Pierre Caumont

autre

Domaize - France

Sa biographie
Au fond, on n’est jamais qu’à la surface de soi.  Il nous faut plonger au fond de nous-mêmes pour ramener en surface ce que nous sommes en vérité. Le fond, c’est l’âme. Cela évoque une formule de Démocrite : « La vérité gît au fond de l’abîme ». L’âme, notre abîme intime, insondable abîme. Ma vie est agitée par trois préoccupations : le verbe, la musique, l’image. Voilà ce qui m’habite. « Si nous habitons un éclair, il est le cœur de l’éternel », murmure René Char, depuis sa Sorgue du Royaume des Morts. L’important est là : le présent, c’est le seul présent que nous fait le temps qui passe, le temps qui ne fait que passer. Alors pensons-y, sachons habiter l’éclair de notre vie, de notre existence. Notre vie est un peu comme le filament de l’ampoule : puisse-t-elle nous éclairer sur nous-mêmes sans se consumer.  Pierre CAUMONT
Son blog
53 abonnés Mercuriales
Voir tous
  • Le tétragramme ineffable et le troll du tweet

    Par
    Le 3 janvier 2020 à Bagdad, le général Quassem Seleimani, le numéro 3 de la République islamique d’Iran, était éliminé par un tir de drone sur ordre du président des États-Unis d’Amérique, Donald Trump.
  • Le chasseur chassé

    Par
    Le consentement, de Vanessa Springora, vient de sortir en librairie en janvier de la nouvelle année. L’autrice y raconte la relation qu’elle a eue avec l’écrivain mondain Gabriel Matzneff, une relation qui a duré deux ans.
  • Ouï-dire et Ouïghours

    Par
    La région autonome du Xinjiang, située à l’extrême ouest de la Chine (qu’on appelait le Turkestan oriental au XIXe siècle), d’une superficie égale à trois fois celle de la France (soit un sixième du territoire chinois), compte une population de plus de 20 vingt millions d’habitants, dont 45 % d’Ouïghours et plus de 40% de Hans (l’ethnie majoritaire en Chine)
  • La circumpuncture

    Par
    Pour un certain nombre de Gilets jaunes, les irréductibles, ceux dont le leitmotiv est «on ne lâche rien», l’heure de la reprise a sonné, un an après le début de leur mouvement en novembre 2018. Les GJ ont repris du service, et les casseurs aussi, dans leur sillage.
  • Adèle ad hominem

    Par
    La force du témoignage qu’Adèle Haenel a accordé à Médiapart bouscule. C’est un témoignage d’une rare intensité, d’une rare qualité, qui reflète l’élan vital d’une grande force qui anime cette jeune actrice de trente ans, deux fois césarisée.