Blog suivi par 8 abonnés

Roland Laffitte

chercheur indépendant et essayiste
Pantin - France
  • En marge du Rapport Stora. Un seul et même crime : conquête et colonisation

    Par | 1 recommandé
    Emmanuel Macron parlait, en 2017, de la colonisation comme d’un « crime contre l’humanité » . C’était à juste titre, mais il s’est rapidement empressé de minimiser la portée. Notamment en demandant à Benjamin Stora un rapport dont les 22 propositions sont pratiquement cantonnées à la "Guerre d'Algérie".
  • Questions sur la Charte des principes de l’islam de France

    Par | 1 commentaire | 1 recommandé
    Ce texte qui, sous le voile d'un texte librement écrit, est dicté par le ministère de l'Intérieur, ne prétend-il pas imposer à nos compatriotes musulmans des règles qui ne valent que pour eux, à l'exclusion des autres citoyens ?
  • « Fonctions régaliennes de l’État » en République ?

    Par
    Le mot "régalien" est lié au "roi" et à l'Ancien régime. Pourtant, ces derniers temps, sous l'effet de la pensée ultralibérale anglo-saxonne, le terme est associé tout simplement à l'Etat. Une évolution significative du fait que la République fait de plus ne plus fi de la souveraineté populaire au profit d'une monarchie élective.
  • Dissolution du CCIF : Derrière l'accusation d'islamisme, tous les coups sont permis

    Par
    Gérald Darmanin vient d’annoncer le 19/11/2020 la dissolution du CCIF, accusé d'être une « officine islamiste œuvrant contre la République ». L'occasion est donnée de rappeler que derrière l’utilisation de termes flous comme islamisme, islam radical ou politique, et la négation de l'islamophobie en tant que racisme frappant nos concitoyens musulmans, tous les coups sont permis.
  • Qu’est-ce qu’un « prénom français » ?

    Par
    Éric Zemmoura fait fort, ces dernières années, en créant une polémique sur les prétendus « prénoms français ». Il lançait en 2018, sur le plateau d’une émission de Thierry Ardisson, à l’animatrice de télévision Hapsatou Sy : « Votre mère a eu tort de vous appeler ainsi, Elle aurait dû prendre un prénom du calendrier et vous appeler Corinne par exemple, ça vous irait très bien ».
  • Danièle Obono, tête de turc

    Par | 2 commentaires | 15 recommandés
    L’attaque ad hominem contre Danièle Obono perpétrée par Valeurs actuelles est résolument blessante, injurieuse, et profondément raciste. Il est toutefois facile de se donner des airs antiracistes en dénonçant la forme outrancière d’une attaque politique qui n’est pas le seul fait de Valeurs actuelles.
  • La Société des études saint-simoniennes à Marc Weitzmann au sujet d'Ismaÿl Urbain

    Par
    Dans "Un temps pour haïr", M. Weitzmann fait du saint-simonien I. Urbain la figure de proue d'un antisémitisme français opposé aux droits politiques et à l'émancipation des juifs,qui aurait trouvé lors de la colonisation dans l'islam un refuge à la modernité. Il façonne ainsi un personnage de fantaisie contraire à la réalité historique.
  • Vocabulaire de l’islamophobie ambiante

    Par | 1 commentaire
    Si des Musulmans crient au loup raciste dès que l’on touche à leur religion, c’est un fait que, pour des raisons historiques que l’on ne peut expliquer en restant dans la sphère des joutes entre concepts abstraits, la détestation de l’Islam sert d’euphémisme « juridiquement correct » pour dire détestation des « Musulmans », des « Arabes » et des « Noirs ». (étude linguistique).
  • Remarques d'après-campagne électorale

    Par | 1 recommandé
    Au sortir de cette interminable et inédite campagne électorale, quelques remarques s’imposent : sur le dégagisme et besoins sociaux des classes populaires ; les luttes parlementaires et l’organisation des luttes sociales ; enfin l’escalade sans fin de la « lutte contre le terrorisme ».
  • La colonisation, « crime de lèse-humanité » pour Anquetil-Duperron (1789)

    Par | 2 commentaires | 2 recommandés
    On se dispute aujourd’hui sur la question de savoir si la colonisation peut ou non être qualifiée de crime contre l’humanité. On oublie que cette notion fut avancée, sur le plan éthique et philosophique et non juridique, il va de soi, par un homme des Lumières, Abraham Hyacinthe Anquetil-Duperron.