Blog suivi par 5 abonnés

Le blog de Aimé Bonny

Médecin, Professeur agrégé de cardiologie, enseignant à l'universitaire de Douala au Cameroun, Médecin des hôpitaux de France
Santeny (France) et Douala (Cameroun) - France et Cameroun
  • La pharmacopée africaine anti-Covid à l'épreuve de l’ordre scientifique mondial

    Par | 1 recommandé
    Le coronavirus est une sacrée opportunité pour discuter de la place de la recherche médicale africaine en générale et de sa pharmacopée traditionnelle dans l’amélioration de la santé publique du monde. Autant les africains se soignent avec les produits venus d’ailleurs, autant les découvertes africaines peinent à franchir les frontières du pays producteur. Autopsie d’un retard civilisationnel.
  • L’arrêt cardiaque : pourquoi les sportifs doivent savoir masser

    Par | 1 recommandé
    La mort subite est évitable chez le sportif, à condition d’une détection des signes précoces. Or l’ensemble des nombreux outils diagnostics ne permet d’élucider la cause potentielle de décès que dans moins de 70% des cas. Il est donc nécessaire d’imposer aux sportifs la formation aux gestes de secours dont la précocité d’administration (< 3 min) sauve la vie et évite les séquelles neurologiques.
  • FRANCIS NGANNOU ET LES HOMMAGES AFRICAINS

    Par
    Francis Ngannou est champion du monde de boxe. Les exploits des sportifs africains suscitent une solidarité furtive des peuples éternellement divisés. L’héritage esclavagiste a une fois de plus été temporairement mis en berne par cet exploit extraterrestre, en attendant le prochain héros solitaire. Un pis-aller dont se contente un continent refusant de rentrer dans l’histoire civilisationnelle.
  • Le Pr Didier Raoult ou le "gilet jaune" de la Covid-19?

    Par | 3 commentaires | 1 recommandé
    A l'heure où le monde peine à gérer la seconde vague du coronavirus, nonobstant les prédictions faussement rassurantes du Pr Didier Raoult, un bilan sur le rôle controversé de ce médecin star des réseaux sociaux mérite d’être abordé. Le recul sur la pandémie plaide largement en défaveur de ce docteur au discours fallacieux mais plaisant.
  • Trump et Chloroquine : requiem pour les derniers des Mohicans d’un traitement douteux

    Par | 6 commentaires | 3 recommandés
    La course au meilleur traitement du coronavirus a amorcé une étape décisive à la faveur de l’hospitalisation du Président américain. Jadis grand adepte de l’hydroxychloroquine, D. Trump fut soigné par un cocktail de médicaments venus d’ailleurs. L’Amérique, première puissance scientifique du monde a dit non aux approximations du "plus grand scientifique du monde" et sa cohorte de Mohicans.
  • L’AFRIQUE ET LA RECHERCHE MEDICALE: AUTOPSIE D'UN RDV MANQUE AVEC LE COVID-19

    Par
    L’Afrique participe à hauteur de 2,4% à la conduite des essais cliniques dans le monde. C’est dire si derrière chaque médicament sauvant au quotidien un malade africain, moins de 3 fois sur 100 l’Afrique y a participé comme « cobaye ». l’Afrique consacre une part insignifiante de son budget à la santé (moins de 5%), c'est dire si la part allouée à la recherche médicale fait de l'Afrique un nain.
  • COVID-19 : les contre-vérités qui plaident en défaveur de l’hydroxychloroquine

    Par | 2 commentaires
    Le monde est divisé quant à l'efficacité de l'hydroxychloroquine dans le traitement du COVID-19. Plusieurs comités scientifiques du monde l'ont inclus dans leurs protocoles de traitement, sans grandes preuves scientifiques. C'est à croire que la rigueur scientifique nécessaire pour la validation d'un postulat ne sert plus à rien lorsqu'on a à faire à une pandémie
  • COVID 19: Pr Didier RAOULT, GOUROU OU FUTUR PRIX NOBEL DE MEDECINE?

    Par | 2 commentaires
    Le monde est à genou, terrassé par un « petit machin » appelé covid-19. Un scientifique nommé Didier Raoult propose à l’humanité de croire à sa recette tout en refusant d’apporter la preuve de son efficacité. Les gourous se comportent exactement de la sorte, au grand malheur des âmes en détresse qui sont prêtes à tout pour être sauvées.
  • VAMPIRISATION DES INTELLECTUELS AFRICAINS : Le cas du Cameroun

    Par
    L'Afrique francophone subsaharienne brille par son retard socio-économique. L'héritage culturel néocolonial y joue un rôle prépondérant. Les conditions au rabais du mode de promotion de l'élite intellectuelle de ces "provinces" françaises sont imposées à dessein. Abaisser la qualité des apprenants pour mieux contrôler leurs velléités d'émancipation.
  • Les privilèges d’un chef d’Etat : sacralité ou humanité ?

    Par
    Soixante ans après des indépendances factices, la jeunesse africaine est avide de gouvernance vertueuse et de bien-être. La gestion des états de type "royauté" par des élus du peuple ne passe plus auprès d'une jeunesse décidée de rentrer dans l’histoire civilisationnelle du monde. Cette tribune répond à un Ministre camerounais qui semble déconnecté de cette réalité irréversible.