Blog suivi par 156 abonnés

Clarté à gauche pour (com)battre la droite et l'extrême droite

  • Espagne. Renaissance du « felipismo », longue vie au « pedrismo » (1) par A Maestre

    Par
    En une tribune pratiquant une déconstruction iconoclaste rare de ce que le socialiste Pedro Sánchez voudrait poser sur le paysage politique espagnol comme le summum du bon sens moderne près de chez vous, on nous rappelle ci-dessous qu'il nous donne en fait un remake daté qui ne prend plus. Ou qui ne devrait plus prendre...
  • Diada catalane : de l'interprétation biaisée des chiffres de participation

    Par
    L'édition 2019 de la Diada, la fête nationale catalane, aura permis de prendre le pouls d'une situation complexe qui voit le mouvement indépendantiste tentant de retrouver son unité autour de l'exigence de libération de ses prisonniers et du maintien du cap de l'indépendance tandis que les partis espagnolistes ne parviennent pas à régler la crise de régime.
  • Catalogne. Des anticapitalistes sans concessions sur la situation...

    Par
    Le 14 juillet dernier la CUP (Candidature d'Unité Populaire), au sortir de son Assemblée Nationale et, après des débats serrés, produisait un rapport politique qui prenait la mesure des difficultés que connaît le mouvement pour l'indépendance depuis l'échec de la mobilisation référendaire de 2017. Tout en gardant le cap de l'indépendance.
  • Aux racines de l'islamophobie de gauche : la lutte anticoloniale (J-L Amselle)

    Par | 2 recommandés
    Au-delà [des controverses actuelles], le rejet de la notion d’islamophobie par une partie de la gauche et de l’extrême-gauche se définissant comme prioritairement comme laïque a des racines historiques qui remontent à la lutte anticoloniale et notamment à celle pour l’indépendance de l’Algérie.
  • Turquie : la répression des Kurdes vaut bien celle de l'Espagne contre les Catalans !

    Par | 1 recommandé
    La Turquie prend en otage (!) l'Espagne et l'Union Européenne : ce que vous acceptez du sort réservé aux indépendantistes catalans, légitime ce que nous faisons avec nos indépendantistes kurdes... Ce faisant, la démocratie européenne prend un coup de chaud sur la question des libertés politiques... Et l'Espagne se voit imposer de se regarder dans le miroir turc.
  • Hier, aujourd'hui, la Catalogne, ce carrefour des libertés...

    Par | 17 recommandés
    Février 1939 : ils sont des milliers à franchir les Pyrénées catalanes pour échapper aux franquistes qui sont en train de gagner la Guerre Civile. Août 2019 : on célèbre la participation en première ligne de certains de ces exilés à la Libération de Paris. Ils étaient Républicains. Aujourd'hui la Catalogne est la pointe avancée de la revendication républicaine. Rien à voir ?
  • Trotsky, il y a 79 ans...

    Par | 10 commentaires | 5 recommandés
    Des photos inédites de Léon Trotsky et de ses proches, exilés au Mexique mais toujours persécutés par Staline, ont été postées sur FB. Publiées en 2016, elles pourraient nous inciter à revenir sur les écrits de ce dirigeant de la Révolution russe pour y retrouver, sans rien en fétichiser, ce qui nous aiderait à penser les mauvais temps actuels et les moyens d'en sortir...
  • Podemos, les Andalous sur le départ ?

    Par
    Pris au piège de son électoralisme, ce grand désactivateur systémique des oppositions les plus autoproclamées radicales, Podemos, affaibli par une grave crise interne, après avoir connu un échec spectaculaire aux trois élections d'avant l'été, voit se profiler le départ de sa fédération andalouse, l'une de ses pièces maîtresses organisationnelles.
  • Un trait d'humour contrant la sauvagerie policière ? Mon oeil !

    Par | 4 recommandés
    Lacrymos, grenades désencercleuses, matraques, LBD ... Raté. Le génie des murs résiste... Les réseaux relaient. Nécessaire, non suffisant. Nécessaire.
  • Castaner : un franco-espagnol coup de gueule estival

    Par | 5 recommandés
    Avec Castaner votez Hollande Pour le changement maintenant... Avec Castaner castagnons pour Macron les opposants et dissidents... On sait maintenant où est Steve. Pour le changement maintenant, retour sur ce qui l'affiche mal et faisons un détour et retour "socialiste" par l'Espagne de Sánchez et Iglesias.