Blog suivi par 102 abonnés

Le blog de zazaz

  • Qu’est-ce qui nous retient?

    Par | 1 commentaire | 5 recommandés
    revolution
    Après des décennies à regarder passer les wagons de démantèlement des sociétés, les populations se sont soulevées. On attendait un cataclysme pour l’an 2000, mais ce n’est que dix ans plus tard que les révolutions ont recommencé à fleurir. Si les peuples arabes ont ouvert la voie, nous n’arrivons pas à tracer un autre chemin que celui imposé.
  • On n’est pas fatigués !

    Par | 2 commentaires | 5 recommandés
    Au Tek'Steve'All, ce week-end © Nantes révoltée Au Tek'Steve'All, ce week-end © Nantes révoltée
    Alors que durant ce week-end, les médias officiels déversaient sans honte leur mea culpa à propos de l’affaire de Ligonnès, les gens sont encore descendus dans la rue. Sit-in, manifs, sabotages, les actions n’ont pas manqué. Grand petit tour des luttes en général, et de celles-ci, en particulier.
  • Ça surchauffe à la base

    Par | 90 commentaires | 47 recommandés
    Le 7 octobre, place du Châtelet à Paris © XR France Le 7 octobre, place du Châtelet à Paris © XR France
    Passé le week-end et ses démonstrations de désordre parfaitement réussies, la base commence à se poser des questions sur qui se cache derrière cette rébellion contre l’extinction. Mais d’où vient tout ce fric, disent certains? Qui les couvre, se demandent les autres?
  • Nous sommes le bloc !

    Par | 1 commentaire | 9 recommandés
    xrbloc2019
    Noir, jaune, rouge, vert, violet, blanc, le bloc est en place. Chacun a choisi sa couleur pour faire barrage aux violences de la vie et ce samedi, la convergence avait rendez-vous dans un centre commercial parisien.
  • Les vents tournent

    Par | 2 commentaires | 10 recommandés
    Rouen, le 26 septembre dans la nuit Rouen, le 26 septembre dans la nuit
    On le sent bien, dans les chaumières, le doute s’installe de plus en plus, comme un vent dont la direction aurait dévié, tel le nuage de Rouen passé par Amiens, la vallée et la baie de  Somme, trésor écologique et ornithologique, avant d’aborder les Hauts-de-France et la Belgique.
  • Quand on a que la force

    Par | 100 commentaires | 183 recommandés
    À cet instant, je me suis dit,redresse-toi, ne leur donne pas ce qu'ils veulent. © Bsaz À cet instant, je me suis dit,redresse-toi, ne leur donne pas ce qu'ils veulent. © Bsaz
    Le déploiement était impressionnant. À 8h30, dès la sortie du métro Madeleine, le blocage des forces de l’ordre ne laissait aucun doute. Ne sachant plus que dire, quoi inventer, le président avait envoyé ses troupes à l’assaut des opposants.
  • Vous le voyez comment le 21 septembre?

    Par | 12 commentaires | 19 recommandés
    Ce week-end, il n’y aura que l’embarras du choix ! Le Sénat, la Mairie de Paris, Le ministère de l’Économie, l’Assemblée nationale, et pourquoi pas, soyons fous, l’Élysée ! Les journées du patrimoine se barricadent !
  • Aux marches du Palais

    Par | 21 commentaires | 42 recommandés
    Le Palais de la femme vers 1930 Le Palais de la femme vers 1930
    Il était une fois, au cœur de la capitale, un Palais de la femme destiné à accueillir les plus démunies. Petite, je passais tous les jours en autobus devant cet édifice, rêvant ce lieu comme un véritable palais, une sorte de joyau mystérieux. Je n’ai franchi la porte qu’il y a quelques semaines.
  • La rentrée des femmes

    Par | 24 commentaires | 14 recommandés
    Marche des femmes sur Versailles le 5 octobre 1789 © BNF Marche des femmes sur Versailles le 5 octobre 1789 © BNF
    En quelques décennies, le féminisme était presque devenu un gros mot, et la libération de la femme semblait une histoire ancienne. On assistait encore à des défilés à l’occasion d’un fait divers, d’une loi ou d’une commémoration, mais la flamme scintillait faiblement.
  • Mais où est passé mon cerveau ?

    Par | 6 commentaires | 8 recommandés
     © Patrice Gravoin © Patrice Gravoin
    Ça faisait plusieurs jours que je ressentais un vide, quelque chose me manquait, mais je n’arrivais pas à déterminer vraiment de quoi il s’agissait. Ce matin, j’ai compris, la disponibilité de mon cerveau à une autre information était censurée.