Pierre Caumont

autre

Domaize - France

Sa biographie
Au fond, on n’est jamais qu’à la surface de soi.  Il nous faut plonger au fond de nous-mêmes pour ramener en surface ce que nous sommes en vérité. Le fond, c’est l’âme. Cela évoque une formule de Démocrite : « La vérité gît au fond de l’abîme ». L’âme, notre abîme intime, insondable abîme. Ma vie est agitée par trois préoccupations : le verbe, la musique, l’image. Voilà ce qui m’habite. « Si nous habitons un éclair, il est le cœur de l’éternel », murmure René Char, depuis sa Sorgue du Royaume des Morts. L’important est là : le présent, c’est le seul présent que nous fait le temps qui passe, le temps qui ne fait que passer. Alors pensons-y, sachons habiter l’éclair de notre vie, de notre existence. Notre vie est un peu comme le filament de l’ampoule : puisse-t-elle nous éclairer sur nous-mêmes sans se consumer.  Pierre CAUMONT
Son blog
53 abonnés Mercuriales
Voir tous
  • La circumpuncture

    Par
    Pour un certain nombre de Gilets jaunes, les irréductibles, ceux dont le leitmotiv est «on ne lâche rien», l’heure de la reprise a sonné, un an après le début de leur mouvement en novembre 2018. Les GJ ont repris du service, et les casseurs aussi, dans leur sillage.
  • Adèle ad hominem

    Par
    La force du témoignage qu’Adèle Haenel a accordé à Médiapart bouscule. C’est un témoignage d’une rare intensité, d’une rare qualité, qui reflète l’élan vital d’une grande force qui anime cette jeune actrice de trente ans, deux fois césarisée.
  • La voie de l'apaisement

    Par
    Yvon Quiniou, philosophe marxiste,  auteur de l’ouvrage "Pour une approche critique de l’islam", et dont le dernier billet dans la partie club de Médiapart s’intitule  "Non au prosélytisme religieux dans les activités périscolaires", n’y va pas avec le dos de la cuillère s’agissant du voile islamique.
  • Le Tibet et sa bête, de toute beauté

    Par
    Vincent Munier est un photographe animalier natif des Vosges. Âgé de 43 ans, c’est un familier du Grand blanc où il est parti pister l’harfang des neiges, le bœuf musqué, le renard polaire, le loup arctique.
  • Les fous du foulard

    Par
    Il y a en France des citoyens qui, sous couvert de laïcité, considèrent que le port du foulard par les femmes croyantes et pratiquantes de confession musulmane est la marque d’une discrimination intolérable à l’égard de la femme dès lors que le musulman croyant et pratiquant n’en porte pas.