Pierre Caumont

autre

Domaize - France

Sa biographie
Au fond, on n’est jamais qu’à la surface de soi.  Il nous faut plonger au fond de nous-mêmes pour ramener en surface ce que nous sommes en vérité. Le fond, c’est l’âme. Cela évoque une formule de Démocrite : « La vérité gît au fond de l’abîme ». L’âme, notre abîme intime, insondable abîme. Ma vie est agitée par trois préoccupations : le verbe, la musique, l’image. Voilà ce qui m’habite. « Si nous habitons un éclair, il est le cœur de l’éternel », murmure René Char, depuis sa Sorgue du Royaume des Morts. L’important est là : le présent, c’est le seul présent que nous fait le temps qui passe, le temps qui ne fait que passer. Alors pensons-y, sachons habiter l’éclair de notre vie, de notre existence. Notre vie est un peu comme le filament de l’ampoule : puisse-t-elle nous éclairer sur nous-mêmes sans se consumer.  Pierre CAUMONT
Son blog
53 abonnés Mercuriales
Voir tous
  • Homobilis versus coronavirus: annus horribilis

    Par
    Depuis que ce virus issu du monde animal (selon les spécialistes, le coronavirus est analogue à 98% au virus dont la chauve-souris et le pangolin sont les hôtes) contraint « homobilis » au confinement, chose qui, pour notre espèce adepte de la mobilité sans frontière, confine au supplice chinois,
  • L'homme et l'artiste

    Par
    Roman Polanski, absent de la cérémonie des Césars 2020 organisée à la salle Pleyel, s’est vu attribuer le César du meilleur réalisateur pour son film J’accuse, ce qui a provoqué le départ de l’actrice Adèle Haenel, en pointe dans la dénonciation des agressions sexuelles dont sont victimes les actrices dans le milieu du cinéma, mais aussi toutes les femmes, qui s’est écriée: « c’est la honte ».
  • De la grivoiserie privée bénigne à l'exposition publique dévoyée

    Par
    En octobre 2018, Benjamin Griveaux, alors porte-parole du gouvernement, avait interdit à Sputnik et Russia today l’accès à la salle de presse de l’Élysée en déclarant qu’il ne s’agissait pas d’organes de presse mais de propagande à la solde d’un État étranger (la Russie de Poutine en l’occurrence).
  • L'affaire Mila

    Par
    Mila, une jeune lycéenne qui s’est vue menacée de mort sur les réseaux sociaux après avoir vertement et copieusement insulté l’islam, a dû quitter son établissement pour être rescolarisée ailleurs. Elle est depuis placée sous la protection de l’État.
  • De la confusion des sens

    Par
    C’est fascinant d’observer à quel point la langue de Molière se transforme à vue d’œil, pour ne pas dire à quel point elle se déforme. On dira c’est normal, que c’est le fruit de l’évolution. Ainsi dire trop à la place de très, comme dans « c’est trop bon » au lieu de « c’est très bon ».