Pierre Caumont

autre

Domaize - France

Sa biographie
Au fond, on n’est jamais qu’à la surface de soi.  Il nous faut plonger au fond de nous-mêmes pour ramener en surface ce que nous sommes en vérité. Le fond, c’est l’âme. Cela évoque une formule de Démocrite : « La vérité gît au fond de l’abîme ». L’âme, notre abîme intime, insondable abîme. Ma vie est agitée par trois préoccupations : le verbe, la musique, l’image. Voilà ce qui m’habite. « Si nous habitons un éclair, il est le cœur de l’éternel », murmure René Char, depuis sa Sorgue du Royaume des Morts. L’important est là : le présent, c’est le seul présent que nous fait le temps qui passe, le temps qui ne fait que passer. Alors pensons-y, sachons habiter l’éclair de notre vie, de notre existence. Notre vie est un peu comme le filament de l’ampoule : puisse-t-elle nous éclairer sur nous-mêmes sans se consumer.  Pierre CAUMONT
Son blog
46 abonnés Mercuriales
Voir tous
  • La flamme fuligineuse d'Allah

    Par
    Daech n’est pas une seulement une organisation politique, militaire et terroriste basée en Irak et en Syrie qui piloterait à distance des djihadistes kamikazes en Europe pour châtier les Croisés sur leur territoire...
  • L'insoutenable gravité de l'être

    Par
    Thomas Pesquet a finalement repris pied sur Terre après six mois passés en apesanteur dans la station spatiale internationale.
  • mano a mano

    Par
  • La tête dans la lune, les pieds sur Terre

    Par
    Thomas Pesquet, « l’envoyé spatial » de France-Info, qui, tous les samedis, fait un compte-rendu radiodiffusé de sa vie dans la station spatiale internationale, n’en a pas moins perdu de vue ce qui se passe 400 kilomètres plus bas, sur le plancher des vaches, sur ce petit coin de terre qui s’appelle la France.
  • Le dernier round

    Par
    La banalisation du Front national s’accompagne d’un abaissement de la démocratie française inquiétant, ce que traduit notamment le langage des medias, stations de radio et chaînes de télévision confondues, qui parlent des « deux finalistes » pour les deux candidats présents au second tour,