Act Up-Paris

Sa biographie
Association de personnes vivant avec le VIH, d'activistes, issue de la communauté lesbienne, gaie, bi et trans, Act Up-Paris se bat contre le sida. L'épidémie n'est pas une fatalité. Son visage actuel est le résultat de politiques qui peuvent être changées pour pouvoir l'enrayer. A l'occasion des élections de 2012, nous entendons faire des questions de santé et de droit une priorité des débats électoraux, et démontrer que les propositions que nous portons depuis des années servent non seulement la lutte contre le sida, mais aussi la démocratie en général. Rejoignez-nous et soutenez-nous :-sur notre site- sur Facebook- pour les ParisienNEs, venez à nos réunions hebdomadaires, tous les jeudis. Ces RH (Réunions hebdomadaires) sont le lieu de décision et de discussion de l'association, où tout le monde est invité à participer. Tous les jeudis, accueil des nouveaux / nouvelles à 19 hEcole des Beaux-Arts, Amphithéâtre des Loges, 14 rue Bonaparte, Paris, M° Saint-Germain-des-Prés
Son blog
53 abonnés Le blog de Act Up-Paris
Ses éditions
1 / 2
Voir tous
  • Justice sociale, à bas le capital

    Par
    En 2009, les Nations Unies ont désigné le 20 Février pour célébrer la Journée Mondiale de la Justice Sociale. La justice sociale c'est principalement la reconnaissance et le respect des droits fondamentaux. La justice sociale n’a pas besoin de statistiques et de belles phrases, elle doit répondre aux réalités flagrantes d’inégalités d’accès aux droits les plus fondamentaux.
  • Je ne partage pas mon handicap, mon AAH non plus

    Par
    Les personnes handicapées dont les personnes vivant avec le VIH, en fonction de leur taux d'incapacité et/ou d’invalidité, bénéficient de l’AAH (Allocation d'Adulte Handicapé). Act Up-Paris exige l'autonomie financière des personnes handicapées bénéficiaires de l'allocation aux adultes handicapés (AAH)
  • Le suicide de la jeune lycéenne transgenre Luna - Avril, un cas loin d’être isolé

    Par
    Le 15 décembre 2020, Luna - Avril, jeune lycéenne transgenre de 17 ans, scolarisée au lycée Fénelon de Lille s’est donnée la mort. Une morte de plus, une morte parmi la longue liste des personnes transgenres disparues ces dernières années, mais combien de temps faudra t-il pour que les institutions et les pouvoirs politiques réagissent pour que cesse cette hécatombe?
  • Devant la tragédie d’autrui, ne rien dire c'est consentir

    Par
    Lettre ouverte adressée au Conseil Scientifique présidé par Jean-François Delfraissy. « Retournez au terrain, dans les services de soin ou participez dans les lieux d’accueil. Mais n’offrez plus votre crédit aux technocrates responsables des politiques publiques qui n’ont fait qu’aggraver la crise des services de santé publiques et tant d’autres biens communs. »
  • SILENCE = MORTE, CENSURER = TUER

    Par
    Réduire au silence la lutte contre le VIH-sida c’est détruire des vies. Act Up-Paris mène ce combat à travers une lutte pour la visibilité, pour affronter collectivement la stigmatisation avec nos mots, nos corps, nos existences. Notre lutte vous dérange, nos identités vous gênent, vous voulez nous faire taire par tous les moyens. Pour cela, vous avez débloqué des moyens importants.
Voir tous
  • Édition Ecrire pour ne pas mourir

    On achève bien les associations

    Par
    Act Up-Paris, association de lutte contre le VIH-sida, est dans la tourmente financière depuis 2013. Après l’arrêt des dons de M. Pierre Bergé, les soucis financiers sont arrivés les uns après les autres. Aujourd'hui c'est notre financeur public principal, Santé Publique France, qui s'en va et avec lui une perte de 35 000€ soit quasi la moitié de notre budget annuel.
  • Édition Ecrire pour ne pas mourir

    D'une épidémie l'autre

    Par
    En tant qu'associations ACT UP, puis ACT UP-Paris, ce sont constituées par et pour les personnes concernées, à savoir les personnes vivant avec le VIH. L'épidémie comme nous l'avons depuis longtemps considéré est une épidémie politique. Elle l'est à bien des égards car touchant principalement les populations marginalisées et criminalisées en premiers.
  • Édition Ecrire pour ne pas mourir

    Coup de gueule d'une jeune lesbienne

    Par
    30 ans déjà, 30 ans que nous nous battons sans relâche et pourtant nous sommes toujours là. 30 ans qu'on hurle, 30 ans qu'on marche dans les rues, 30 ans qu'on compte nos morts.es, s'en est assez ! Etant une jeune lesbienne fraîchement arrivée à Act Up Paris, il y a des situations qui m'indignent encore aujourd'hui.
  • Édition Ecrire pour ne pas mourir

    J'ai survécu au sida, c'est pas pour crever sous Macron

    Par
    Nos vies sont pendues à 30 ans d'austérité budgétaire de Bruxelles via Paris. Cette prédation financière dont nous sommes constamment la cible nourrit les paradis fiscaux. Elle s'insinue continuellement à travers des politiques publiques de démembrement des biens communs. Emmanuel Macron, ses traine-savates et porte-flingues d'hier et d'aujourd'hui en portent l'entière responsabilité.
  • Édition Sida : Battre la Campagne

    2017-2022 : MACRON PROMOTION SIDA

    Par
    Act Up-Paris est au front dans la lutte contre le VIH/SIDA depuis 30 ans, pour l'accès aux soins pour touTEs, pour défendre avec force l'exceptionnalité du sida, pour lutter contre les discriminations, dans la défense des droits des minorités, des personnes LGBTQI, des travailleurSEs du sexe, des personnes trans et intersexes, des personnes incarcéréEs et des usagerEs de drogues.