Blog suivi par 128 abonnés

Le blog de zazaz

  • On va se fendre la gueule ! [J15]

    Par | 1 commentaire | 4 recommandés
    Macron, démission © Cédric Ambroggi Macron, démission © Cédric Ambroggi
    Quand nous serons sortis de la pandémie, le monde politique, l’univers des argentés de ce monde, l’industrie pharmaceutique, les pantins de l’information et autres suppôts du pouvoir devront inévitablement rendre des comptes. Mais cette fois-ci, nous tiendrons les registres et ça ne va pas être triste.
  • On devient dingues ! [J13-14]

    Par | 1 recommandé
    Distanciation animale © Imane Yamani Distanciation animale © Imane Yamani
    Beaucoup d’entre nous ont ouï dire de morts plus ou moins proches ces derniers jours et ce n’est pas rigolo. Le matériel manquant, les soignants qui tombent, le savant de Marseille, les trafics, les questions sans réponse… tout cela nous fait tourner en bourrique, tandis que la faune savoure, ou pas.
  • On ne va pas pouvoir rire tout le temps [J11-12]

    Par | 3 commentaires | 8 recommandés
    confinercolere
    C’est parfois difficile de faire des choix. Celui de rire est dur à tenir tellement la situation est devenue catastrophique. Entre rire, colère et désespoir, on ne va quand même pas se laisser abattre, la révolte gronde.
  • Isaac et Nora [J10]

    Par | 2 commentaires | 5 recommandés
    Live du 27 mars 2020 © Isaac et Nora
    Leur concert en direct de cette fin d’après-midi depuis Quimper était un vrai régal, de légèreté, de joie et de plaisir musical. alors je ne vous embête pas plus longtemps et vous laisse savourer.
  • Rire ou ne pas rire… [J9]

    Par | 7 commentaires | 21 recommandés
    Confinement © Djahiz & Julie Confinement © Djahiz & Julie
    Comment se fendre la gueule quand on voit la catastrophe des hôpitaux, le traitement des vieux dans les Ehpad et tout le reste ? Se moquer du président et de ses ministres fait du bien, mais quand on y pense, c’est la colère qui s’empare de nous. Pour ne pas mourir de rage, continuons à rire encore un peu.
  • Les bons plans du moment [J8]

    Par | 2 commentaires | 6 recommandés
    ordremobilisation
    Le gouvernement a bien senti que vous n’alliez pas tenir en confinement toutes ces semaines annoncées. Il a donc un tas de petites solutions pour vous permettre de prendre l’air. Et si vous êtes vraiment dans l’incapacité de vous rendre utile à la nation, donnez de l’argent !
  • Vous allez moins rigoler ! [J7]

    Par | 3 recommandés
    Janvier 2020 © CHU de Falaise
    Une fois sortis de ce confinement mondial, nous découvrirons les petits coups en douce, préparés par les grands patrons, les dirigeants et tout ce que ce monde compte d’abjects personnages. Ne vous fiez pas à tous ces gestes de solidarité des pourrisseurs de la vie des travailleurs, ils nous le feront payer au centuple.
  • Week-end sous Corona [J5-6]

    Par | 1 commentaire | 7 recommandés
     © ladepeche.fr © ladepeche.fr
    Nous buvons, nous râlons et ce n’est pas le confinement qui changera nos habitudes. De surcroît, depuis 71 samedis, les rassemblements ont favorisé les échanges, la convivialité, l’humour, la rage, alors faute de descendre dans la rue ou au bistrot, c’est sur le Net que ça se passe, et parfois à l’Assemblée…
  • Et ça vous fait encore marrer ! [J4]

    Par | 3 commentaires | 6 recommandés
    2020-03-20-cpasfacile
    Je ne sais pas comment va se terminer cette histoire quand on voit dans quel état sont déjà les gens. Certains boivent, d’autres dansent, chantent, font de la gym, mais on sent d’ores et déjà la fièvre monter. Du gueux de base aux plus hautes sphères, je crois bien que le virus n’a pas dit son dernier mot.
  • Et ça vous faisait rire ? [J3]

    Par | 2 commentaires | 3 recommandés
    Office in a Small City © Edward Hooper Office in a Small City © Edward Hooper
    L’ambiance s’est soudainement alourdie devant la réalité des restrictions quotidiennes. Chacun a pu commencer à se rendre compte de tout ce que le confinement impliquait quant aux services publics ou privés. Au 3e jour, nous découvrons l’inconnu, les silences de la rue. L’absence du mouvement de la vie inquiète.