision de la Constitution et la déchéance de nationalité, il est un pas de plus, mais décisif vers l’instauration d’un Etat de police et de suspicion.
  • La conversion politique de François Hollande

    24 déc. 2015 | Par Paul Alliès | 75 commentaires | 24 recommandés
    Son dernier « coup » semble vitrifier la scène politique toute entière. Hollande, usant des ressources institutionnelles du présidentialisme, serait en train de réussir une opération de survie pour les Présidentielles de 2017. Et s’il était en train de se reconvertir, de passer à droite tout simplement ?
  • Quand Podemos parle de crise de régime

    19 déc. 2015 | Par Paul Alliès | 5 commentaires | 6 recommandés
    La notion de « crise de régime » est au fondement de la création de Podemos. Sur ce terrain aussi, celui des institutions, la jeune formation politique espagnole se distingue.
  • Napoléon le petit

    15 déc. 2015 | Par Paul Alliès | 83 commentaires | 36 recommandés
    Les experts sont formels : François Hollande aurait fait un parcours sans faute depuis les attentats du 13 novembre et jusqu’à ce 2° tour des Régionales. En route donc avec lui comme guide pour les Présidentielles de 2017. Et si c’était le dernier soupir d’un présidentialisme exsangue et mortifère pour la gauche ?
  • Jours tranquilles à Vichy

    10 déc. 2015 | Par Paul Alliès | 82 commentaires | 21 recommandés
    Les résultats obtenus dimanche par le Front National ont suscité une avalanche de commentaires politiques et savants. Leur tonalité dominante est qu’il ne faut pas injurier l’électorat du FN, qu’il faut entendre son message, que son expression est logique (ici, innombrables facteurs explicatifs). Et bien, non.
  • Un appel contre la révision de la Constitution

    5 déc. 2015 | Par Paul Alliès | 7 commentaires | 10 recommandés
    Les informations publiées dans la presse (voir ici l'article de Lenaig Bredoux) suffisent pour se faire une opinion sur la nature de la révision annoncée par François Hollande. Il importe de tout faire pour en empêcher l'adoption.
  • La « faute inexcusable » de mon député

    29 nov. 2015 | Par Paul Alliès | 36 commentaires | 39 recommandés
    Sébastien Denaja est député PS de la 7° circonscription de l’Hérault. Il a, le 18 novembre, signé (avec 20 autres collègues) et soutenu un amendement visant à aggraver la loi sur l’Etat d’urgence. Et il le défend toujours.
  • Etat d’urgence ?

    15 nov. 2015 | Par Paul Alliès | 25 commentaires | 36 recommandés
    Une des premières et principales annonces gouvernementales après les attentats de vendredi concerne l’instauration de l’Etat d’urgence. Une mesure peu ou mal commentée. Quelle est sa nature, sa portée ? Est-elle adaptée à la situation ?
  • Cambadelis, autiste

    15 oct. 2015 | Par Paul Alliès | 33 commentaires | 12 recommandés
    A la question : « Pour la présidentielle, l’idée d’une primaire est-elle aujourd’hui à exclure ?», Jean-Christophe Cambadélis vient de répondre : « je n’ai pas de primaire à organiser ». L’autisme du Premier secrétaire prend d’inquiétantes proportions.