Philippe Champy

Auteur & ancien éditeur

Son blog
26 abonnés Le blog de Philippe Champy
Voir tous
  • Pour un droit d’accès aux savoirs pour tous, sans privilèges ni ostracismes !

    Par
    Loin d’être socialement neutres, les savoirs enseignés (leur sélection parmi une infinité et leur programmation) ont un rôle déterminant pour orienter les élèves par le jeu de droits d’accès hiérarchisés. Des savoirs sont survalorisés, d’autres minorés. Certains sont inaccessibles à certains élèves, d’autres exclus de l’École. Une telle « politique des savoirs » fait barrage à sa démocratisation.
  • « Crise de l’École », crise climatique : et si on les mettait en parallèle ?

    Par
    En scolarisant les enfants de tous les milieux sociaux, l’École s’est « démocratisée ». Mais elle n’a pas changé sa logique élitaire. Dans une large proportion, les enfants d’origine populaire y sont mis « en échec ». En imposant aux pays dominants un standard de vie prédateur et mortifère, le capitalisme a engendré la crise climatique. Quels parallèles entre ces deux crises de la domination ?
  • L’École et la République des chefs : 3. Populisme éducatif & autoritarisme élitaire

    Par
    Dans ce troisième billet, il s'agit de poursuivre l'analyse des idées et du positionnement de Jean-Michel Blanquer dans les débats éducatifs, d'en comprendre les ressorts politiciens et d’alerter sur les risques que représente l’alliance entre son populisme éducatif et son républicanisme autoritaire, typique de la « République des chefs » qu'il incarne depuis cinq ans à la tête de son ministère.
  • L’École et la République des chefs : 2. Le guerrier Blanquer

    Par
    Comment interpréter la longévité exceptionnelle de Jean-Michel Blanquer pour un ministre de la Ve République ? Intelligence visionnaire en matière de politique scolaire ? Homme providentiel pour "réformer le mammouth" ? Autres explications ? La lecture de son dernier livre, "Ecole ouverte", donne les clés sur sa conception guerrière, antidémocratique, de la politique et de sa république des chefs.
  • L’École et la République des chefs : 1. Le fiasco de la « troisième voie »

    Par
    Comment interpréter la longévité exceptionnelle de Jean-Michel Blanquer pour un ministre de la Ve République ? Intelligence visionnaire en matière de politique scolaire ? Homme providentiel pour « réformer le mammouth » ? Autres explications ? Pour commencer à répondre, prenons le temps d'examiner sa stratégie de la « troisième voie », formulée avant et après sa prise de fonction.