Blog suivi par 8 abonnés

Le blog de Anice Lajnef


Londres Paris
À propos du blog
Economie, finance, système monétaire, banques, fiscalité sociale... Ni de droite, ni de gauche, ni même du centre.
  • Débat citoyen sur la monnaie et la finance

    Par | 1 commentaire | 1 recommandé
    Quand les économistes et les journalistes économiques permettent le débat citoyen sur notre économie, cela laisse la place à une approche plus terre à terre de l’économie. Le détachement face au système en place permet de mieux le remettre en question...
  • Pour combattre l’antisémitisme, criminaliser toutes les stigmatisations

    Par | 13 commentaires | 13 recommandés
    En France, les lois s’appliquent à des personnes physiques ou morales. L’appartenance à un groupe racial, confessionnel ou éthnique, ne doit pas nuire à l’intégrité, l’honneur ou l’image de quiconque : il faut impérativement criminaliser la stigmatisation qui est la mère de tous les maux.
  • Le paysan, le boulanger et le banquier

    Par | 2 recommandés
    Nombreux justifient les pratiques bancaires par cette phrase : la rente financière est une manière comme les autres de faire du profit. Au contraire, l’éthique religieuse interdit la marchandisation du temps et la rémunération purement financière du risque de défaut des uns et des autres. Comment en est-on arrivé à cette main-mise du monde de la finance sur le reste de la société ?
  • Comment réduire les inégalités de richesses ?

    Par | 1 commentaire | 2 recommandés
    Il est courant d’entendre que la fiscalité française, source principale de financement du modèle social, est perçue par les contribuables comme confiscatoire, dissuasive d’efforts et de prise de risques accrus, finalement néfaste au développement économique. Cette opposition artificielle entre fiscalité « redistributive » et croissance économique est infondée.
  • Reducing wealth inequality using a Social Dividend

    Par
    It is possible to rethink the creation of money for the benefits of social policy. The idea behind the creation of a social dividend is to link our monetary policy to our fiscal policy, and thus to finance the public social action.
  • Blockchain : la nouvelle ruée vers l’or est digitale !

    Par | 1 commentaire | 2 recommandés
    En France, la révolution de la technologie de la blockchain n'est pas prise au sérieux par les instances politiques. Certains y voient une mode qui ne sert qu'à spéculer. En réalité, un autre monde est en train de se dessiner, où la confiance des masses n'est plus concentrée sur une poignée d'organisations et d'individus. Cette décentralisation de la confiance va remodeler les pouvoirs en place.
  • Au temps pour moi…

    Par | 3 recommandés
    Vous connaissez certainement l’expression « le temps, c’est de l’argent » ? En réalité cette expression illustre parfaitement notre course contre le temps, dans notre espace socio-économique fondé sur l'endettement.
  • Réduire les inégalités de richesses grâce à un dividende social

    Par | 3 recommandés
    023541db-647a-47da-afbd-d5d7c6c744d2
    Il est possible de repenser la création monétaire et de la mettre au service de notre politique sociale. Avec la création du dividende social, l'idée est de lier notre politique monétaire à notre politique fiscale, pour financer l'action sociale publique.
  • L’endettement mènera l’humanité à sa perte...

    Par | 5 commentaires | 1 recommandé
    Notre système monétaire et bancaire est fondé sur l'endettement qui enrichit nos banquiers. Cet enrichissement du capital est itératif et exponentiel. Il est vain de parler d'écologie sans remettre en question l'aspect destructeur du capitalisme fondé sur l'endettement...
  • Le puissant impôt social : la z-taxe

    Par | 4 recommandés
    La z-taxe, un impôt social puissant pour stimuler notre économie La z-taxe, un impôt social puissant pour stimuler notre économie
    La z-taxe est l’opposée des intérêts bancaires. Le système économique préconisé ici est donc l’opposé de tout système reposant sur la rémunération passive du capital. Au contraire, la z-taxe pénalise l'accumulation superflue des richesses, en faisant une distinction entre les richesses productives, et les richesses dormantes. Ainsi, cet impôt social permet de réduire les inégalités de richesses.