• 12 billets
  • 0 édition
  • 0 article d'éditions
  • 0 portfolio
  • 0 lien
  • 0 événement
  • 0 favori
  • 0 contact
Voir tous
  • "L'inégalité, c'est bon pour tout le monde"

    Par
    Depuis qu'il est arrivé au pouvoir, Emmanuel Macron s'emploie à libérer l'économie en allégeant la fiscalité de nos concitoyens les plus fortunés. Si ceux-ci sont encouragés à générer de la croissance grâce à une fiscalité arrangeante, toute la société devrait bénéficier de leur richesse par un effet de ruissellement. Cela se vérifie-t-il dans la réalité ?
  • "Gilets jaunes" : le silence des écologistes

    Par
    Avec la mobilisation des "gilets jaunes", la fiscalité environnementale apparaît au devant de la scène médiatique et se trouve bousculée de toutes parts. Les écologistes, eux, restent silencieux. Pourtant, ne devraient-il pas sortir de l'ombre et défendre une mesure qu'ils appellent de leurs vœux, quand bien même le gouvernement actuel reste leur adversaire politique ?
  • Un faux dilemme : écologie Vs économie

    Par
    Lors de son discours de passation de pouvoir, mardi dernier, Nicolas Hulot évoquait une "faille" qui séparerait l'économie et l'écologie. Existe-t-il une opposition fondamentale entre ces deux domaines ? Faut-il choisir entre préserver la planète et créer des emplois ? Nous trouverons la réponse en examinant les conséquences économiques de quatre mesures phares de la transition écologique.
  • Pour un parlement élu à la proportionnelle (2/2)

    Par
    Un passage à la proportionnelle rendrait notre système politique bien plus démocratique. Au risque de s'embourber dans une instabilité chronique ? Un regard posé sur l'histoire ainsi que sur le fonctionnement des autres pays nous apprendra que ce risque peut être maîtrisé. En s'interrogeant, au passage, sur ce que signifie la notion d'efficacité dans une démocratie.
  • Pour un parlement élu à la proportionnelle (1/2)

    Par
    Le phénomène de "mal-représentation" qui pèse sur notre République est étroitement lié au mode de scrutin utilisé pour les élections législatives. L'alternative qui s'offre à nous consiste à élire nos députés à la proportionnelle : malgré les préjugés tenaces dont il est l'objet en France, on verra que l'expérience historique plaide fortement en faveur de ce mode de scrutin.