Blog suivi par 24 abonnés

Le blog de Ricardo Parreira

Journaliste independant
Montpellier - France
  • Le Multivers de la haine raciale

    Par | 8 commentaires | 14 recommandés
    pho
    Si leurs mots n’ont aucune valeur, et leur verbiage parait inoffensif, la réinformation est leur « objectif primordial ». C’est à travers de la propagande « intensive » qui se déploie dans le monde médiatique que leurs intentions se clarifient ; déshumaniser et radicaliser la pensée.
  • Reinfocovid – quand l’extrême droite s’empare de l’épidémiologie

    Par | 4 commentaires | 2 recommandés
    capture-d-e-cran-2021-03-06-a-20-33-14
    Le piège, pour celles et ceux qui sont moins informés, réside dans le fait que ces mouvements, souvent, se présentent comme apolitiques et citoyennistes. Ils ne veulent être pliés aux vérités scientifiques, ni aux politiques gouvernementales, mais utilisent des plateformes comme Odyssee, des blogs et web-tv’s assimilées à l’extrême droite, pour diffuser leur propagande.
  • Portfolio - Carnaval de la Plaine à Marseille : retrouver la vie, au-delà du boulot

    Par | 1 recommandé
    4a1a3859
    Transports en commun bondés, centres commerciaux ouverts, activités loin d’être essentielles, écoles ouvertes sans protocole sanitaire efficace... Mais les grands méchants sont au Carnaval de la Plaine... Voici deux perspectives : celle d’un ordre social basé sur la logique du travail et la désobéissance civile de celles et ceux qui glorifient la vie culturelle.
  • La gangrène – les vraies intentions des islamo-gauchistes.

    Par | 1 recommandé
    people-auditorium-meeting-sitting-student-education-1246944-pxhere-com
    De quoi sont-ils accusés ? D’être laxistes, collabos, connivents avec l'islam ? Creusons l’axiome, que veulent-ils en vérité, quelles sont leurs vraies intentions ? L'islamo-gauchisme, persiste, mais où ? Voici, les faits qu'on ne veut pas savoir.
  • Portfolio

    Marseille Streetpolitics

    Par | 4 commentaires | 19 recommandés
    L’art urbain est en conflit avec le conformisme social, et est «sans doute» une des formes les plus vivantes de l’éducation populaire. Les violences policières, la lutte féministe, les migrations, la gentrification, un ministre accusé de viol, un maire qui transpire la corruption, etc, font partie des sujets que la population marseillaise considère essentielles à exprimer sur la place publique.
  • Portfolio

    Seigneurs de la «sagesse politique», l’art se meurt dans vos mains…

    Par | 8 commentaires | 26 recommandés
    Des centaines de personnes sont sorties samedi après-midi à Montpellier... faire vivre la culture, l'art... crier... condamner le gouvernement... leurs politiques liberticides.
  • Police&Tech: les cowboys du fichage numérique

    Par | 9 commentaires | 45 recommandés
    img-6713
    Ces situations de collectes « à la sauvette » de données des manifestants doivent nous inquiéter et nous alerter, puisqu’elles se répètent constamment. Des policiers se comportent comme des cowboys du fichage numérique, et prennent volontiers des photos comme s’ils étaient en vacances, ou avec le sentiment d’être tout-puissants; au-dessus de la loi.
  • Police & Tech – Fichage dissimulé, libertés piétinées

    Par | 13 commentaires | 28 recommandés
    csyfdy
    Fichiers non déclarés? Récolte de données avec téléphone personnel en complète illégalité: un comportement récurrent chez certains policiers.
  • Sémiologie: la police dans l’épicentre de la violence

    Par | 25 commentaires | 61 recommandés
    capture-d-e-cran-2020-11-24-a-00-08-37
    Compte tenu des preuves et des liens de ces mêmes symboles avec les milieux extrémistes et violents, la négligence du gouvernement et de la hiérarchie s’accorde dans une résolution ; celle de l’acceptation de la violence et l’extrémisme chez la police républicaine.
  • Loi Sécurité Globale - Journalistes : séparer le bon grain de l'ivraie

    Par | 1 commentaire | 3 recommandés
    img-6075
    Au-delà d'un présumé fichage, un autre aspect des conséquences des lois façon Sécurité Globale qui donnent de nouvelles cartes blanches à la police, est cette tendance récurrente sur le terrain à vouloir diviser les journalistes en deux catégories distinctes.