Blog suivi par 169 abonnés

Histoire, Ecole et Cie

"Au lieu de se surveiller, l'éducateur surveille les enfants et c'est leurs fautes qu'il enregistre et non les siennes." (J. Korczak)
  • Au revoir

    Par | 1 commentaire | 2 recommandés
    Ce billet, le 268e, est aussi le dernier, la résiliation de mon abonnement à Mediapart conduisant automatiquement à la fermeture du blog. Pour le prix d’un abonnement, le lecteur est en droit de demander deux choses : de l’information, un minimum de considération. Deux choses que, depuis l’automne 2018, Mediapart ne lui fournit plus.
  • Règlement de compte hexagonal pour une pandémie mondiale

    Par | 1 commentaire
    A défaut de saisir la nature réelle d’un phénomène dont on ne connaît pourtant ni l’origine exacte ni la conclusion, la dénonciation d’un coupable, la recherche d'un bouc émissaire virent au défoulement. De fait, en France, chacun cherche dans l’épidémie la confirmation de ses propres convictions. Un petit jeu aux conséquences hasardeuses.
  • Coronavirus. Dr Folamour au Conseil scientifique

    Par | 3 commentaires | 4 recommandés
    Auditionné le 15 avril par le Sénat, le président du Conseil scientifique explique qu’à partir du 11 mai, 18 millions de personnes « à risque » devront rester enfermées pour une période indéterminée, peut-être jusqu’à Noël, peut-être jusqu’à 2021. Les sénateurs ne bronchent pas. Autant que la proposition folle du professeur en question, ce silence interpelle.
  • On achève bien les vieux mais le SNU bouge encore

    Par | 1 recommandé
    Et pendant l’épidémie, le SNU (service national universel) continue. Frayeur sanitaire, conséquences économiques et sociales non encore pleinement mesurables mais qu’on sait douloureuses : rien n’arrête la marche en avant d’un projet qui paraît chaque jour toujours plus surréaliste.
  • Bas les masques, Mediapart !

    Par | 23 commentaires | 4 recommandés
    Jusque-là il y avait ceux qui fantasmaient sur le voile, aujourd'hui, il y a ceux que le masque fait fantasmer. Un fantasme qui n'est pas plus neutre que le premier et qui fait plonger Mediapart dans le délire complotiste de l'extrême-droite.
  • L’épidémie, Mediapart et les charognards

    Par | 8 commentaires | 2 recommandés
    « C’est un complot », hurle Le Pen. « C’est un complot », reprend Mediapart. Une enquête bâclée, à base de prétendues « révélations » connues de tous depuis longtemps, reprenant tous les fantasmes des théories complotistes, prétend dénoncer « un scandale d’état ».
  • La faute aux Chinois, la faute à Macron… la faute aux Juifs ?

    Par | 1 commentaire | 1 recommandé
    Face aux grandes épidémies du passé, dans un contexte souvent teinté de superstition et d’irrationnel, de panique vraie et de mauvaise foi, la recherche du coupable, du bouc émissaire était l’habitude. Il faut croire que les mauvais réflexes ont la vie dure, resurgissant aujourd’hui à l’occasion d’une épidémie, à cette différence près que les petits calculs n’y sont sans doute pas étrangers.
  • Coronavirus : les faux-semblants d’un discours guerrier

    Par | 5 commentaires | 8 recommandés
    « Nous sommes en guerre » : en usant et abusant de la métaphore guerrière, Macron ne fait qu’entretenir une confusion sur laquelle les Français ne sont déjà que trop portés. Mais on ne lutte pas contre un virus avec des missiles ou des blindés.
  • SNU: un rapport officiel très critique

    Par | 2 commentaires | 21 recommandés
    La publication par l’INJEP des résultats d’une étude détaillée, menée sur le terrain pendant la phase de préfiguration du SNU (juin 2019), vient doucher les enthousiasmes officiels abondamment relayés par les médias et remettre en question un certain nombre d’éléments qui, à la réflexion, n’apparaissent plus ni comme des faits acquis ni comme des évidences.
  • Le vieil éditorialiste et le vieux maréchal

    Par | 2 recommandés
    "...on apprenait dans l’armée à faire vivre ensemble les Français les plus radicalement différents " Avec cet éloge de la conscription et sa grande peur des " Français différents (...) inégalement enracinés dans l’histoire de la nation", en 2005, Jean Daniel était déjà très vieux... et très représentatif de cette dérive identitaire qui a touché depuis une large partie de la gauche.